X
Rechercher
Publicité

À Saint-Éphrem et Saint-Victor

Deux nouvelles expositions sont lancées

durée 11h00
24 mars 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre de ses partenariats avec les municipalités de Saint-Victor et de Saint-Éphrem, Artistes et Artisans de Beauce lance deux nouvelles expositions pour qui se tiendront jusqu’au 21 août prochain.

Il s’agit d’un troisième événement du genre pour Saint-Victor et d’un deuxième pour Saint-Éphrem dans le cadre du programme Ensemble pour l’art d’ici.

Il y a d'abord Univers parallèle, de Danielle Robinson, présentée du 18 mars au 21 août au Centre Multifonctionnel de Saint-Éphrem. L'exposition comporte un corpus d’une vingtaine d'œuvres imprimées sur acrylique de cette artiste joseloise. Elle travaille des montages numériques issus de photographies d’ombres ou de reflets de personnes sur l’eau qu’elle modifie par la suite pour créer un univers surréaliste.

« C’est ainsi que mes personnages d’ombres et les reflets de mes paysages inondés sont projetés dans une réalité comportant une dimension et un espace-temps qui leur sont propres. Bien que captés dans le monde réel, une porte s’ouvre sur eux et nous invite à voyager dans un univers parallèle » affirme l’artiste qui expose également en extérieur des œuvres dans les sentiers de ski de fond de la Ville de Saint-Joseph.

Exposition de Johanne Maheux
Présentée du 22 mars au 21 août au bureau municipal de Saint-Victor, l’exposition Conversations, de Johanne Maheux, regroupe une douzaine d'œuvres à l’acrylique et au pastel à l’huile.

Avec cette série, l’artiste s’interroge sur la relation que nous entretenons avec les écrans et appareils mobiles. Préoccupée par cette fascination et cette dépendance à l’égard de ces appareils dans nos vies, elle présente des œuvres dont les contours noirs symbolisent l’objet lui-même et les scènes illustrées évoquent l’isolement possible.

« Ironiquement, au cours des deux dernières années, cette série a pris tout son sens, considérant que pour plusieurs, cet objet du quotidien est devenu pratiquement le seul « fil » les reliant aux autres. Accès ou éloignement sur le reste du monde? Que sont devenues nos conversations? » se questionne Mme Maheux.

Les expositions sont accessibles au public aux heures normales d'ouverture des lieux.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'encan de Beauce Art récolte près de 23 000 $

L'encan au profit de Beauce Art : l'International de la sculpture, qui se tenait hier soir au Georgesville à Saint-Georges, a permis d'amasser la somme totale de 22 800 $. Ce sont douze oeuvres qui ont été vendues aux enchères, pour un minimum de 800$. La réplique miniature de « Cathédrale », réalisée par l'invité d'honneur Éric Lapointe, a été ...

Festival beauceron de l'érable: plus de 14 000 participants

Les premières estimations permettent de conclure à un achalandage total de plus de 14 000 participants lors du Festival beauceron de l'érable qui s'est tenu le week-end dernier à l'espace Carpe Diem de Saint-Georges. C'est du moins le bilan formulé par le comité organisateur de l'événement par voie de communiqué de presse. Le volet festif de ...

durée Hier 18h00

La sculpture d'Éric Lapointe inaugurée à Saint-Georges

La sculpture réalisée par Éric Lapointe, invité d'honneur du 7e Symposium de Beauce Art en 2021, a finalement été inaugurée aujourd'hui sur la promenade Redmond à Saint-Georges. Le thème de cette édition spécialement québécoise était « Radiance au grand air ». Pour Éric Lapointe, cela faisait écho à l'énergie de chaque être humain qui rayonne ...