Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Deux semaine pour tout refaire

Le resto-bar Le Brûlé fait peau neuve grâce à son nouveau propriétaire 

durée 18h00
6 octobre 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Un homme d’affaires de Saint-Jean-sur-Richelieu, Anthony Desjardins, a eu un coup de cœur pour la région et a racheté le resto-bar Le Brûlé à Saint-Côme-Linière.

Accompagné de son beau-père, Claude Carrier, il remet l'établissement à neuf et prévois une ré-ouverture dans la prochaine semaine.

« J’avais vu l’annonce, je trouvais que c’était intéressant. L'immobilier est beaucoup moins cher ici, par rapport à d’où on vient, sur la Rive-Sud de Montréal. On est tombé en amour avec la région quand on a visité la place », a raconté le nouveau propriétaire à EnBeauce.com.

Il a également précisé qu’il conservait tous les employés qui se trouvaient déjà dans l’entreprise. Ceux-ci ont même été contactés pour prêter main-forte durant les travaux.

C’est Claude Carrier qui sera le gérant de l’établissement. Il travaille dans le milieu de la restauration depuis plus de 30 ans. « Le bâtiment a été construit en 1976 et je ne pense pas qu’il y ait eu des travaux de rénovation depuis. On va essayer de le ramener aux goûts du jour en 2022 », a-t-il confié. 

Très intéressé par l’histoire du village, il prévoit également une collaboration avec la Société historique de Saint-Côme-Linière pour afficher certaines de leurs photos sur ses murs.

La nouvelle salle du bar pourra accueillir 80 personnes. Une scène sera installée dans le but de recevoir des spectacles musicaux et des soirées karaoké. Quant au restaurant, il devrait disposer du même nombre de places, mais ouvrira ses portes quelques jours plus tard.

« Il y a beaucoup de clients déjà habitués depuis longtemps, mais on aimerait amener aussi du nouveau monde, plus jeune. Que les gens de Saint-Georges se disent que ça vaut la peine de venir à Saint-Côme », a précisé Claude Carrier.

Anthony Desjardins aimerait pouvoir travailler sur l’extérieur du bâtiment au printemps prochain.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Les élus de Beauce-Sartigan résolus à soutenir les médias locaux

Se disant interpellés par la survie des médias locaux, les maires de la MRC de Beauce-Sartigan ont adopté, mercredi, une résolution qui confirme l’engagement de leur administration à maintenir l’utilisation de ceux-ci «comme outils de transmission d’informations.» Les élus évaluent que l’avènement du numérique et des réseaux sociaux a remis en ...

22 février 2024

Promutuel Assurance s'installe au centre-ville de Saint-Georges

Un édifice, qui accueillera le courtier en assurances Promutuel, sera construit dès ce printemps à l'intersection de la première avenue et de la Promenade Redmond à Saint-Georges. C'est un responsable de l'entreprise immobilière Gestion Tri, qui a confirmé la nouvelle à EnBeauce.com. Le bâtiment, d'une superficie de plus de 8 000 pieds carrés ...

22 février 2024

Programme d'assurance récolte: 21,2 M$ de plus pour la production de foin et de pâturages

Comme la saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin, la Financière agricole du Québec (FAC) vient d'annoncer qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC). Pour la ...