Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Fédération des chambres de commerce du Québec

Des solutions proposées pour résorber la pénurie de logements au Québec

durée 05h00
21 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), dont la Chambre de commerce et d'industrie de la Nouvelle-Beauce, réclame des actions afin de réduire les délais dans l’ensemble des démarches menant à la réalisation de logements au Québec.

L’objectif de la démarche est d’arriver avec des solutions concrètes pour résoudre la pénurie de logements et accroître l’offre dans le marché locatif, afin de répondre à la demande qui n’a jamais été aussi importante.

Devant l’ampleur de la tâche et la multiplication des acteurs interpellés par la question de la construction de nouveaux logements au Québec, la FCCQ demande au gouvernement du Québec de créer le plus rapidement possible en 2024, un important chantier national du logement, où il serait question de l’allègement des processus menant à la construction et la conversion de logements résidentiels, qui aboutirait avec un Plan d’action ainsi que des modifications législatives et réglementaires.

«  La crise du logement affecte notre région et elle est un frein au développement économique des entreprises d’ici. Le manque de logement, en particulier le manque de logement abordable est un problème qu’il faut résoudre rapidement. Il faut permettre un allègement pour permettre au construction neuve de logement de se mettre en chantier rapidement », a déclaré Marie-Christine Lavoie, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce.

Ce chantier pourrait être piloté par le Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH) et réunirait les municipalités, les chambres de commerce, les Associations sectorielles et économiques concernées, des urbanistes et spécialistes en aménagement du territoire, et d'autres organismes nationaux.

«  La crise du logement est au final une crise économique et la base d’affaires au Québec veut une voix au chapitre pour l’enrayer. Quand vient le temps de parler du manque criant de logements au Québec, on entend beaucoup de constats, mais trop peu de pistes d’amélioration pour accélérer la réalisation de projets, qui contribuerait pourtant à résorber la pénurie. Il faut le dire, on entend de notre côté plusieurs entrepreneurs en construction se questionner sur les nombreux délais qu’ils doivent impérativement rencontrer, entre la prise de décision de construire ou convertir des logements, et la pelletée de terre. Il est clair qu’il s’agit d’un frein important pour créer des logements au Québec, et ça met en évidence tous les silos observés », a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Premières solutions proposées par la FCCQ 

En plus de réclamer la création d’un chantier national qui mènerait à un plan d’action commun et des modifications législatives et réglementaires, la FCCQ propose d’entrée de jeu des pistes d’améliorations importantes, selon ses discussions avec des dizaines d’entrepreneurs de partout au Québec, qui vivent pour la plupart, des expériences différentes avec des conclusions similaires. 

La FCCQ constate par le biais de petits entrepreneurs généraux ou de plus grands promoteurs, que certaines pistes de solutions semblent sortir du lot et mériteraient d’être considérées sérieusement, autant par le gouvernement que par les villes et municipalités : 

  • En collaboration avec les instances municipales, que le gouvernement allège la réglementation entourant le zonage pour permettre aux propriétaires de maisons de les transformer en logements multiples plus rapidement, comme les jumelés et les « plex », ou d’y ajouter un logement accessoire, comme un « bachelor », sur l’ensemble du territoire. 
  • Qu’il y ait davantage de flexibilité entourant les processus d’analyse sur les comités consultatifs d’urbanisme (CCU) pour y favoriser les rencontres directes avec les entreprises afin de répondre à l’ensemble des questions et précisions demandées dans l’immédiat, plutôt que des échanges écrits qui impliquent souvent de longs délais par la suite. 
  • Que les villes et municipalités aient davantage recours à des professionnels externes dans le but de combler le manque de ressources au sein des différentes entités liées à construction et aux infrastructures régies par la municipalité. 
  • Que les villes et municipalités soient incitées davantage à publiciser de manière proactive les terrains accessibles à la construction résidentielle en amont et produisent une cartographie du territoire qui démarque la ou les zones prioritaires pour la construction de leurs projets résidentiels, conformément au schéma d’aménagement.
  • Que le gouvernement alloue une aide financière destinée à la transformation numérique des processus administratifs municipaux afin qu’elles puissent se doter d’un système de déclaration de travaux. Il faudrait permettre aux ressources municipales de prioriser les projets qui augmentent la capacité résidentielle.
  • Que les villes et municipalités réduisent certains frais administratifs afin d’encourager la construction de plusieurs unités de logement, et que le gouvernement du Québec étudie la possibilité de leur accorder une compensation financière pour combler ces coûts réajustés.
  • Que les municipalités locales et leurs MRC soient incitées à partager davantage de ressources professionnelles et techniques entre elles pour combler les besoins périodiques, pour des projets de logements qui contribueront ultimement, à la vitalité locale et économique de leur région.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 8h00

L'entreprise duBreton se tourne vers l'Ontario pour s'approvisionner

Afin d’assurer et de maintenir un approvisionnement croissant de porcs certifiés biologiques, le producteur et transformateur de porc biologique, duBreton, vient d'annoncer la signature d’une entente avec un producteur de l’Ontario. « C'est une situation qui est loufoque, qui est impensable », a confié le président de la compagnie, Vincent ...

22 avril 2024

L'entreprise BID Group reçoit un prestigieux prix en automatisation industrielle

L'entreprise d'équipements et d'installations de production pour la transformation du bois, BID Group, vient de recevoir le prestigieux prix Partenaire OEM de l'année, remis par Rockwell Automation. La distinction a été décernée lors de la conférence PartnerNetwork, qui s'est tenue le mois dernier à Orlando en Floride. Le prix reconnaît ...

20 avril 2024

Uber Eats débarque à Saint-Georges

Les services d’Uber Eats sont maintenant disponibles à Saint-Georges et à Thetford Mines. Les restaurants locaux Fromagerie Victoria et le Küto Comptoir à Tartares ont adhéré à ce service de livraison. Selon une étude effectuée par la firme Public First, en 2022, l’application a généré des revenus supplémentaires de 201 millions pour les ...