Publicité

17 novembre 2020 - 08:00

Scène policière

Bien des conduites avec les facultés affaiblies

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Dans son plus récent rapport des principaux incidents survenus sur son territoire, le Centre de services Saint-Georges de la Sûreté du Québec fait état de nombreuses arrestations pour conduites avec les facultés affaiblies.

Ainsi, le 10 novembre, les policiers ont intercepté un véhicule sur le boulevard Lacroix à Saint-Georges. Ils ont arrêté la  conductrice pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool.

La femme de 64 ans, de Notre-Dame-des-Pins, a  obtenu comme résultat à l’éthylomètre un taux plus élevé que la limite permise par la loi. Son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours. Elle a été libérée par citation à comparaître, au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce. 

Le 14 novembre vers 21 h 30, les policiers ont intercepté un véhicule pour un excès de vitesse, sur la route 204 à Saint Prosper.

Le conducteur, un homme de 25 ans de Saint-Prosper, a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies  par l’alcool. Il a échoué les tests à l’éthylomètre. Il a été libéré par citation à comparaître au Palais de justice de Saint Joseph-de-Beauce. Son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours et son véhicule remisé.  

Le 15 novembre vers 13 h 30, les policiers ont été appelé à se rendre sur la 6e avenue Nord à Saint-Georges, pour un  homme de 28 ans de Saint-Georges, assis dans son véhicule automobile et stationné sur le bord de la route.

Ce dernier  était en capacité affaiblie par la drogue. Sur les lieux, les policiers ont saisi une petite quantité de drogue. Un agent  évaluateur en reconnaissance des drogues lui a fait subir le test de dépistage pour sa conduite automobile. Il a été  détenu et a comparu le 16 novembre, par vidéo conférence.  

Enquêtes
Le 9 novembre, les policiers ont répondu à une plainte pour un vol survenu dans une remorque commerciale sur un  chantier de construction, situé sur la 14e avenue Nord à Saint-Georges. Le cadenas de la remorque a été coupé et divers outils ont été volés.

Le 9 novembre, un individu est entré par effraction dans une résidence dans le village de Saint-Prosper. Un  montant d’argent y a été dérobé. Il n’y a eu aucune arrestation dans ce dossier jusqu’à maintenant et l’enquête suit  son cours. 

Le 11 novembre, les policiers ont répondu à une plainte pour fraude. Un couple a reçu l’appel d’un supposé responsable  de la sécurité chez une société d’évaluation de la cote de crédit, leur disant que leur compte bancaire avait été fraudé  et qu’ils devaient donner leur mot de passe afin que le compte redevienne actif.

Ceux-ci ont donc donné le mot de  passe et quelques jours plus tard, ils avaient été fraudés pour plusieurs milliers de dollars dans un commerce à grande  surface de la région de Québec.   

Dans la nuit du 13 novembre, un individu s’est introduit par effraction dans un commerce situé à Lac-Etchemin.  L’individu a également commis des méfaits sur un véhicule qui se trouvait à l’intérieur. Aucune arrestation n’a eu lieu  jusqu’à présent et l’enquête se poursuit.

Opération Impact
Depuis la semaine dernière, les patrouilleurs du Centre de services de Saint-Georges ont effectué 12 opérations IMPACT  et 18 constats ont été émis en lien avec ces opérations. Principalement, ces opérations ciblent les excès de vitesse, le  port de la ceinture de sécurité et l'utilisation du cellulaire au volant.  

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.