Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 septembre 2018 - 13:04 | Mis à jour : 14:52

Une visite surprise du chef du Parti conservateur du Québec

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Toutes les réactions 2

Le chef du Parti conservateur du Québec, Adrien Pouliot, était de passage plus tôt aujourd'hui dans les bureaux d'EnBeauce.com. Une visite surprise. Il était accompagné de son candidat dans Beauce-Sud, Milan Jovanović. Nous avons décidé de réaliser une entrevue avec eux. 

M. Pouliot a d’abord insisté sur le fait qu’il souhaitait abolir le Fonds vert. Créé en 2006 par le Gouvernement du Québec, ce Fonds vise essentiellement à favoriser le développement durable. Il faut comprendre que le Fonds vert tire notamment ses revenus de la vente d’unités d’émission de gaz à effet serre dans le marché du carbone. 

Pour M. Pouliot, cette organisation freine de trop nombreux projets économiques au Québec. M. Pouliot souhaite également abolir la taxe québécoise sur le carbone, qu’il juge aussi trop contraignante. 

« On veut faire exactement ce que Doug Ford a fait en Ontario. On ne pense pas que la taxe québécoise sur le carbone va avoir l’effet désiré de réduire les gaz à effet de serre. Finalement, c’est une taxe, et une taxe de plus. On le voit : le Fonds vert est un désastre. C’est un gros plat de bonbons que les ministres prennent pour donner des subventions à leurs amis du parti et à des organismes écologistes », a affirmé Adrien Pouliot en entrevue.

Baisser les impôts de 36 %

Adrien Pouliot, qui se présente dans la circonscription de Chauveau à Québec, se montre très ambitieux. Autre proposition phare : il veut baisser les impôts des Québécois de 36%. Un chiffre qui en étonnera plus d’un, tellement cette mesure semble drastique. Du moins, cette mesure révolutionnerait la gestion des finances de la Belle Province.

Autre point sur lequel M. Pouliot a tenu à insister d’entrée de jeu : il s’oppose vigoureusement au maintien du registre des armes à feu. Un autre programme qu’il juge trop contraignant pour la population. Et un registre qui, selon lui, ne contribue pas réellement à combattre la violence armée.

Adrien Pouliot et son candidat, Milan Jovanović, disent aussi ne pas comprendre pourquoi les Québécois doivent remplir deux rapports d’impôt chaque année. Le Parti conservateur du Québec s’engage donc à fusionner les deux rapports d’impôts s’il parvenait à se faire élire. 

Des atomes crochus avec Maxime Bernier 

EnBeauce.com a fait remarquer à M. Pouliot que plusieurs de ses propositions ressemblaient à celles du député fédéral de Beauce, Maxime Bernier. Un fait que M. Pouliot n’a pas nié, tout en prenant bien soin de mentionner qu’il ne voulait pas s’ingérer au niveau fédéral. 

Adrien Pouliot reconnait qu’il a des « atomes crochus » avec Maxime. Bernier. M. Pouliot n’ose pas se dire libertarien, mais il a certainement une sensibilité libertarienne en regard de ses positions économiques. Plusieurs fois dans l’entrevue, M. Pouliot a insisté sur l’importance de respecter l’autonomie individuelle. Une valeur qu’il oppose à un État tout puisant, gargantuesque, évoquant le Léviathan du philosophe anglais Thomas Hobbes (1588-1679).

En effet, comme Maxime Bernier, le chef du Parti conservateur du Québec veut préparer « l’après gestion de l’offre ». Et comme le député fédéral, il ne souhaite pas freiner l’immigration, mais favoriser la sélection des immigrés sur la base de critères strictement économiques. 

À propos de Milan Jovanović

M. Jovanović, qui se présente ici dans Beauce-Sud, travaille dans le domaine de la construction depuis plusieurs années. Son père, qui est d’origine serbe, avait immigré en Beauce depuis l’Ontario afin d’y venir travailler. Milan Jovanović se dit très fier de son héritage, et cite son paternel en exemple d’intégration dans la région.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Après avoir pris le temps de lire leur plateforme et les valeurs qu'ils mettent de l'avant, leur parti obtien mon vote.

    Cela fait longtemps que le gouvernement prend de plus en plus de place dans nos vie. Pourquoi ne pas laisser les gens, les entreprises et les communautés plus indépendantes et libre? Je crois que ceux qui avait l'intention de mieux gérer la province en modifiant ou ajoutant plus de gouvernement ont eu leur chance assez longtemps. Selon moi, il est temps d'essayer de résoudre nos problèmes autrement, comme cela se passe dans plusieurs autres nations récemment.

    Monsieur G. - 2018-09-05 17:25
  • Vos valeurs sont proches des miennes et les remaniements de gouvernements à l'infini ne donne pas les résultats qu'on espère. Ils ont eue assez de chances, essayons quelque chose de différent. Plusieurs nations semble aller dans cette optique qui est plus économiquement intéressante pour le contribuable. Il semble y avoir un grand mouvement conservateur à plus d'un endroit, j'espère voir la même chose au Québec!

    Gilbert - 2018-09-06 14:41