Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Perspectives économique 2024

Près de 50 % des entreprises n'ont pas de relève au Québec

durée 10h00
7 décembre 2023
Germain Chartier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Germain Chartier, Journaliste

Lors d'un événement organisé par Développement économique Nouvelle-Beauce, ce mercredi 6 décembre, Jean-René Ouellet, vice-président et stratège d’investissement chez Desjardins Gestion de patrimoine, a présenté une conférence sur les perspectives économiques. 

Devant un auditoire de près de 40 gens d'affaires, Jean-René Ouellet a tiré le portait global de la croissance économique au Québec, au Canada et d'un point de vue mondial. 

Le premier constat de M. Ouellet était celui de la hausse constante de l'inflation depuis maintenant près de deux ans. Aux dires de ce dernier, l’inflation au niveau des biens aurait atteint son maximum. Pour ce qui est des services où les salaires prédominent cette catégorie, il y a encore du chemin à faire par les entreprises. Le défi demeure de ne pas s’engager dans une spirale de hausse des salaires qui se répercuterait par une hausse du coût du bien au sein même de l’entreprise.

Également, la main-d'oeuvre active est en déclin au Québec. Les entrepreneurs devront donc prendre le temps de se repositionner et de se projeter dans un avenir à moyen et long terme pour mettre en place un plan stratégique. Il faudra ainsi privilégier l'investissement en innovation et productivité pour assurer la compétitivité des entreprises. 

Vers une baisse du taux directeur ?

Une fois l'inflation stabilisée, c'est le taux directeur qui devrait évoluer. La bonne nouvelle, selon M. Ouellet, est que les hausses devraient être terminées au Canada. Un ralentissement économique se ferait actuellement sentir. Les prévisions paraissent optimistes quant à une possible baisse de ce taux sur les deux prochaines années.

De plus, le ralentissement économique que vit actuellement le Québec, l'amènera en récession, selon le vice-président et stratège d’investissement. Cependant, celle-ci est envisagée comme modeste du fait de la baisse de la proportion des entreprises qui opteront pour le congédiement. Les départs à la retraite des plus anciens laissera aussi des postes vacants. De son côté, la construction est l’un des secteurs sur lequel, historiquement, la société mise en période de récession. 

Des entreprises qui doivent préparer leur avenir

D'après le sondage Desjardins Entreprises, 50 % des propriétaires de PME ont 55 ans et plus. De ce nombre, 10 % disposent d’un plan de relève formel, 38 % ont un plan non écrit ou informel. Ce sont donc plus de 50 % des propriétaires qui ont plus de 55 ans qui n’ont aucun plan de relève. « L’après (business), ça se prépare aussi », a indiqué M. Ouellet en conclusion de sa conférence. 
 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Les élus de Beauce-Sartigan résolus à soutenir les médias locaux

Se disant interpellés par la survie des médias locaux, les maires de la MRC de Beauce-Sartigan ont adopté, mercredi, une résolution qui confirme l’engagement de leur administration à maintenir l’utilisation de ceux-ci «comme outils de transmission d’informations.» Les élus évaluent que l’avènement du numérique et des réseaux sociaux a remis en ...

22 février 2024

Promutuel Assurance s'installe au centre-ville de Saint-Georges

Un édifice, qui accueillera le courtier en assurances Promutuel, sera construit dès ce printemps à l'intersection de la première avenue et de la Promenade Redmond à Saint-Georges. C'est un responsable de l'entreprise immobilière Gestion Tri, qui a confirmé la nouvelle à EnBeauce.com. Le bâtiment, d'une superficie de plus de 8 000 pieds carrés ...

22 février 2024

Programme d'assurance récolte: 21,2 M$ de plus pour la production de foin et de pâturages

Comme la saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin, la Financière agricole du Québec (FAC) vient d'annoncer qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC). Pour la ...