Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sous la moyenne

La SOPFEU très satisfaite du bilan du mois d'août

durée 12h00
5 septembre 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Durant le mois d’août, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a de nouveau enregistré un nombre d’incendies inférieur à la moyenne pour cette période de l’année. 

En effet, les pompiers ont combattu 48 feux ayant affecté un total de 6,7 hectares de forêt. Mentionnons que ces données sont légèrement sous la moyenne des dix dernières années, qui se situe à 58 feux affectant 73 hectares. 

Également, le nombre d’hectares brûlé est nettement sous la moyenne annuelle. 

Il a été noté que les précipitations se sont faites plus rares que la normale. Toutefois, la pluie est tombée à intervalle régulier, empêchant ainsi la végétation de s’assécher. 

C’est dans l’est du Québec qu’a été enregistré le plus grand nombre d’incendies. Cela représente plus de 50 %.   Par ailleurs, 90 % de l’ensemble des feux ont été causés par l’activité humaine, dont 20 incendies dans le cadre d’activités récréatives.

Prêt de ressources

Les pompiers de la SOPFEU du Québec ayant été moins occupés ont été soutenir Terre-Neuve-et-Labrador qui était aux prises avec une situation importante de feux de forêt.

Un total de quatre avions-citernes et deux avions d’aéropointage, ainsi que leurs équipages respectifs, ont quitté le Québec à destination de Gander et ont prêté main-forte à la province voisine jusqu’au 17 août.

De plus, le 31 août, une section de 20 pompiers forestiers, ainsi qu’un représentant de la SOPFEU ont pris la route à destination d’Ellenville dans l’État de New York, afin d’aider leurs homologues américains à combattre les flammes dans le parc d’État de Minnewaska.

La prudence demeure importante

Depuis le début de la saison 2022, la SOPFEU est intervenue sur 356 incendies qui ont brûlé 235,9 ha de forêt, alors que la moyenne des dix dernières années, à pareille date, s’élève à 436 feux sur une superficie de 18 820,5 ha.

Bien que la saison estivale tire à sa fin, la SOPFEU souligne que la saison des feux de forêt n’est pas terminée. Avec la période de la chasse qui s’amorce et celle de la fermeture des chalets, les risques de feux de cause humaine demeurent présents. Les feux de camp mal éteints, les mégots de cigarette et les véhicules tout terrain peuvent tous être à l’origine d’un incendie de forêt. L’organisme invite la population à consulter le danger d’incendie sur son site web ou par son application mobile avant de s’adonner à des activités récréatives.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 21h00

Un incendie dans une résidence de Frampton

Vers 20 h 45, le Service incendie de Frampton a été appelé pour un incendie dans une résidence se trouvant sur la route Cliche-Golden. À leur arrivée, l’embrasement généralisé a été constaté et les pompiers locaux ont demandé l’entraide de ceux de Saint-Malachie et de Saints-Anges. Un délestage a été demandé pour raison de sécurité privant ...

durée Hier 14h00

Une fusée dégaze au dessus du ciel de la région

Se trouvant au bon endroit au bon moment, Guillaume Poulin a photographié par pur hasard les gaz d'échappement d'une fusée s'envolant vers l'espace, que l'on a pu voir dans le ciel de la région en fin de semaine. C'était samedi soir, le 24 septembre, vers 19 h 40, alors qu'il installait des téléscopes à l'AstroLab du Parc national du ...

durée Hier 11h30

L'homme qui a chuté dans un silo à grains à Sainte-Hénédine est mort

L’homme ayant chuté dans un silo à grains à la meunerie Unicoop Co-op Agricole, à Sainte-Hénédine, est décédé à l’hôpital de l’Enfant-Jésus à Québec hier en fin de journée. Selon le porte-parole de la Sûreté du Québec, la victime est un travailleur de 62 ans citoyen de Sainte-Claire. Bien qu'au départ on ne craignait pas pour sa vie les choses se ...