Publicité

13 août 2021 - 17:00 | Mis à jour : 17:30

Projet du Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Sud

Un été occupé pour les jeunes de « La Relève s’en Mêle »

Par Salle des nouvelles

Les jeunes associés au projet La Relève s’en Mêle, édition 2021, une initative du Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Sud, ont acquis des connaissances essentielles de façon théorique et pratique en vue de prodiguer des soins vitaux en cas d’incident. 

Le Carrefour jeunesse-emploi tient d’ailleurs à exprimer sa reconnaissance à la Caisse Desjardins du Sud de la Chaudière et à souligner sa précieuse contribution, sans laquelle la formation n’aurait pas eu lieu.

Depuis la création du projet, il y a cinq ans, son appui s’avère indispensable pour les jeunes de la région. Effectivement, le cours de RCR et de secourisme a permis de sensibiliser ces derniers à l’importance des premiers soins et de leur montrer comment réagir face à diverses situations problématiques qu’ils pourraient rencontrer durant leur vie. À la fin de cette formation assurée par Ghislain Ruel, ils ont obtenu une certification reconnue émise par la Société de sauvetage. 

Au terme de ce projet, non seulement les jeunes auront eu la chance de développer des connaissances et des compétences essentielles pour effectuer une entrée réussie sur le marché du travail, mais ils seront également outillés pour assumer le rôle d’un ami, d’un membre de leur famille ou même d’un collègue de travail qui sera en mesure d’apporter des soins d’urgence de base peu importe les milieux dans lesquels ils se retrouveront.  

Partenariat avec les Jarrets Noirs de Beauce
Le projet entrepreneurial a aussi reçu un don de 750 $ de la part de Cogeco-NousTV. Cela a permis d’établir un partenariat avec l’équipe de baseball des Jarrets Noirs de Beauce afin que les jeunes puissent aller travailler lors des parties qui avaient lieu chaque fin de semaine au centre sportif Lacroix-Dutil à Saint-Georges. 

Lors de ces parties, les jeunes travailleurs étaient amenés à réaliser diverses tâches telles que le montage et le démontage des équipements, la vente de nourriture et de vêtements promotionnels, la récolte de dons dans les estrades, etc. À la suite de ces implications qui ont lieu entre le 18 juillet et le 6 août, les jeunes ont été rémunérés pour le nombre d’heures qu’ils avaient réalisées durant l’été.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.