Publicité
4 juillet 2019 - 11:25 | Mis à jour : 11:37

L'accusé de 46 ans a volé un véhicule du MTQ

Poursuite policière à Saint-Bernard : l'homme comparaîtra aujourd'hui

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Une impressionnante poursuite policière a pris fin hier à Saint-Bernard, sur le rang du Bord-de-l’Eau. L’homme de 46 ans qui a volé un véhicule du ministère des Transports du Québec fera face à plusieurs chefs d’accusation lors de sa première comparution aujourd’hui. 

Selon Christine Coulombe, agente aux communications de la Sûreté du Québec, des accusations de vol, de fuite, de conduite avec facultés affaiblies et de possession de stupéfiant ont été déposées contre l’homme. 

Rappelons que le conducteur a volé une camionnette du MTQ sur la route 218 à Saint-Gilles-de-Lotbinière. Les policiers ont ensuite localisé le véhicule, mais l’homme a refusé de s'immobiliser. Une poursuite s’est ensuite enclenchée. Le suspect a évité un premier tapis à clous dans le secteur de Saint-Narcisse-de-Beaurivage et a percuté une auto-patrouille. Personne n’a été blessé lors de cette collision. La poursuite a pris fin grâce à un deuxième tapis à clous installé près d’une ferme du rang du Bord-de-l’Eau à Saint-Bernard. Le quadragénaire a été transporté à l’hôpital où des échantillons de sang ont été prélevés. 

 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Pourquoi que vous ne le nommer pas lui ?

    Pierre - 2019-07-06 10:10