Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Musicothérapeute à la Maison Catherine de Longpré

« La musique ça me permet de prendre soin » - Julie Lamarre

durée 18h00
2 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

Voir la galerie de photos

Julie Lamarre est musicothérapeute à la Maison Catherine de Longpré et c'est, selon ses mots, un  « privilège » pour celle qui est passionnée par la musique et la relation d'aide depuis toujours.

Pour en savoir plus sur ce qu'est la musicothérapie et les bienfaits que ça peut avoir dans une maison de soins palliatifs, je suis allé la rencontrer sur son lieu de travail à Saint-Georges. J'ai découvert un univers et une personne bienveillante, attachante et respectueuse. Julie n'a pas raté sa vocation c'est certain.

« La musique, ça me permet de prendre soin, d'entrer en relation avec l'autre. Ce que je retrouve ici à Catherine, c'est la possibilité de faire la différence dans ce que les gens vont vivre. Parce qu'arrivée à la fin d'un parcours, il y en a qui sont sereins face à ça, il y en a qui ont peur ... Chaque chambre est un univers », m'a-t-elle confié.

Elle utilise son intuition pour comprendre le besoin dans la chambre où elle entre. Elle observe les comportements et choisit ses chansons et son approche en fonction de chaque famille qu'elle rencontre.

« Par la musique apaisante, on peut réduire le stress, baisser l'anxiété », a-t-elle expliqué en illustrant ses propos d'exemple de certaines expériences qu'elle a vécues durant ses deux années à la Maison.

Observer la réaction des gens et voir ce que ça fait aux familles, « c'est la paie du coeur. »

Grâce à elle, les départs sont plus doux, plus heureux. Julie a mentionné également que c'est un endroit où l'on rit beaucoup et on échange.

Pour tout savoir sur ce qu'elle fait, visionnez l'entrevue complète dans cet article.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 juillet 2024

Musée du Régiment de la Chaudière: pour le devoir de mémoire

Membre des Forces armées canadiennes pendant 38 ans, Éric Marmen est devenu le directeur du Musée du Régiment de la Chaudière, à Lévis, en 2007. Il a décidé de prendre cette responsabilité lorsque l'établissement menaçait de fermer ses portes suite au départ du directeur.  « Ce que je trouvais malheureux dans le musée qu'il y avait auparavant ...

20 juillet 2024

Quarante ans de vie municipale pour Paul Morin

Le Beaucevillois Paul Morin a consacré toute sa carrière professionnelle au service de la localité qui l'a vu naître, et voilà maintenant 40 ans que dure son aventure municipale. Après ses études collégiales au Cégep de Rivière-du-Loup, il a fait son entrée à la Ville de Beauceville en 1984, comme technicien en loisirs pour un stage à temps ...

19 juillet 2024

« Je ne manque pas de choses à faire dans ma journée et j’adore ça! »

La Scottoise Marianne Felteau, âgée de 18 ans, est passionnée par le tir et c’est justement ce qui a fait d’elle une cadette aussi investie.   Il y a quelques semaines, elle a été promue au poste de cadette adjudante-maître pour les cours d’introduction au tir de précision et d’instructeur de tir à la carabine à air comprimé au Centre ...