Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Publi-reportage

Logiciel Servex se donne une nouvelle impulsion

durée 18h00
16 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Texte commandité

Au cours des derniers mois, Logiciel Servex s'est donné les moyens d'une nouvelle impulsion de croissance. 

L'entreprise de Saint-Georges, qui a développé un logiciel intégré à Acomba (logiciel comptable) permettant aux entreprises de service de gérer l’ensemble de leurs activités, avait besoin de bouger pour permettre cette expansion, indique le président, David Drouin.

« Avec les années, nous avons développé plusieurs modules complémentaires à Acomba, dont une application mobile pour les employés sur la route, un punch électronique pour les feuilles de temps, un module d’archivage électronique, un module de location d’équipement et quelques autres, de faire remarquer M. Drouin. Il y a quelques années, nous avons aussi fait l’acquisition d’une entreprise qui avait développé un logiciel intégré à nos produits et à Acomba. Ce logiciel est utilisé par les entreprises pour leur gestion d’inventaire (prise d’inventaire, réception de marchandises, cueillette, achats, etc.), à partir d’un lecteur code-barre. Cette acquisition a été un succès alors nous voulions répéter l’expérience. »

C'est pourquoi Servex vient de faire l'acquisition d’Omni-C, une autre entreprise informatique de Saint-Georges fondée par Maxime Plante. Ce dernier fait aussi partie de la transaction puisqu'il est maintenant intégré au sein de l'équipe de Servex.

« L’acquisition d’Omni-C était naturelle puisque Maxime Plante a développé MaxV, un logiciel de point de vente très complet, déjà bien établi au Québec, compatible à Acomba et à Sage50 (Simple Comptable). Plusieurs de nos clients actuels ont un comptoir de vente de pièce et donc ont besoin d’un logiciel de point de vente », signale de son côté le vice-président, Mathieu Parent. Étant compatible aussi au logiciel comptable Sage50, il ouvre aussi la porte à une autre clientèle.

Le logiciel MaxV possède plusieurs fonctionnalités demandées par les clients (intégration à WooCommerce, gestion des promotions, cartes-cadeaux, etc…) et a aussi une version web en développement. « Notre intention avec l’acquisition est d’intégrer Servex et MaxV dans une plateforme web complète et bien adaptée aux besoins d’aujourd’hui. Ce sera le travail principal de Maxime Plante », précise le vice-président.

À terme, Servex désire continuer d’offrir à ses clients une version Windows complète et aussi une plateforme web pour les clients qui désirent plus d’accessibilité.

Déménagement
Alors que la tendance actuelle au sein des entreprises est de réduire les espaces de travail en raison du télétravail, Servex fait exactement le contraire en s’installant dans un local plus vaste au centre-ville de Saint-Georges dans l’édifice Canam.

« Nos anciens locaux étaient très bien mais dans les dernières années, l’entreprise a pris beaucoup d’expansion, l’équipe a également grossit et donc l’emplacement ne convenait plus vraiment à nos besoins », dit David Drouin.

Les nouveaux locaux sont entièrement meublés en neuf, avec des bureaux ergonomiques, ajustables en hauteur, ainsi qu’une vaste salle de conférence qui est le point central de rassemblement du personnel. ‘’Nous voulons créer un milieu de travail moderne, motivant et attrayant pour nos employés. Le fait d’être au centre-ville est très intéressant parce que c’est très vivant et dynamique’’ a signifié le président.

Semaine de 35 heures
« Avec la pandémie, plusieurs personnes ont apprécié avoir plus de temps avec leur famille ou un avoir un rythme de vie moins rapide. Le coût de la vie a lui aussi augmenté considérablement alors on cherchait à améliorer ces 2 facteurs pour nos employés », dit Mathieu Parent.

Après avoir analysé plusieurs options, les dirigeants de Servex en sont venus à la conclusion que la majorité des employés ne faisaient pas leurs 40 heures de travail par semaine, ne leur permettant pas d’obtenir une paie complète. L’idée d’implanter un projet-pilote d’une semaine de travail de 35h, sans baisse de salaire semblait donc la meilleure option.

Par la bande, les employés obtiennent donc maintenant une paie complète après 35 heures ce qui représente dans les faits une augmentation de salaire de 14% en plus de laisser aux employés plus de temps pour eux.

Les horaires d’ouverture de Servex n’ont pas changé; ils sont simplement adaptés à chaque employé pour leur permettre de commencer plus tard ou finir plus tôt.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 juin 2022

Geosapiens lance une application d’évaluation du risque d’inondation

L'entreprise québécoise Geosapiens vient de lancer une application web d’évaluation du risque d’inondation, destinée aux professionnels de l’immobilier et aussi pour les particuliers afin de mener une transaction immobilière réfléchie. Ce produit, E-Nundation, unique au Québec et au Canada, offre une évaluation qualitative, quantitative ...

24 juin 2022

C'est la passation des pouvoirs chez Groupe Aptas

Après 30 ans à la tête du Groupe Aptas qu'il a mis sur pied, Lionel Bisson quitte la direction générale de cette entreprise d'économie sociale qui navigue dans le secteur de la récupération et de la revalorisation des ressources. Karine Gravel prend la relève, elle qui travaille au sein de l’entreprise adaptée depuis plus de 15 ans, tant à la ...

23 juin 2022

Ouvert ou fermé pour la Fête nationale du Québec?

À partir de demain, plusieurs Québécois profiteront d’une journée de congé bien méritée en cette Fête nationale du Québec. Toutefois, bien que des services ne soient disponibles le 24 juin, d’autres sont toujours offerts. À noter que même si certains commerces sont ouverts, leurs horaires peuvent varier. Il est bon d’appeler pour s’assurer qu’ils ...