Publicité
10 janvier 2019 - 12:04 | Mis à jour : 12:49

Accusée de voies de fait sur un bambin de Sainte-Marie

Début du procès de l'ancienne éducatrice Elizabeth Pelletier

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 4

C’est ce mercredi 9 janvier au Palais de justice de Saint-Joseph qu’a débuté le procès devant jury d’Elizabeth Pelletier-Boissoneault ancienne éducatrice en milieu familial. Elle est accusée de voies de fait graves ayant mis la vie d’un bambin en danger.

La mère de l’enfant avait dû entre le 20 septembre et le 19 octobre 2016 se rendre à deux reprises à l’hôpital dû aux vomissements et à de graves fièvres de son garçon. Les médecins avaient dû prévenir la DPJ et la police d’un possible cas de bébé secoué. Au départ, la mère avait été soupçonnée. Mais lors de l’enquête, les soupçons se sont tournés vers la gardienne qui à l’époque gardait six enfants. Lors de sa première comparution devant le juge le 7 novembre 2016, l'accusée avait été libérée sous plusieurs conditions. L’accusée a plaidé non coupable aux accusations et devra se défendre contre des preuves provenant de messages textes et de recherches internet déposées par la procureure. La mère de la victime sera aussi appelée à témoigner.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • J'espère que justice sera rendu ... elle n'a rien fait

    monique - 2019-01-10 16:18
  • Bien sûr, Monique, vous étiez là ,et avez tout vu au moment des faits!

    Brigitte Bolduc - 2019-01-10 17:33
  • C'est toujours la même chose... aussitôt que n'importe qui accuse de n'importe quoi... L'opinion publique se fait procès sans jury. Coupable ou non ça n'a plus d'importance...

    steve - 2019-01-11 08:15
  • je trouve cela affreux de sen prendre a un petit enfant sans defense si cela est vrai elle serait mieux de changer d' emploi elle n: est pas dans son domaine elle devrais penser a faire autre chose cela est triste pour la maman et l enfant esperont qu' il ne restera pas avec des sequelle .j,espere que justice sera rendu ses une bien triste histoire bon courage.

    daisy - 2019-01-11 08:46