Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Office de la protection du consommateur

Achat en ligne: quelques astuces pour éviter les mauvaises surprises

durée 15h00
20 mai 2023
Mathieu Bouchard-Racine
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mathieu Bouchard-Racine, Journaliste

Depuis 2020, les habitudes de consommation ont changé, notamment avec le chamboulement amené par la pandémie de COVID-19. Cela dit, la transition vers les achats en lignes se sont multipliés à partir de là, notamment.

Certains achats ont parfois tourné au ridicule, alors que la livraison s'avère différente de la commande initiale. Bien des histoires sont connus à ce sujet. 

Il faut cela dit faire appel à la prudence derrière cette habitude de consommation moderne. Pendant que trois personnes sur quatre achètent en ligne au Québec, d'après les études de l'Institut de la statistique du Québec, 22,8% des plaintes traitées sur l'achat sont dues à l'achat en ligne.

Devant l'ampleur du commerce électronique et la multiplication des offres de toutes sortes sur le Web, l'Office de la protection du consommateur renouvelle son appel à la prudence avant de faire un achat en ligne. Jusqu'à la mi-juin, il augmentera la sensibilisation à ce sujet grâce des conseils et des mises en garde. Il met également à la disposition des consommateurs de nouveaux outils pour faciliter l'annulation d'un achat fait par Internet en cas de problème.

Les consommateurs sont de plus en plus exposés à des publicités et des offres alléchantes, notamment sur les réseaux sociaux. Des précautions demeurent toutefois de mise avant de se laisser tenter.

D'abord, il faut s'assurer que le commerçant fournit toutes ses coordonnées et qu'il est joignable par courriel ou par téléphone, pas seulement via les réseaux sociaux.

Ensuite, il est plus prudent de faire des recherches sur les références, les certifications et les avis au sujet du site en question. Prendre connaissance des modalités d'achat et de livraison ainsi que de la politique d'échange et de remboursement est également une prévention concrète.

Mais encore, il est conseillé d'utiliser l'outil Se renseigner sur un commerçant pour savoir si l'Office est déjà intervenu auprès de l'entreprise concernée.

Par dessus tout, ne jamais faire de paiement à l'avance autrement que par une carte de crédit. Ce mode de paiement offre en effet une protection supplémentaire grâce à la rétrofacturation.

Droit à la rétrofacturation

La Loi sur la protection du consommateur prévoit des dispositions particulières concernant les contrats conclus à distance. Retard de livraison, produit jamais reçu ou colis volé, mauvaise description de l'article, renseignements manquants ou mal présentés avant l'achat… plusieurs motifs permettent aux consommateurs d'annuler un achat auprès d'un commerçant lorsque celui-ci ne respecte pas ses obligations.

Si le commerçant n'effectue pas le remboursement, la prochaine étape consiste à faire une demande de rétrofacturation à l'émetteur de la carte de crédit avec laquelle l'achat a été fait.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h30

Promutuel Assurance s'installe au centre-ville de Saint-Georges

Un édifice, qui accueillera le courtier en assurances Promutuel, sera construit dès ce printemps à l'intersection de la première avenue et de la Promenade Redmond à Saint-Georges. C'est un responsable de l'entreprise immobilière Gestion Tri, qui a confirmé la nouvelle à EnBeauce.com. Le bâtiment, d'une superficie de plus de 8 000 pieds carrés ...

durée Hier 10h00

Programme d'assurance récolte: 21,2 M$ de plus pour la production de foin et de pâturages

Comme la saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin, la Financière agricole du Québec (FAC) vient d'annoncer qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC). Pour la ...

durée Hier 6h00

Relève agricole: Avantis Coopérative remet plus de 190 000 $ en bourses

Le groupe Avantis Coopérative a procédé à la remise des bourses du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole (FCARA) à 33 jeunes agriculteurs, dans le cadre de sa cinquième assemblée générale annuelle qui s'est déroulée mardi, à Sainte-Marie-de-Beauce. Le montant total de ces bourses s’élève à 192 518 $. Depuis la création d’Avantis, c’est ...