Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Havre L'Éclaircie

Quand la violence s’invite…

durée 06h00
23 décembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Havre l'Éclaircie

Ce soir, nous irons chez mes parents, mais ça fait vraiment pas longtemps que je le sais. Il ne les aime pas, il dit souvent qu’ils prennent trop place. Il les insulte aussi dans leur dos et pourtant lorsque nous sommes en famille, tout le monde a du plaisir. Je me dis que ça passera avec le temps, mais à chaque fois c’est la même histoire. À chaque fois, on se s’engueule et il m’ignore par la suite. Je me dépêche à me préparer pendant qu’il flâne. Je le vois bien qu’il n’a pas envie d’y aller, mais moi, j’ai pas envie de devoir justifier notre retard… 

Sur la route, le trajet est long et ponctué de commentaires désobligeants. Lorsque j’aperçois les quelques coins de rue qui nous séparent de la maison de mes parents, un stress s’installe. Une fois dans le stationnement, je prends une respiration et fais mon plus beau sourire, digne d’une vedette de cinéma.

Quand ma mère ouvre la porte, il devient le parfait partenaire; gentil, attentionné et charismatique. En faisant le tour, je reçois plusieurs commentaires positifs sur ma robe, il répond en blague que ça n’arrive pas souvent que je prenne le temps d’être belle comme ça. J’aperçois pendant une fraction de seconde de la désapprobation dans ses yeux. Je regrette tout de suite mon choix de vêtement.

Pendant le souper, il me sert mon assiette beaucoup plus petite que ce que j’aurais voulu, mais bon je sais bien qu’il veut m’aider à ce que je ne prenne pas de poids. Lorsqu’on me questionne sur le fait que je ne prends pas une plus grande portion de mon plat favori, je réponds simplement que je n’ai pas très faim.

Dans la soirée, nous jouons à plusieurs jeux et l’ambiance est à la fête. Lorsque je vais pour me refaire un verre, il arrive derrière moi et me dit qu’il veut partir. Quand je lui dis que tout le monde a du plaisir et qu’il est encore tôt, il me répond que ce n’est pas négociable et que je dois aller souhaiter bonne soirée. Quand on me propose de rester à coucher, son regard est suffisant pour que je décline l’offre.

Sur le retour, il me reproche de ne pas avoir passé assez de temps avec lui et d’avoir dépensé trop d’argent sur les cadeaux que ça n’en valait pas la peine. 

Même si cette histoire peut sembler anodine, il n’en reste pas moins qu’elle démontre un contexte de violence conjugale. Dans le temps des Fêtes, la fatigue, les finances et la prise d’alcool ou de drogue peuvent amplifier la violence subie. En restant à l’écoute des signes, nous pouvons prévenir. Si cette situation te parle ou te fait penser à une proche, une amie, des ressources sont là. 


Si tu te poses des questions sur ta relation et/ou sur les conséquences sur ton enfant suite à la lecture de ce texte, n’hésite pas à nous contacter. Nous sommes là pour t’aider à y voir plus clair.

☎ 418 227-1025  -  1 800 709-1025

https://havre-eclaircie.ca/

https://www.facebook.com/havreleclaircie/

https://www.instagram.com/havre_eclaircie/

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 février 2024

Ça n'a pas de maudit bon sens

Au cours de la semaine dernière, tant à Ottawa qu’à Québec, nous avons pu constater à quel point certains élus se moquent des contribuables qui paient des impôts et des taxes. Pendant que le gouvernement fédéral était pris à partie pour avoir versé des centaines de millions de dollars en contrats à une mini-entreprise, à Québec, la Présidente de ...

18 février 2024

Le restaurant Lotus de la première avenue

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN Cette photo du mois de mai 1994 va faire remonter bien des souvenirs aux amateurs de bouffe exotique de notre ville. C'était le restaurant LOTUS sur la première avenue, en face de l'aréna. C'était un édifice bien aménagé, comprenant une terrasse extérieure avec vue sur ...

12 février 2024

Le toit du stade et vivre jusqu'à 120 ans

Le nouveau toit du stade olympique de Montréal sera un toit beauceron conçu, fabriqué et installé par deux entreprises d’ici : Pomerleau et le Groupe Canam. Dans un tout ordre d’idée, alors que la population du Québec ne cesse de vieillir, des scientifiques évoquent maintenant la possibilité de vivre en santé jusqu’à 120 ans. Un toit ...