Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le Woodooliparc de Scott vous offre une immersion féérique dans la magie de Noël

Chargement du vidéo
durée 06h50
22 décembre 2016
3ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Stéphane Quintin, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le tout nouveau Woodooliparc a ouvert ses portes le 16 décembre dernier, à Scott, pour offrir aux visiteurs, le temps des Fêtes de Noël, une plongée mémorable dans la féérie d’un décor à couper le souffle. Le site est ouvert jusqu’au 31 décembre, une occasion exceptionnelle pour s’accorder une plongée fantastique dans un cadre enchanteur qui viendra parer l’hiver de lumières éblouissantes. 

Des efforts considérables ont été déployés depuis l’été dernier pour permettre au tout nouveau Woodooliparc de Scott d’ouvrir ses portes aux visiteurs pour les Fêtes de Noël et leur donner le loisir de s’accorder une incroyable immersion au cœur des décors enchanteurs qui parsèment le boisé du site. Ayant déménagé à Scott pour s’établir à proximité de La Cache à Maxime, un emplacement au potentiel plus dynamique, proche de l’autoroute et de la ville de Québec, le tout nouveau parc s’est efforcé de terminer les travaux le plus vite possible pour que sa première thématique, « Frima, la magie de Noël », puisse donner aux visiteurs l’occasion de se plonger dans la féérie du temps des Fêtes. « L’enjeu était d’attirer à la fois les enfants par le cadre enchanteur et les aires d’amusement disponibles, mais aussi d’éblouir leurs parents par la mise en place de décors exceptionnels », avait confié Valérie Rodrigue, directrice du développement du parc, au moment de son inauguration. Le pari a été amplement gagné !

Des investissements de 850 000$ pour l’établissement de décors enchanteurs

Un travail remarquable a été effectué sur les décors, sous la supervision d’Éloi Thibodeau et de Claudia Poulin, déjà présents au Woodooliparc du temps où il était à Saint-Georges. « Allumer les lumières du parc risque de faire descendre l’électricité de la ville de Scott », plaisante le porte-parole du lieu Karl Boucher. Rien n’a été laissé au hasard pour répondre à cet objectif indispensable pour la période des Fêtes : donner vie à la magie de Noël par la disposition d’un système de sons et lumières exceptionnel disséminé dans la forêt. En tout, plus de 50 000 pieds de fils ont été installés ainsi que 20 000 lumières incandescentes aux DEL pour éblouir les visiteurs. L’infrastructure comprend aussi plus de 10 000 pieds carrés d’amusement pour les enfants, des sentiers en forêt pour toute la famille, une aire de repos sous des lanternes flottantes, avec saucisses et guimauves pour se remplir la panse au coin du feu. Enfin, une trentaine de bénévoles se donnent à fond pour incarner des personnages plus vrais que nature, du père Noël à ses lutins en passant par la grande parade quotidienne de super-héros. Le tout est résumé dans le livre de Frima, qui raconte l’histoire des lieux. 

Plus de 10 000 personnes seront attendues durant les Fêtes

« On s’attend peut-être à doubler notre achalandage des années précédentes », a déclaré Karl Boucher, en misant sur une fréquentation de 12 000 à 15 000 personnes. De quoi donner du travail à la mère Noël, qui cuisinera près de 20 000 biscuits d’ici au 31 décembre pour combler les visiteurs par ses gâteries gastronomiques. Grande nouveauté cette année, l’exposition d’une inestimable collection de 600 maisons miniatures, achetées à un collectionneur beauceron pour l’occasion, aura de quoi ravir les amateurs de décors merveilleux. Avec plus de 30 000 heures d’ouvrage depuis l’été, dont près de 60 voyages de matériaux pour les décors, la thématique « Frima, la magie de Noël », n’a pas lésiné sur les efforts. C’est la première thématique du Woodooliparc à ouvrir ses portes. Trois autres y seront installées dans les années à venir pour faire du site un lieu d’amusement unique à l’échelle de la province. « Vol 315, l’ère des dinosaures » est prévu pour l’été prochain tandis que « Zone Toxic » devrait ouvrir à l’automne. En attendant ces nouvelles attractions, les visiteurs auront l’occasion de venir s’ébahir au cœur de l’éblouissement de la magie de Noël d’ici au 31 décembre, tous les jours de 15h à 21h. Plus de renseignements sur le site internet du Woodooliparc. 

commentairesCommentaires

3

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • S
    steeve
    temps Il y a 7 ans
    C'est pas mal plus de faire leur renom en exploitant des bénévoles du secteur Beauce-sud... pour ensuite leurs tourner le dos et s'établir ailleur
  • J
    Jack
    temps Il y a 7 ans
    bravo Beauceron
    J'en suis fier de l'être et voir du pareil : super
    On vous rendra visite
  • MG
    Marcelle Gagnon
    temps Il y a 7 ans
    Bravo de toute beautė,, peut etre un manque de publicite car je n'y suis pas allė, vraiment desole mais en decembre 2017 j'y serai. Belle initiative
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Dulac inc, les meilleures croustilles au monde: le nouveau livre de François Drouin

L'auteur François Drouin vient de lancer son tout dernier ouvrage historique, Dulac inc, les meilleures croustilles au monde, sur cette entreprise qui a démarré à la fin des années 1940 à Sainte-Marie-de-Beauce. « J’ai eu la chance de côtoyer Madame Harmonia Dulac, fondatrice de l’entreprise, alors que je travaillais comme préposé aux ...

15 juin 2024

Quoi faire en Beauce en fin de semaine?

Voici quelques suggestions d'activités communautaires, culturelles, récréatives et sportives qui se tiendront en Beauce au cours de cette fin de semaine. Samedi 15 juin Défi Beauceron de Saint-Prosper Quatre courses dont un demi-marathon. Où: Départs et arrivées sur la 29e rue — Saint-Prosper Quand: premier départ à 8 h 15 Beauce Art: ...

14 juin 2024

«Beauce Art: 10 ans de créations» au Centre culturel Marie-Fitzbach

Dans le cadre de la 10e et dernière édition de Beauce Art: L’International de la sculpture, Art en Beauce La Collection présente l’exposition Beauce Art: 10 ans de créations à la galerie du 4e niveau au Centre culturel Marie-Fitzbach de Saint-Georges. Cette exposition se veut un parcours photographique sélectif de l’espace muséal à ciel ouvert de ...