X
Rechercher
Publicité

SOPFEU

Les feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité interdits

durée 10h00
7 mai 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Bien que le printemps ait été au départ frais et humide, depuis la dernière semaine, il en est autrement. C’est pourquoi, que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a décidé d’interdire de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité dans la région.

Au printemps, les feuilles mortes, l’herbe et les branches sur le sol s’assèchent rapidement sous l’influence du vent et du soleil et deviennent ainsi très inflammables. D’ailleurs, au cours de la dernière semaine, 43 incendies touchant 38,2 hectares (ha) de forêt se sont déclarés à travers le Québec, tous de cause humaine.

D’ailleurs, pas plus tard qu’hier, à Saint-Prosper, un feu de broussaille a été déclaré. Heureusement, il a été vite maîtrisé sans faire trop de dégâts.

Une crête anticyclonique s’installe sur la province et apportera du temps sec et chaud pour plusieurs jours. L’absence de précipitations et un bas taux d’humidité relative feront augmenter le degré de vulnérabilité de la forêt surtout dans les régions de Témiscamingue, de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière, de la Montérégie, de l’Estrie, du Centre-du-Québec et de Chaudière-Appalaches.

Présentement, deux incendies sont en activité au Québec. Depuis le début de la saison de protection, 69 incendies de forêt ont touché 73,5 hectares. La moyenne des dix dernières années à la même date est de 81 feux pour une superficie de 58,8 hectares.

La collaboration de tous est essentielle pour que l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt soit respectée. Cette mesure a pour but de limiter les risques d’incendie de forêt. Rappelons qu’en vertu de l’article 239 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (chapitre A-18.1), quiconque contrevient à une ordonnance d’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d’une amende.

Les brûlages de rebuts problématiques

Dès que le danger d’incendie affiche « élevé », l’organisme de protection demande d’éviter de faire des feux. Pour le grand ménage printanier, la SOPFEU suggère aux citoyens de se prévaloir de solutions de rechange telles que le compostage, la collecte de résidus verts et les écocentres.

Si un feu est absolument nécessaire, il faut d’abord s’assurer d’obtenir l’autorisation de sa municipalité ou de sa ville afin de se conformer à la réglementation en vigueur. Lorsque cela est permis, l’emplacement le plus sécuritaire pour faire un feu est dans un foyer muni d’un pare-étincelles. Qu’il soit dans un foyer ou à ciel ouvert, un feu doit toujours être fait dans un espace dégagé, à l’abri du vent et sur un sol bien dégagé de tout combustible. De plus, une personne doit assurer une surveillance constante. La SOPFEU rappelle également qu’il faut toujours éteindre complètement son feu avec de l’eau ou du sable avant de quitter les lieux.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Trois conducteurs arrêtés pour conduite avec les capacités affaiblies

Une femme et deux hommes ont été arrêtés au courant de la semaine dernière pour conduite avec les capacités affaiblies sur le territoire la MRC Robert-Cliche et la MRC de Beauce-Sartigan. Vendredi 13 mai vers 21 h 30, les policiers de la MRC de Robert-Cliche ont intercepté un automobiliste de 57 ans sur la rue Principale à Saint-Frédéric afin de ...

durée Hier 13h30

Bilan routier du Québec: un portrait généralement meilleur en 2021

Le bilan routier de l’an dernier au Québec révèle un déclin de 18 % du nombre de personnes accidentées comparativement à la moyenne des cinq années précédentes, de 2016 à 2020. La compilation dévoilée mardi par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) signale toutefois 347 morts sur les routes en 2021, une hausse de 0,7 % par rapport ...

durée Hier 12h30

Vandalisme au chantier de la 18e rue

La Ville de Saint-Georges dénonce les actes de vandalisme  perpétrés dans la nuit de vendredi à samedi sur le chantier de construction de la 18e Rue près  du centre culturel Marie-Fitzbach.   À cet endroit, les malfaiteurs ont endommagé de la machinerie lourde. Ceux-ci ont fracassé notamment des vitres avant de s’emparer d’outils à l’intérieur de ...