X
Rechercher
Publicité

Relève agricole

Avantis Coopérative remet plus de 150 000 $ en bourses

durée 08h00
26 mars 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Lors de son assemblée générale annuelle qui s'est tenue jeudi, le groupe Avantis Coopérative a procédé à la remise des bourses du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole à 29 jeunes agriculteurs, totalisant 152 439 $.

« Ce programme vise à former les leaders coopératifs de demain et constitue une priorité pour la  coopérative afin de soutenir les jeunes agriculteurs et la pérennité de l’agriculture dans nos régions. En  fournissant une aide financière, un soutien professionnel et une offre de développement des compétences, le Fonds contribue ainsi au succès et au développement des  agricultrices et des agriculteurs de demain », a affirmé le président de la coopérative, Denis Lévesque.  

Depuis la création du programme en 2008, c’est plus de 170 jeunes producteurs des régions qui se  sont mérités des bourses totalisant plus de 1,5 million $. Pour avoir accès à cette bourse, ces jeunes producteurs de la relève devaient déposer leur candidature auprès de leur coopérative

Voici la liste de tous les récipiendaires se méritant une bourse en 2022.  

Dernière année dans le programme
David Hince, producteur laitier de Saint-Léon-de-Standon
Éric Létourneau, producteur laitier de Saint-Jean Île d'Orleans
Jean-Simon Bédard, producteur laitier de Saint-Apollinaire
Mathieu Pilote, producteur porcin de La Malbaie
Samuel Potvin, producteur porcin de Saint-Gilles
Marie-Hélène Jacques, productrice laitière de Sacré-Cœur-de-Jésus
Mélissa Huard, productrice laitière d'Adstock 

Deuxième année dans le programme
Alexandre Prémont, producteur laitier de Honfleur
Anthony Gauthier, producteur porcin de Saint-Hilarion
Jocelyn Giguère, producteur laitier de Saint-Joseph
Justine Breton, productrice maraichère de Sainte-Marie

Patrice Gauthier, producteur porcin de Saint-Irénée
Rémi Hudon, producteur caprin de Rivière-Ouelle
Michael Fecteau, producteur laitier de Sainte-Marie
Olivier Loignon, producteur laitier de Saint-Côme
Éric Bélanger, producteur laitier de Saint-Victor
Jean-Francois Gosselin, producteur laitier de Saint-Benoit-Labre 

Première année dans le programme
Mariève Breton, productrice de grandes cultures et acéricole de Cap-Saint-Ignace Océanne Brochu, productrice maraichère de Saint-Henri
Vincent Chabot, producteur laitier de Saint-Patrice
Sébastien Grondin, producteur laitier de Lévis
Sébastien Laplante, producteur laitier de Saint-Germain
Frédéric Larochelle, producteur laitier et avicole de Saint-Magloire
Frédéric Leblanc producteur maraîcher et céréalier de Saint-Anselme
Josée Malenfant, productrice laitière de Sainte-Marguerite
Simon Ouellet, producteur laitier de Cap-Saint-Ignace
Johanne Potvin, productrice laitière de Sainte-Hélène
Guillaume Sylvain, producteur laitier de Saint-Michel
Maxime Boutin, producteur laitier de Saint-Georges
Sylvain Roy, producteur laitier de Saint-Éphrem 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Investissement de 6 M$ chez Beauce Caoutchouc et UCB

Le groupe BCI Solutions d'usure Inc. vient d'annoncer un investissement majeur de six millions de dollars à l'usine de Beauce Caoutchouc et UCB Inc installée à La Guadeloupe. L'entreprise procédera à l'agrandissement de ses installations de moulage de pièces de caoutchouc ainsi que d'usinage numérique. Cet investissement s'inscrit dans le cadre ...

24 mai 2022

La démolition du bâtiment près de Place Centre-Ville débute cette semaine

Dès jeudi, l’édifice qui se trouve à l’intersection la 1re avenue et de la Promenade Redmond à Saint-Georges sera démoli. Cela faisait plusieurs années que le bâtiment était laissé à lui-même et de nombreux citoyens espéraient sa disparition.  Selon Yvan Roy, l’un des actionnaires de l’entreprise à numéro qui a acquis le bâtiment, les travaux ...

24 mai 2022

Pénurie de main-d’œuvre: Québec se fait tirer l'oreille

Le gouvernement du Québec se fait tirer l'oreille et n’a pas donné suite aux demandes formulées publiquement l'automne dernier par la Table régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches (TREMCA), les agences de développement économique et le milieux des affaires sur l'urgente question de la pénurie de main d'oeuvre. « Ça ne bouge pas, on ...