Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L'entreprise Matiss ouvre un bureau en Tunisie

durée 10h00
10 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

L’entreprise beauceronne Matiss, qui fabrique des systèmes d’automatisation industrielle, ouvre une place d'affaires en Tunisie, tout en procédant à l’agrandissement de ses installations de Sainte-Julie.

« Puisque la pénurie de main-d’œuvre ne connaît pas de diminution, il fallait trouver des solutions pour combler davantage de postes spécialisés. Il s’avère que la Tunisie, précisément la ville de Tunis, est un endroit fort intéressant à plusieurs égards pour combler les besoins de Matiss. Il fallait avoir accès à une main-d’œuvre qualifiée qui parle la même langue que nous, le français » a indiqué la co-propriétaire de l'entreprise et directrice des ressources humaines, Virginie Martel, dans le communiqué de presse d'annonce. 

Elle ajoute qu'il faut prendre en compte qu’avec la globalisation des marchés et les avancées technologiques, la distance et des bureaux à l’étranger présentent beaucoup moins de défis qu’auparavant. Les moyens et outils technologiques permettent d’opérer des bureaux aux quatre coins du monde et de maintenir une communication et une interaction constante entre ceux-ci, indique la femme d'affaires.

Parallèlement, Matiss doublera ses bureaux de Sainte-Julie, ouverts en 2011, qui passeront de 3000 pi2 à plus de 6000 pi2. Il s'agit d'un « investissement de plusieurs centaines de milliers de dollars », ont indiqué les actionnaires. Le bureau, qui compte en ce moment près de 20 employés, dont principalement des programmeurs, pourra accueillir d’autres ressources spécialisées qui s’ajouteront à l’équipe. 

Ces travaux s’inscrivent dans les projets d’expansion afin de répondre à la demande toujours plus forte pour des solutions novatrices en automatisation. Une autre étape stratégique, tout comme les travaux d’agrandissement entamés en 2022, pour doubler la production de l'usine de fabrication de Saint-Georges, qui regroupe une centaine d’employés.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h00

Les Fonds régionaux de solidarité investissent 21,6 M$ en Chaudière-Appalaches

Les Fonds régionaux de solidarité FTQ – Chaudière-Appalaches (FRS) ont dévoilé, ce vendredi 24 mai, avoir investi 21,6 millions de dollars dans la région, sur l'exercice 2023-2024,  Parmi ce montant, 15,2 millions de dollars ont été dédiés à du repreneuriat, permettant ainsi d’appuyer la relève de 10 entreprises dont celle de Réparations ...

24 mai 2024

Près de 216 golfeurs au tournoi de la Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce

La Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce (CCINB) organisait, ce jeudi 23 mai, la 31e édition de son tournoi de golf. Plus de 200 golfeurs ont ains pu prendre place sur les terrains du Club de Golf Sainte-Marie. Cette année, l'événement était sous la présidence d’honneur d' Annie Bilodeau et de Guy Cliche de la quincaillerie Émile ...

23 mai 2024

Crise agricole: des gestes à la hauteur sont requis dès maintenant, dit l'UPA

Près de 200 élus et professionnels de l’Union des producteurs agricoles (UPA), et de l’ensemble de ses 37 organisations affiliées, ont fait le point aujourd’hui, à l’occasion d’une importante rencontre provinciale sur la mobilisation et la crise en agriculture, sur le contexte économique difficile, la  précarité de milliers d’entreprises agricoles ...