Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 novembre 2018 - 13:13

Le « Bourreau de la Beauce » condamné à 23 ans de prison

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Le « Bourreau de la Beauce » a reçu une peine de 23 ans de prison ce jeudi. L’homme avait abusé sa conjointe et ses neuf enfants, en plus d’agresser sexuellement certaines de ses filles. Les événements étaient survenus en partie à Beauceville et à Saints-Anges. 

Avant de prononcer le verdict, le résumé des actes commis pendant les années 80 et 90 a été lu par le juge René de la Sablonnière qui s’est montré affecté par de tels agissements. Le « Bourreau de la Beauce » a été reconnu coupable pour 47 chefs d’accusation, dont voies de fait armées, voie de fait causant des lésions, agressions sexuelles, contacts sexuels et menace de mort sur 13 victimes.

Une partie de la peine de l’homme de 64 ans a été purgée pendant sa détention provisoire, il lui restera donc 18 ans et 6 mois à partir d’aujourd’hui. Il sera accessible à une libération conditionnelle après 8 ans et 6 mois. Une fois sorti de prison, il devra être inscrit au registre des délinquants sexuels à perpétuité et être contrôlé par les autorités pendant 10 ans. 

Au moment des représentations sur la peine en octobre dernier, l’homme en avait plutôt profité pour réitérer son amour pour ses enfants. L’une de ses victimes l’avait ensuite qualifié de « pervers narcissique », alors que son épouse actuelle était venue à sa défense.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.