Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Inauguration

La Villa des Rosiers : une nouvelle résidence à Saint-Elzéar

durée 16h15
18 septembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le 17 septembre a eu lieu l’inauguration officielle de la toute nouvelle résidence pour aînés la Villa des Rosiers qui se trouve à Saint-Elzéar-de-Beauce.

Il s’agit d’une initiative et d’une réponse directe de la population face aux nombreuses résidences privées qui ont fermé leurs portes dans les dernières années dans la région.

Émergence du projet

En 2017, des citoyens de Saint-Elzéar se sont présentés au conseil municipal pour réclamer une résidence pour aînés (RPA) qui appartiendrait à la communauté, et non à une entreprise privée, dans le but d’en assurer la pérennité et la qualité des services offerts. La municipalité n’ayant aucune résidence de ce type et à la suite de nombreuses fermures de RPA privées, notamment à Saint-Victor, Saint-Éphrem et Saint-Isidore, les élus ont été à l’écoute et d’avis qu’il fallait aller de l’avant avec ce projet.

Citoyens et élus ont donc contacté le Groupe de ressources techniques (GRT) Nouvel Habitat pour les accompagner dans la réalisation de cette RPA communautaire. Après plusieurs rencontres afin de déterminer les besoins, le GRT a entamé la recherche de subventions afin de compléter un montage financier qui assurerait la viabilité du projet. Le groupe de citoyens, lui, s’est constitué en organisme à but non lucratif en février 2018.

Financement

Les principaux partenaires financiers ont été la Société d’habitation du Québec (SHQ) qui a octroyé une subvention de 4,5 M$ à l’organisme dans le cadre du programme AccèsLogis Québec, dont près de 2 M$ provenaient d’un partenariat avec la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Le groupe a aussi pu compter sur un Financement initial de la SCHL de 25 000 $, afin de réaliser les études préliminaires avant la mise en chantier.

Ont également collaboré la MRC de la Nouvelle-Beauce (60 000 $) dans le cadre du Fonds de soutien aux projets structurants (FSPS), Novoclimat (47 085 $), la communauté et la municipalité de Saint-Elzéar (environ 50 000 $), et ce, sans compter le crédit de taxes d’une durée de 35 ans et l’appui politique du maire, M. Carl Marcoux, et du député, M. Luc Provençal, dans l’avancement du projet.

Enfin, la mise en chantier eut lieu en avril 2021, sous la supervision de l’entreprise Construction Maurice Bilodeau. Les premiers résidents ont intégré leur nouveau milieu de vie le 1er mai 2022, au grand bonheur des instigateurs du projet, du GRT Nouvel Habitat et de ses nombreux partenaires.

La Villa des Rosiers compte 25 appartements, dont 21 31/2 et quatre 41/2, des aires communes, une offre de loisirs, une cuisine commerciale offrant deux repas par jour, un service de surveillance des résidents 24/7, ainsi qu’une protection incendie accrue respectant les toutes dernières normes provinciales en la matière. Le coût de réalisation du projet s’établit à 7 M$.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Focus emploi présente son rapport annuel à ses membres

Focus emploi a présenté à ses membres son rapport annuel de l'année 2021-2022 lors de son Assemblée générale annuelle le 28 septembre. Un total de 59 participants ont reçu différents services : rédaction de CV et lettres de présentation, préparation à l’entrevue d’embauche, service d’orientation, bilan professionnel, aide pour la recherche ...

durée Hier 11h00

Le prix moyen d'une maison en août était de 67 % supérieur au «niveau abordable»

Le directeur parlementaire du budget affirme que le prix national moyen d'une propriété en février était supérieur de plus de 50 % à ce qu'il était il y a deux ans, avant la pandémie. Dans un nouveau rapport, publié jeudi, le directeur parlementaire du budget (DPB) indique que le prix national moyen des propriétés au Canada est ainsi passé de 551 ...

29 septembre 2022

Transport par autocar en Beauce: la pétition atteint 525 noms

La pétition, démarrée par Amélie Carrier contre l’arrêt du transport interurbain par autocar entre Québec et Saint-Georges, dépasse maintenant les 525 noms. La résidente de Saint-Georges, qui utilise couramment le service parce qu'elle souffre d'un handicap visuel, avait déposé une première pétition de presque 200 noms à la séance du conseil des ...