Publicité

11 février 2021 - 11:00 | Mis à jour : 12:25

Consolidation des emplois

Québec accorde près de 13,5 M$ à six entreprises de la Beauce

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Investissement Québec et le gouvernement du Québec octroient des aides financières totales, sous forme de prêts, de 13 490 688 $ à six entreprises situées de la Beauce, pour des projets totalisant plus de 24 millions de dollars.

Le président-directeur général d’Investissement Québec, Guy LeBlanc, en a fait l’annonce aujourd’hui, lors d’une tribune virtuelle organisée en collaboration avec le Conseil économique de Beauce (CEB), le CLD Robert-Cliche et Développement économique Nouvelle-Beauce (DENB).

Groupe Beaubois, une entreprise d’ébénisterie architecturale basée à Saint-Georges, se voit octroyer un soutien financier de 5,2 millions de dollars, dont 4,2 millions de dollars des fonds propres d’Investissement Québec et 1 million de dollars du Fonds du développement économique, géré par Investissement Québec au nom du gouvernement du Québec. Afin d’augmenter l’efficacité de son usine et d’assurer sa compétitivité sur le marché nord-américain, Groupe Beaubois entame une importante transformation numérique alliant connectivité, robotisation et automatisation.

Altrum, située à Saint-Martin, fabrique et œuvre dans la revente de produits de reconnaissance pour les grandes organisations à travers le monde. Elle reçoit 2 millions de dollars, provenant à parts égales des fonds propres d’Investissement Québec et du Fonds du développement économique. Pour répondre à l’évolution du marché et des besoins de sa clientèle, Altrum entreprend un virage technologique et numérique, notamment par l’achat d’équipements innovants et l’élaboration d’une plateforme de commercialisation en ligne.

Ultima Fenestration conçoit, fabrique et installe des portes et des fenêtres haut de gamme pour les marchés résidentiel, institutionnel et commercial québécois. L’entreprise de Saint-Georges obtient deux prêts totalisant 2 millions de dollars, provenant à parts égales des fonds propres d’Investissement Québec et du Fonds du développement économique. Pour accroître sa productivité, augmenter sa capacité de production et demeurer à la fine pointe de son industrie, l’entreprise investit dans l’achat d’équipements et l’amélioration de ses installations.

À Saint-Victor, Deflex Composite se spécialise dans la fabrication de pièces en matériaux composite pour les secteurs d’activités du transport en commun, des loisirs, de l’amusement et de l’équipement agricole. Fondée en 1990, l’entreprise reçoit 1 639 688 $, dont 992 813 $ proviennent des fonds propres d’Investissement Québec et 646 875 $ du Fonds du développement économique. L’ensemble du projet 4.0 a pour but de maximiser l’efficacité de ses activités par l’achat d’équipements et l’amélioration de ses installations. 

Depuis 1991, Sinto fabrique et distribue des huiles moteurs synthétiques, des graisses, des traitements de carburant et plusieurs produits haute performance pour maximiser le rendement, la protection et la durabilité des équipements mécaniques et des véhicules. Située à Saint-Georges, elle se voit octroyer 1 600 000 $, provenant à parts égales des fonds propres d’Investissement Québec et du Fonds du développement économique. L’entreprise entame une transformation numérique et technologique de ses activités grâce à la modernisation de sa plateforme numérique et l’acquisition de nouveaux équipements automatiques.

À Saint-Georges, Turbo Images se spécialise depuis 1993 dans la conception, la fabrication et l’installation de lettrage publicitaire pour l’habillage d’automobiles et de camions corporatifs. L’entreprise reçoit 966 000 $, provenant à parts égales des fonds propres d’Investissement Québec et du Fonds du développement économique. Afin de demeurer compétitive et de conserver son positionnement enviable dans l’industrie, elle fait l’acquisition d’équipements innovants lui permettant d’optimiser ses activités.

Consolidation d'emplois
L'annonce du PD-G d'Investissement Québec a été suivie d'une conférence de presse virtuelle à l'endroit des médias régionaux à laquelle participaient les députés de Beauce-Nord et de Beauce-Sud, Luc Provençal et Samuel Poulin, la directrice générale d'Investissement Québec pour Chaudière-Appalaches, Sonya Cliche, ainsi que le président de l'entreprise Turbo Images, Pier Veilleux.

Par les années passées, les ténors politiques auraient mis l'accent sur le nombre d'emplois créés compte tenu des sommes investies. Or maintenant, il faut plutôt parler de « consolidation des emplois » alors que les projets des entreprises visent principalement à améliorer leur « compétitivité » sur la scène régionale, nationale et internationale.

« Investir dans la transformation technologique et numérique constitue d’ailleurs la clé du succès pour plusieurs d’entre elles [entreprises] en leur donnant l’élan nécessaire pour se propulser vers de nouveaux sommets » , a déclaré le député Provençal.

Le virage technologique vers l'automatisation, la robotisation, la numérisation et l'intelligence artificielle sert aussi à combler le déficit de plus en plus grand en main d'oeuvre, particulièrement prononcé en Beauce depuis plus d'une dizaine d'années.

Les aides financières rendues publiques ce matin permettent de consolider 599 emplois et de créer 42 nouveaux emplois, pour un total de 641.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.