Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Élections fédérales 2021

Débat en anglais : réactions des chefs à la question concernant le Québec

durée 16h15
10 septembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne

Au lendemain du dernier débat qui les réunissait dans un même lieu, les chefs fédéraux ont repris la route vendredi, certains revigorés par les échanges de la veille, d’autres moins.

Justin Trudeau a dû revenir sur la question de l’animatrice du débat, question dénoncée vertement par Yves−François Blanchet en fin de soirée, jeudi.

«Faut que j’avoue que quand la question a été posée sur la loi 21 hier soir, j’ai été très surpris par le genre d’amalgame qui a été mis là−dedans. Et j’ai trouvé ça absolument inacceptable et insultant en tant que Québécois», a déclaré le chef libéral. 

«Les Québécois ne sont pas racistes», a−t−il dit, détachant bien chaque mot de sa phrase.

«Il était où le Québécois Justin Trudeau hier soir?», a lancé Yves−François Blanchet qui n’avait pas encore décoléré vendredi avant−midi.

Pour expliquer le délai de sa réaction, M. Trudeau a dit que la veille, le format ne prêtait pas à une intervention de sa part; l’animatrice était déjà en train d’interrompre M. Blanchet et il ne voulait pas «ajouter à la cacophonie». Et puis il a laissé entendre qu’il était peut−être trop étonné par la question pour y réagir rapidement.

«Le Québec est reconnu comme une société distincte, mais pour les gens à l’extérieur du Québec, aidez−les à comprendre pourquoi votre parti soutient ces lois discriminatoires»,  avait demandé l’animatrice en citant la loi québécoise sur la laïcité de l’État et le projet de loi 96 du gouvernement Legault.

«J’aurais voulu avoir des réponses spontanées sur le moment même de l’insulte», a insisté le chef bloquiste, doutant également de la «crédibilité» de la dénonciation de la question, publiée sur Twitter par le chef conservateur Erin O’Toole. 

Vendredi après−midi, de passage à Mississauga, M. O’Toole disait encore  que «certaines questions» posées la veille étaient «un peu injustes».

«Où il était M. O’Toole et ses boîtes de chocolat et ses fleurs, hier soir,  quand on insultait le Québec?», a raillé M. Blanchet.

Le chef du Bloc québécois redoublait ainsi ses attaques contre son adversaire conservateur à qui François Legault a fait toute une fleur, jeudi matin, invitant les Québécois à voter pour son parti, et espérant un gouvernement minoritaire.

«Que M. Legault exprime son opinion sur le genre de gouvernement qu’il veut voir... Écoutez, moi, j’ai passé beaucoup de temps à parler avec mes compatriotes québécois. Et la réalité, c’est que les Québécois veulent que les armes d’assaut restent illégales. Ils veulent un gouvernement qui a encore plus d’ambition pour lutter contre les changements climatiques, pas un gouvernement qui va amener des pipelines de plus», a attaqué de son côté M. Trudeau. 

«Et le gouvernement que propose M. O’Toole ne fera aucune de ces choses», a insisté le chef libéral à l’intention des électeurs québécois.

Le chef conservateur, de son côté, n’a pas voulu commenter la menace à sa droite. Certains sondages relèvent une augmentation des intentions de vote pour le Parti populaire de Maxime Bernier.

«Je vais travailler entre maintenant et le 20 septembre sur ma vision», s’est contenté de laisser tomber Erin O’Toole.

Au 27e jour de la campagne électorale, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, est allé voter par anticipation, invitant les électeurs à l’imiter. Toutefois, le leader du NPD a choisi pour qui voter avant que son parti ne partage le coût de ses promesses.

Une plateforme chiffrée du NPD doit être publiée samedi.

Lina Dib, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

2

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • PC
    Pu capable
    temps Il y a 2 ans
    Au moins notre champion beauceron était pas la...
  • DC
    dulac claude
    temps Il y a 2 ans
    Faudrait demander une réaction a cet incident a tous les candidats de la Beauce a cette élection fédérale?
    Le canada a été créé par les fraudes électorales de Macdonald sans le vote des femmes.Pour par la suite créé les réserves indiennes pour assimiler les autochtones a l'anglais? et les Québécois se font accuser de racisme dans un débat sans réactions immédiates des chefs anglophones des autres partis muets devant ce dénigrement de la nation québécoise

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 octobre 2022

Élection partielle à Beauceville pour un poste de conseiller

En septembre, la conseillère municipale de Beauceville du district numéro 3, Marie-Andrée Giroux avait remis sa démission. C'est pourquoi, qu'une élection partielle doit avoir lieu le 4 décembre afin de pourvoir le poste. Pour le moment, les candidatures sont ouvertes, et s'il y a une seule personne, elle sera élue par acclamation. Les personnes ...

14 octobre 2022

Beauce-Nord : la Cour du Québec rejette la demande de dépouillement judiciaire

Après près de trois jours de délibération, le juge de la Cour du Québec a décidé de rejeter la demande de dépouillement judiciaire qu’avait demandé le Parti conservateur du Québec dans la circonscription de Beauce-Nord. Selon la copie du jugement qui nous a été transmise, on peut entre autres y lire « qu’à la lumière de l’ensemble de la preuve ...

11 octobre 2022

Recomptage dans Beauce-Nord: premier passage en cour ce mercredi

La demande de recomptage judiciaire envoyée par le Parti conservateur du Québec (PCQ) pour la circonscription de Beauce-Nord sera examinée en cour ce mercredi, à 10 h, au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce C'est ce qu'a indiqué le candidat Olivier Dumais, dans une vidéo publiée ce matin sur sa page Facebook. « Ce que je veux que vous ...