Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo EnBeauce.com

Le CAE Beauce-Chaudière présente son bilan de l’année

durée 18h00
13 juillet 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

En collaboration avec les partenaires du développement économique, le Centre d'aide aux entreprises (CAE) Beauce-Chaudière a réalisé en 2021-2022 des prêts et contributions non remboursables pour un montant de 1 445 850 $.

C'est du moins ce qu'a indiqué la directrice générale de la corporation fédérale, Karine Therrien, en entrevue vidéo avec EnBeauce.com, à l'issue du bilan de l'année présenté aux membres le 6 juillet.

Ces contributions ont été versées auprès de 39 entreprises, générant des investissements totaux de 11 034 243 $.

La participation financière du CAE dans ces entreprises a également contribué au maintien et à la création de 546 emplois pour les MRC de Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et de La Nouvelle-Beauce. 

« L'année 2021-2022 a été marquée par la continuité de la pandémie, ainsi que par la reprise graduelle des activités économiques. Les entreprises ont su s’adapter, innover et se réinventer avec brio », de signaler Mme Therrien qui est entrée en poste en décembre dernier. La présidence de l'organisme a aussi changée de titulaire. En effet, c'est maintenant Guy Roy qui occupe la fonction.

Gestion des programmes
La gestion du Fonds d’aides à la relance régionale (FARR) confiée par Développement économique Canada a permis au CAE Beauce-Chaudière d’aider les entreprises beauceronnes à la relance économique en temps de pandémie.

En 2021-2022, le CAE a terminé la livraison du FARR, un programme mis en place en juin 2020. Un montant de 170 000 $ a été déboursé afin d’aider les entreprises en situation de redressement en lien avec les impacts de la COVID. De plus, en 2021-2022, s’est ajouté le volet d’aide technique structurante (ATS) qui a permis le soutien de 15 entreprises sous forme de contributions non remboursables pour un montant de 217 248 $. 

Dans la poursuite de son plan stratégique, la corporation souhaite développer de nouveaux produits financiers adaptés aux besoins des entrepreneurs dans leurs initiatives d’affaires.

De plus, la promotion du nouveau programme Virage Vert, annoncé en mars 2022  afin d’accélérer l’intégration du développement durable dans les régions du Québec, comptera parmi les actions du CAE, a conclu Mme Therrien.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Karine Therrien.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un nouveau magasin acéricole corporatif a ouvert à Saint-Georges

Les Équipements Lapierre, dont le siège social est à Saint-Ludger de Beauce, ont ouvert un tout nouvel espace commercial acéricole à Saint-Georges. Situé à Saint-Georges au 9455 boulevard Lacroix, le nouveau commerce offre sur place un éventail complet de quincaillerie et d’accessoires ainsi que les équipements de production nécessaires à ...

Mise en marché du porc: l'entreprise duBreton demande l'appui de la députation québécoise

Avec près de 2000 signatures recueillies à sa pétition lancée au début du mois, et le soutien de plusieurs parties prenantes, l'entreprise duBreton réclame maintenant l’appui de tous les députés de l’Assemblée nationale du Québec à sa demande d’exclusion du Plan conjoint de mise en marché collective des porcs du Québec. « Nous souhaitons être ...

28 février 2024

« Chaque génération a ses propres défis » — Guy Cormier, président de Desjardins

« Chaque génération a ses propres défis », a expliqué Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, lors du dîner-conférence organisé ce mercredi par la Chambre de commerce de Saint-Georges (CCSG). Invité d’honneur, il échangeait avec le président de la CCSG, Samuel Pépin, autour de la question suivante: Face à ces temps ...