Publicité

3 février 2021 - 14:30 | Mis à jour : 14:36

Scène policière

Cinq arrestations pour conduite avec les facultés affaiblies

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Les agents policiers du Centre de services de Saint-Georges de la Sûreté du Québec ont été fort occupés ces derniers jours à intercepter des conducteurs — trois hommes et deux femmes, ayant pris le volant alors qu'elles et qu'ils n'étaient pas dans un état pour le faire.

La première arrestation pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue est survenue le 26 janvier vers 20 h 45, à l’intersection du boulevard  Lacroix et de la 94e rue à Saint-Georges. Un homme de 22 ans,  de Saint-Georges, a été rencontré par un agent en reconnaissance de drogues pour se soumettre à des tests. Son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours et son véhicule remisé.

Le 29 janvier, les policiers ont procédé à l’arrestation d’une femme âgée de 41 ans de Saint-Georges à l’intersection de la 18e rue et du boulevard Dionne, pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue. La femme a été rencontrée par un agent en reconnaissance de drogues pour se soumettre à des tests. Dans son cas aussi, son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours et son véhicule remisé.

Le 30 janvier vers 22 h 45, suite à une sortie de route sur la Route 277 à Lac-Etchemin, les policiers ont procédé à l’arrestation du conducteur, un homme de 23 ans de Saint-Philémon, pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Celui-ci a échoué les tests à l’éthylomètre. Il a été libéré sous citation à comparaitre au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce. Permis de conduire suspendu pour 90 jours et véhicule remisé.

Le 31 janvier, les agents ont arrêté une femme âgée de 46 ans de Saint-Georges, à l’intersection de la 17e rue et du boulevard Dionne, pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Son taux d’alcoolémie était supérieur à la limite permise. Son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours et son véhicule remisé.

Enfin, le 2 février vers 23 h, les policiers de la Sûreté du Québec se sont déplacés sur une sortie de route sur la Route Kennedy à Beauceville. Sur place, un homme de 51 ans de Beauceville a été arrêté pour conduite de véhicule avec les capacités affaiblies par l’alcool. Le suspect a soufflé plus d’une fois et demie la limite permise par la loi. Son permis a été suspendu pour une période de 90 jours. 

Vol
Le 28 janvier, une enquête a été ouverte pour une introduction par effraction ainsi qu’un vol survenu dans un bâtiment public à Saint-Georges. Deux perceuses à batterie et quelques outils ont été volés. L’enquête se poursuit. 

Durant les semaines du 18 et du 25 janvier, toutes les stations-service d’essence de la MRC Beauce-Sartigan ont été visitées par le sergent coordonnateur en police communautaire et prévention.  Le sergent a discuté avec les  responsables d’établissements des informations importantes à colliger lors des vols d’essence ou à l’étalage. De plus, des conseils de prévention ont été donnés selon les besoins de chacun.

Opération récréotouristique
Depuis la semaine dernière, les patrouilleurs du Centre de services de Saint-Georges ont effectué deux opérations ciblant les quads et trois opérations visant les motoneiges. Ces opérations ont été effectuées dans les sentiers et aux intersections de chemins publics.

Au cours de ces patrouilles, plus de 400 usagers ont été interceptés, quatre constats d’infraction et quatre avertissements ont été émis à des conducteurs de quad tandis que 14 constats d’infraction et 13 avertissements ont été émis à des motoneigistes. 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.