Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mars 2018 - 04:00

Retour à l'heure avancée au Québec : une heure de sommeil perdue

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

L'heure devra être avancée d’une heure pour le retour à l’heure avancée, aussi appelée heure d’été, dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 mars prochains. Il faudra avancer l'heure à 2 h du matin. Il sera donc en réalité 3 h au moment de ce changement d'heure.

À lire également :

Ce changement d'heure signifie qu'une heure de sommeil sera perdue. Il fera aussi plus sombre tôt le matin, mais fera de plus en plus clair les soirs.

Au Québec, il faut changer d’heure deux fois par année, soit le deuxième dimanche de mars, où l'heure doit être avancée d’une heure, ainsi que le le premier dimanche de novembre, où l'heure doit être reculée d’une heure pour un retour à l’heure normale de l’Est.

Le second changement d'heure aura ensuite lieu à la fin de l'année 2018. À cette occasion, l'heure devra être reculée à 2 h, dans la nuit du 3 au 4 novembre prochains. Il sera donc en réalité 1 h au moment du changement d'heure.

Rappelons qu'il est également recommandé par les pompiers de vérifier le bon fonctionnement de ses avertisseurs de fumée, ou encore de changer leurs piles, au même moment que le changement d'heure.

Quelque 70 sociétés changent d'heure

Le Québec fait partie des quelque 70 sociétés qui, deux fois par année, changent d'heure.

Depuis le 1er janvier 2007, la Loi sur le temps légal, dont la ministre de la Justice du Québec, Stéphane Vallée, est responsable, remplace la Loi sur le temps réglementaire en modifiant, entre autres, la période d'application de l'heure avancée.

Notons que le concept de temps réglementaire est maintenant remplacé par celui de temps légal, et que la notion de temps moyen de Greenwich est aujourd'hui remplacée par celle de temps universel coordonné.

Des heures différentes dans la province

Dans la partie du Québec à l’ouest du méridien du soixante-troisième degré de longitude Ouest, selon la Loi sur le temps légal telle que présentée par Légis Québec, à jour au 1er décembre 2017, « le temps légal est l’heure normale de l’Est, à savoir le temps en retard de cinq heures sur le temps universel coordonné ».

Entre le deuxième dimanche de mars, à 2 h, et le premier dimanche de novembre, à la même heure, le temps légal dans cette partie de la province est l’heure avancée de l’Est. Le temps est alors en retard de quatre heures sur le temps universel coordonné.

Dans la partie du Québec à l’est du méridien du soixante-troisième degré de longitude Ouest et le territoire de la réserve de Listuguj, toujours selon la Loi sur le temps légal, le temps légal est l’heure normale de l’Atlantique, soit en retard de quatre heures sur le temps universel coordonné.

« Entre le deuxième dimanche de mars, à 2 h, et le premier dimanche de novembre, à la même heure, le temps légal pour les ÎIes-de-la-Madeleine et le territoire de la réserve de Listuguj est l’heure avancée de l’Atlantique, à savoir le temps en retard de trois heures sur le temps universel coordonné », est il possible de lire dans le chapitre T-5.1 de la Loi sur le temps légal, rédigée en 2006.

 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.