Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Annonce officielle

L'usine Olymel de Vallée-Jonction fermera ses portes d'ici la fin de 2023

durée 10h43
14 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Yanick Gervais, président-directeur général d’Olymel, a annoncé ce matin la fermeture définitive de son usine d’abattage, de découpe et de désossage de porcs de Vallée-Jonction.

Ce sont 994 employés qui se retrouveront sans emploi, dont 911 syndiqués à la CSN et 83
cadres. Ils ont été prévenus un peu plus tôt ce matin.

L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse tenue au siège social de l’entreprise, à Saint-Hyacinthe. Selon la direction, cette décision a été rendue nécessaire afin de stopper les pertes du secteur du porc frais qui se chiffrent à plus de 400 millions de dollars depuis 2 ans et menacent la pérennité de l’ensemble de l’entreprise.

Parmi les quatre usines d’abattage Olymel, soit Vallée-Jonction, Yamachiche, Saint-Esprit et L’Ange-Gardien, ce sont les installations beauceronnes qui sont finalement condamnées. Cette décision aurait été prise pour deux raisons, le déclin constant de la main-d'oeuvre dans la région et l'état des installations qui nécessiteraient un investissement de près de 40 M$ à très court terme. Yannick Gervais a également mentionné que la configuration de l'établissement empêche l'installation de technologies.

Par conséquent, l’usine cessera ses activités le 15 septembre pour ce qui concerne le chiffre de soir, soit 443 employés, puis le 22 décembre pour le chiffre de jour ce qui concerne 468 autres employés. 

La direction d’Olymel n’a encore pris aucune décision sur l’avenir des installations de l’usine de Vallée-Jonction. L’entreprise prendra le temps nécessaire afin d’étudier toutes ses options et d’examiner les propositions qui pourraient émaner de parties intéressées.

En réponse à cette annonce, la municipalité de Vallée-Jonction tiendra un point de presse à 11 h 30.

Rappelons qu’en octobre dernier, l’entreprise avait déjà annoncé la suppression de 177 postes-cadres, dont certains se trouvaient à Vallée-Jonction. Aussi, au courant de l’année 2022, une grève d’environ quatre mois avait secoué l’entreprise.

Relocalisation des employés
Olymel invitera sous peu les employés à s’inscrire à un programme de relocalisation sur une base volontaire pour les employés souhaitant demeurer au sein de l’entreprise et occuper un poste dans un autre établissement d’Olymel. Les usines spécialisées dans l’abattage et la découpe de porc et situées à Yamachiche, Saint-Esprit, Ange-Gardien, Princeville et Sherrington, ainsi que l’usine de surtransformation de porc de St-Henri de Lévis sur la rive sud de Québec feront partie du plan de relocalisation.

Un comité de reclassement sera aussi mis sur pied avec la collaboration d’Emploi Québec afin d’appuyer les employés qui voudraient opter pour une nouvelle orientation de carrière.

L'usine Olymel à Vallée-Jonction compte actuellement 122 travailleurs étrangers temporaires. Des démarches ont donc été entreprises auprès des autorités fédérales et provinciales dans le but de permettre à ces travailleurs de faire une demande de relocalisation dans un autre établissement d’Olymel.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'entreprise duBreton préoccupée par le rapport sur la filière porcine

Le producteur de porc biologique, duBreton, se dit préoccupé des conclusions du récent rapport sur la filière porcine au Québec, commandé par le ministère de l'Agriculture, des  Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) Le document démontre que le coût unitaire de production porcine est supérieur de 19 % au Québec par rapport à l’Ontario. ...

Le Jarret d'Or décerné à Beauce Carnaval

L'entreprise d'amusement Beauce Carnaval, de Saint-Benoît-Labre, a remporté le prix Jarret d'Or, remis dans le cadre du 35e Gala de l’entreprise beauceronne. C'est le président de la compagnie, Jacques Vallée, qui a reçu la distinction devant plus de 350 convives réunis samedi soir au Centre de congrès Le Georgesville de Saint-Georges. Notons ...

durée Hier 12h00

Une 4e édition réussie pour le Mois de la mécatronique

Les 11 partenaires de la 4e édition du Mois de la mécatronique dressent un bilan positif des activités tenues du 1er au 24 mai.   Plus de 430 personnes ont participé aux neuf activités offertes en virtuel et en présentiel. Celles-ci s’adressaient aux gestionnaires, professionnels et employés d’entreprises manufacturières, ainsi qu’aux étudiants ...