Publicité

30 octobre 2021 - 08:00

Proposition 12 sur le bien-être animal

L'entreprise duBreton déjà conforme aux nouvelles normes californiennes

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le producteur porcin duBreton est déjà conforme aux nouvelles normes de bien-être animal plus sévères qui entreront en vigueur en Californie dès le premier janvier prochain.

En effet, une nouvelle réglementation relative au confinement des animaux d'élevage, la Proposition 12, exigera que toute la viande de porc vendue dans l’État provienne de truies vivant dans un espace sans cage d’au moins 2,2 m2 (24 pi2).

Dans un communiqué de presse émis cette semaine, l'entreprise agroalimentaire souligne qu'elle répond déjà à ces nouvelles exigences, grâce à ses certifications encadrant le bien-être animal, contrairement à la majorité des producteurs américains et canadiens qui respectent uniquement les normes de bien-être animal dictées par leur gouvernement respectif. 

Cette situation suscite l'inquiétude des producteurs de porcs québécois, canadiens et américains, qui pour la grande majorité, n’élèvent pas leurs animaux dans des installations respectant les normes minimales réclamées par la nouvelle loi.  

Malgré les inquiétudes croissantes, la Cour suprême américaine a rejeté la contestation juridique lancée par les principales organisations de l’industrie et maintient l'échéance de janvier 2022. 

Engagé dans un élevage sans cage 
Spécialisé dans le bien-être animal depuis des décennies, duBreton compte un réseau de plus de 300 fermes familiales de l'entreprise qui n'utilisent pas de cage de gestation, ne permettent pas les altérations physiques  comme la taille des queues et des dents et ne permettent pas l’usage d'antibiotiques, d'hormones de  croissance ou de sous-produits animaux.

Les animaux bénéficient du double voire du triple de  l’espace et d’un couvert de paille pour exprimer leur comportement naturel. « Nous ne comprenons  pas pourquoi les cages de gestation existent encore », déclare Vincent Breton, président de  duBreton. « Garder une truie en gestation confinée pendant 4 mois sans possibilité de se déplacer  n’est plus acceptable pour une partie toujours plus grande des consommateurs ». 

L'entreprise applaudit l’initiative californienne et est heureuse de voir l'industrie progresser vers un  respect total de l'animal. « Nous réalisons à quel point cela peut être difficile pour les producteurs, car nous avons nous-mêmes investi massivement pour adopter des normes de bien-être animal  élevées bien avant que ce soit la tendance. Nous avons pris des risques importants, mais nous  savions qu'en fin de compte, c'était la bonne chose à faire ». 

Cette transformation de l’industrie ne s’arrête pas là puisque le Massachusetts a également voté, en 2016, une proposition semblable qui sera en vigueur en 2023.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.