Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Trois candidatures confirmées en Beauce

Des élections fédérales le 20 septembre

durée 14h00
13 août 2021
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Moins de deux ans après le dernier scrutin, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, annoncera dimanche le déclenchement d'élections fédérales en date du lundi 20 septembre.

Il tentera de se donner un gouvernement libéral majoritaire alors que la campagne se tiendra en pleine quatrième vague de la pandémie de COVID-19, qui continue de plus belle au pays et sur la planète.

En Beauce, trois partis politiques ont déjà confirmé leurs candidats.

D'abord le député sortant, Richard Lehoux, tentera de conserver son siège, sous les couleurs du Parti Conservateur. Il avait déjà été désigné par son chef, Érin O'Toole, en février dernier. Au sein du Cabinet fantôme conservateur, il est Ministre associé responsable du Développement économique rural. La grande majorité du mandat de l'élu s'est passé en confinement en raison de la crise du coronavirus, si bien que beaucoup d'électeurs dans le comté n'ont jamais eu l'occasion de le rencontrer. 

Maxime Bernier, qui avait été délogé par Lehoux en 2019 après 13 ans en place, se présente une deuxième fois pour la Parti populaire du Canada, qu'il a fondé et dont il est le chef. Depuis le début de la pandémie, il est un des plus vocables opposants aux mesures sanitaires et règlements pour enrayer la propagation du coronavirus. Son arrestation au Manitoba a notamment fait les manchettes nationales. Au plan local, il a vu, en avril, un de ses plus ardents supporteurs, Yvon Thibodeau, quitter la barque du parti parce que « les nouvelles orientations politiques de Maxime entrent en totale contradiction avec les miennes. » Son assemblée d'investiture en mai dernier n'aurait réuni que cinq partisans.

C'est sans tambour ni trompette que Philippe-Alexandre Langlois a été élu par acclamation, au début du mois d'août, comme candidat du Parti libéral du Canada pour la Beauce. Le site Web du parti et la page Facebook de M. Langlois ne donnent aucune information sur sa ville d'origine, son âge ou statut professionnel. EnBeauce.com est toujours en attente d'une réponse au courriel acheminée au candidat pour en savoir davantage. Notons qu'Adam Veilleux, qui était candidat des Rouges en 2019, tentera de se faire élire comme maire de la Municipalité de Lac-Poulin en vue du scrutin municipal du 7 novembre.

Pour sa part, le Bloc Québécois ne pourra pas compter sur Guillaume Rodrigue pour le représenter à nouveau. « Je crois sincèrement que les élections à date fixe devraient être obligatoires et ce, même en contexte d'un gouvernement minoritaire au pouvoir. N’est-ce pas là une belle occasion de démontrer à la population que le gouvernement et les oppositions peuvent travailler ensemble en respectant le choix de la population? », a-t-il écrit sur la page Facebook du parti. Cela dit, il entend  donner « un coup de main à la personne qui représentera le Bloc en Beauce puisqu’à mes yeux, il est nécessaire d’avoir des gens qui parlent seulement selon les intérêts du Québec tant et aussi longtemps que nous serons dans ce pays qui n’est pas le mien. »

Pour l'instant, aucune information n'est disponible quant aux porte-étendards du Nouveau Parti Démocratique et du Parti Vert du Canada.

Les résultats officiels du scrutin du 21 octobre 2019 :

38,6 % des voix pour Richard Lehoux, Parti conservateur du Canada
28,4 % pour Maxime Bernier, Parti populaire du Canada 
14,1 % pour Guillaume Rodrigue, Bloc québécois 
11,7 % pour Adam Veilleux, Parti libéral du Canada 
3,0 % pour François Jacques-Côté, Nouveau Parti démocratique du Canada
2,4 % pour Josiane Fortin, Parti vert
1,8 % pour Maxime Bernier, Parti Rhinocéros 

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • CD
    Claude dulac
    temps Il y a 1 an et 6 mois
    La division du vote entre un conservateur plutot silencieux aux Communes et l'as des manifestations et des interventions ridicules hors-Québec et a Montréal pour mieux prétendre représenter la Beauce:contre les quota,la loi 101 et les passeport sanitaire.Quel parti pourra grâce a la division du vote se faire élire.Le NPD est a l'agonie au Québec et encore plus en Beauce. Reste le Bloc et le PLC. y aura-t-il un vrait débat ? ou des questions protégeanl les 2 conservateurs (ex et le député furtif) ?
  • S
    steve
    temps Il y a 1 an et 6 mois
    Pour la première fois depuis longtemps on manque de candidats crédibles en Beauce... On va encore voter par dépit

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 octobre 2022

Élection partielle à Beauceville pour un poste de conseiller

En septembre, la conseillère municipale de Beauceville du district numéro 3, Marie-Andrée Giroux avait remis sa démission. C'est pourquoi, qu'une élection partielle doit avoir lieu le 4 décembre afin de pourvoir le poste. Pour le moment, les candidatures sont ouvertes, et s'il y a une seule personne, elle sera élue par acclamation. Les personnes ...

14 octobre 2022

Beauce-Nord : la Cour du Québec rejette la demande de dépouillement judiciaire

Après près de trois jours de délibération, le juge de la Cour du Québec a décidé de rejeter la demande de dépouillement judiciaire qu’avait demandé le Parti conservateur du Québec dans la circonscription de Beauce-Nord. Selon la copie du jugement qui nous a été transmise, on peut entre autres y lire « qu’à la lumière de l’ensemble de la preuve ...

11 octobre 2022

Recomptage dans Beauce-Nord: premier passage en cour ce mercredi

La demande de recomptage judiciaire envoyée par le Parti conservateur du Québec (PCQ) pour la circonscription de Beauce-Nord sera examinée en cour ce mercredi, à 10 h, au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce C'est ce qu'a indiqué le candidat Olivier Dumais, dans une vidéo publiée ce matin sur sa page Facebook. « Ce que je veux que vous ...