Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Abénakis

Découvrez le patrimoine toponymique autochtone de la Beauce

durée 16h15
25 juin 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le Gouvernement du Québec a créé la carte Éléments du patrimoine toponymique autochtone du Québec qui met en lumière des noms de lieux autochtones particulièrement significatifs. 

Les noms répertoriés ont été retenus par les représentants de communautés autochtones en raison de leur valeur sur le plan culturel, que ce soit parce qu’ils désignent des entités géographiques très importantes dans l’histoire des communautés ou parce qu’ils revêtent une symbolique forte pour elles.

La symbiose entre les Autochtones et le territoire est telle que certains d’entre eux avancent que les Autochtones ne nomment pas les lieux, mais que ce sont plutôt les lieux qui leur inspirent leurs noms.

Parmi la centaine de toponymies recensée sur la carte, cinq se trouvent en Beauce. 

- Msakik8n (Rivière) - Rivière Famine

Msakik8n est le nom que les Abénakis, ou W8banakiak en langue abénakise, utilisent pour désigner la rivière dont le nom officiel est Rivière Famine. 

Le nom Msakik8n, qui signifie « grand champ », n’est pas étranger aux paysages qui marquent la Beauce. Sur une carte de 1665, la rivière est désignée sous l’appellation Mesakkikkan et un peu plus tard, sous celle de Mataka; toutes deux comportent l’idée de « confluence ».

Notons que le caractère « 8 », appelé ou latin, est l’une des 20 lettres de l’alphabet abénakis. Le « 8 », se prononce aon, un mélange des sons an et on.

Msakik8n se prononce msa-qué-conne.

- Namag8ntegw (Lac) - Lac-Mégantic

Namag8ntegw est le nom que les Abénakis, ou W8banakiak en langue abénakise, utilisent pour désigner la vaste étendue d’eau dont le nom officiel est Lac-Mégantic. 

Namag8ntegw signifie « rivière du camp de la truite grise » et fait référence à la présence de truites grises (Salvenius namaycush) dans le lac. En 1884, le chef abénakis Joseph Laurent tirait le mot megantic du mot namakottik ou de sa variante plus ancienne namagwottik. À la suite d'un inventaire toponymique effectué auprès des Abénakis en 1979, la linguiste Janet Warne proposait le nom Namagôntekw pour désigner le lac, appellation qui a été reprise en 1985 par le Grand Conseil de la nation Waban-Aki sous la forme Namagôtegw. Aujourd’hui, en langue abénakise, la forme Namag8ntegw est privilégiée.

Il est à noter que les formes Amaguntik et Ammeguntik apparaissent sur des cartes montrant le trajet de l'expédition de Benedict Arnold, vers Québec, en 1775. Ce dernier, qui était général de l’armée continentale pendant la guerre de l’Indépendance américaine, a mené cette expédition contre les loyalistes, dont le Canada était la base arrière. Les formes Damisokantik, Mégantik, Namagwk8ntegw, Namesokanjik, Namesokansik et Nansokantik ont aussi été relevées pour désigner ce lac.

Namag8ntegw se prononce na-ma-go-conne-tègue.

- Nanamakwbagw (Lac) - Lac aux Araignées

Nanamakwbagw est le nom que les Abénakis, ou W8banakiak en langue abénakise, utilisent pour désigner le lac dont le nom officiel est Lac aux Araignées. 

Nanamakwbagw signifie « terrain spongieux, instable » et fait référence aux abords marécageux du lac. Sur leur carte de 1795, les arpenteurs Samuel Gale et Jean-Baptiste Duberger avaient inscrit le nom Mecanicamack L., que le cartographe Joseph Bouchette allait reprendre, en 1815, sous la forme de Macanamack. Notons que les formes Macannamack, Maccanamack, Mecaunamack, Meganikamac et Nekanikamack ont aussi été relevées pour désigner ce lac.

Enfin, mentionnons que le lac se trouve à proximité du site Cliche-Rancourt. Ce site archéologique daté de la période dite du Paléoindien ancien, qui se situe de 12 000 à 10 000 ans avant aujourd’hui, est le seul au Québec à avoir livré des pointes à cannelure. Bien que l’on ne puisse rattacher les occupants du site Cliche-Rancourt à un groupe culturel contemporain particulier, il est intéressant de noter que les environs sont fréquentés par des groupes humains depuis plus de 10 000 ans.

Nanamakwbagw se prononce na-na-ma-quo-bague.

- W8banakiak (Hameau) - Abénakis

W8banakiak est le nom désormais privilégié par les Abénakis pour désigner le hameau dont le nom officiel est Abénakis. Ce hameau est situé sur le territoire de la municipalité de Sainte-Claire.

Dans ce hameau, il y a eu un bureau de poste, connu sous le nom d’Abénaquis,de 1883 à 1892, puis sous la forme Abénakis, de 1892 à 1969. Une station ferroviaire du chemin de fer National Transcontinental, aujourd’hui intégré au Canadien National, a aussi desservi le hameau. Le nom de cette station était Abénakis.

Le nom du hameau rappelle la présence traditionnelle de campements abénakis dans le secteur. Le mot W8banakiak, de langue abénakise, signifie d’ailleurs « Abénakis ». Les Abénakis sont une des 11 nations autochtones du Québec. Plusieurs d’entre eux vivent dans les communautés d’Odanak et de Wôlinak, les seules communautés abénakises de la province.

W8banakiak se prononce ouon-ba-na-qué-aque.

- 8nkawbagak (Lac) - Grand lac Saint-François

8nkawbagak est le nom que les Abénakis, ou W8banakiak en langue abénakise, utilisent pour désigner la vaste étendue d’eau dont le nom officiel est Grand lac Saint-François. Situé en Estrie et en Chaudière-Appalaches, en partie dans le parc national de Frontenac, ce lac couvre une superficie de 51 km². 

Le mot abénakis 8nkawbagak désigne le passage qui relie deux étendues d’eau. Dans le cas présent, on fait référence au resserrement entre le bassin principal du Grand lac Saint-François et la baie Sauvage, l’une de ses échancrures. 8nkawbagak peut donc être traduit par « ce qui relie les lacs », « au lac relié », « détroit » ou « rétrécissement ».

On rencontre aussi les variantes 8nkobagak8nkwbagw et Ônkobagak. Il est à noter que Ônkobagak est une translittération de la forme 8nkobagak. Le nom Mesanebesek a aussi été relevé pour désigner ce lac. L’origine de cette appellation n’est cependant pas connue.

8nkawbagak se prononce on-kao-ba-gaque.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Héra Ménard présentera son nouvel album aux Dimanches musicaux

L'autrice-compositrice-interprète Héra Ménard sera en spectacle ce dimanche 21 août à l'église Saint-Paul de Cumberland Mills de Saint-Simon-les-Mines. Pour la toute première fois devant public, elle viendra présenter les versions acoustiques des dix chansons de son plus récent album, Fleurs, sorti l'automne dernier. « J'ai bien hâte de ...

15 août 2022

Un spectacle-conférence sur la musique au cinéma présenté par Between Us

Le groupe Between Us présentera un spectacle-conférence ce jeudi 18 août à 20 h au Baril Grill à Saint-Georges. Au programme, des interprétations de musique de film combinées aux extraits vidéo associés. Seront démystifiés, à l’aide d’exemples musicaux concrets, les différents types de trames sonores que l’on peut retrouver dans les films : ...

15 août 2022

Galerie 4: les plus belles plages de vos vacances

Après deux années de vacances limitées, les Québécois ont enfin pu profiter à nouveau de journées de repos ensoleillées, les pieds dans le sable. Pour faire voyager ceux qui ne sont pas partis ou juste pour le plaisir des yeux, EnBeauce.com vous propose de partager vos plus belles photos des plages de vos vacances de cette année.  Découvrez ...