Publicité

13 mars 2021 - 08:00

Un an après

La CNESST fait le bilan de ses interventions depuis le début de la pandémie

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a souligné, un an après le début de la pandémie, la collaboration de tous ses partenaires, des employeurs et des travailleuses et travailleurs dans l’application des différentes mesures de prévention requises pour réduire et contrôler la propagation de la COVID-19, dans leurs milieux de travail.

Dès le début de la crise, le gouvernement du Québec a désigné la CNESST comme étant un service jugé essentiel. Pour répondre aux besoins de ses clientèles, elle a travaillé de concert avec des représentants patronaux et syndicaux, l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, le Bureau de normalisation du Québec, l’Institut national de santé publique du Québec et la Direction générale de la Santé publique.

« La CNESST est aux premières loges pour sensibiliser et informer les employeurs et les travailleurs quant au respect des normes sanitaires dans les différents milieux de travail. Je suis très fier du travail accompli et très content de la collaboration exemplaire à laquelle nous avons eu droit dans ces circonstances inédites. Il a fallu faire vite pour établir ces normes, et la CNESST a fait preuve de souplesse et de flexibilité pour s’assurer de la meilleure prise en charge de la santé et de la sécurité par les milieux de travail qui soit. Je remercie et je félicite tous ceux et celles qui ont participé à cet effort », de dire Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

La commission et ses partenaires ont donc créé plusieurs outils d’information et de sensibilisation pour soutenir les milieux de travail dans cette prise en charge de la santé et de la sécurité du travail, en plus de déployer des effectifs importants sur le terrain et de mettre sur pied diverses mesures pour faciliter l’accès à ces services.

Ainsi, une trousse COVID-19 comprenant un guide générique sur les normes sanitaires en milieu de travail et 25 guides spécifiques à certains secteurs d’activité du Québec ont été mis en ligne. Entre le 13 mars 2020 et le 1er mars 2021, ces guides ont été téléchargés près de 1,6 million de fois. Une section Questions-réponses sur la COVID-19 a également été consultée 1,3 million de fois entre ces mêmes dates. 

Qui plus est, entre le 13 mars 2020 et le 4 mars 2021, les inspectrices et inspecteurs ont réalisé pas moins de 19 577 interventions relatives à la COVID-19 dans tous les types de milieux de travail, notamment à la suite de 5 182 plaintes. Puis, en date du 28 février 2021, la CNESST a enregistré le nombre significatif de 42 168 réclamations liées à la COVID-19 : 24 349 à titre de lésions professionnelles et 17 819 à titre du programme Pour une maternité sans danger.

Enfin, depuis le début de la pandémie, les agents du service à la clientèle de la CNESST sont dévoués à informer les citoyens et citoyennes. Du 13 mars 2020 au 26 février 2021, plus de 1,2 million de demandes ont été traitées. En matière d’indemnisation et de réadaptation, la commission a mis en place plus de 20 mesures d’assouplissement pour ses clientèles durant la pandémie.

« Il est indéniable que la pandémie a transformé nos vies. Nous avons dû modifier nos façons de faire à la CNESST et faire preuve d’une agilité organisationnelle sans précédent. Je tiens à souligner le travail acharné de chaque membre du personnel de la CNESST aux quatre coins du Québec. Je remercie aussi tous les milieux de travail du Québec pour leur adhésion à la mise en place des mesures sanitaires de la Santé publique. Ils ont permis de limiter la propagation de la COVID-19 et de sauver des vies », de conclure Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et chef de la direction de la CNESST.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.