Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Blessure, préparation et objectifs pour 2024

Simon Leblanc : les hauts et les bas d'une saison record

durée 18h00
25 janvier 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

Simon Leblanc, marathonien originaire de Saint-Prosper, sort d'une très bonne saison 2023, où il aura performé en remportant la première place au marathon de Québec et la seconde à celui de Montréal. 

Alors qu'il prépare sa saison 2024, avec notamment son retour au championnat du monde Ironman à Hawaï, le sportif est actuellement en pause pour soigner une blessure.  

« J'ai eu une grosse saison l'année dernière qui est sortie un peu de nulle part. Mais suite aux deux derniers marathons, je traînais une petite blessure au tendon d'Achille. Grâce aux résultats que j'avais eus, j'ai pu recevoir des invitations à des marathons, dont celui de Philadelphie qui avait lieu à la fin du mois de novembre et j'ai donc continué l'entraînement malgré ma blessure », a expliqué le jeune homme en entrevue avec EnBeauce.com. 

Mais cette dernière s'est aggravée, le forçant à revoir ses objectifs à la baisse. En ce début d'année 2024, le jeune athlète est concentré sur la guérison de sa blessure, afin de ne pas diminuer ses chances de performer lors des courses à venir. 

« Au final, j'ai dû mettre un terme à ma saison à la fin novembre. J'avais encore des objectifs en termes de temps et j'étais invité à plusieurs marathons comme Houston, au Texas au début d'année. Finalement, cette fameuse blessure m'empêche de m'entraîner au niveau que j'aimerais. Je vais donc prendre une petite pause pour les prochains mois, avec de la physiothérapie et de la musculation pour repartir, je l'espère, au mois de mai pour le marathon d'Ottawa », a-t-il ajouté. 

Boston et Ottawa pour reprendre le rythme avant l'Ironman

Grâce à ses résultats de l'année passée, Simon Leblanc a plusieurs marathons à venir dans son planning. Néanmoins, il est aussi confiant que le rythme qu'il choisira pour ces derniers dépendra de l'évolution de sa blessure.

« Peut-être que le marathon de Boston sera une première échéance, mais juste pour vivre l'expérience Boston. Ensuite, je vais mettre ce qu'il faut pour aller chercher des temps québécois et canadiens pour la saison 2024, qui pourrait débuter à Ottawa ou à Vancouver », a-t-il détaillé. 

Simon Leblanc a également en tête le championnat du monde Ironman en fin d'année pour lequel il devra faire une préparation dans les autres sports.

« Comme je suis qualifié pour le championnat du monde Ironman, j'aimerais aussi embarquer sur le vélo et me mettre des kilomètres à ce niveau-là, et aussi en natation pour faire un beau temps québécois et canadien là-bas ».

« J'aimerais une baguette magique pour régler ce problème de blessure, mais je réalise que tous ces sports, mon travail et le fait de marcher tous les jours ne reposent pas ma cheville pour régler le tendon. Mais je ne peux pas regretter la saison dernière car j'ai eu une belle saison et j'espérais pouvoir être à Philadelphie pour faire un bon temps. Donc c'est une décision que j'avais prise à l'époque et j'en paie le prix aujourd'hui. On va finalement se calmer un peu, il y a de la neige dehors et les entraînements ne sont pas très efficaces, donc je reprendrais au printemps ». 

Pour la suite, le sportif pourrait choisir de se consacrer aux marathons et aux ultra-marathons afin de performer le plus possible. 

« Je réalise que tant au niveau marathon, qu'au niveau triathlon, le fait de varier les sports limite les chances de blessure, parce que je suis capable de faire de bons entraînements en intervalle sur le vélo et la natation pour me permettre d'avoir des bons temps sur les marathons. J'ai réalisé que les marathons m'endommageaient beaucoup les jambes et les chances de blessures étaient très hautes ». 

« C'est peut-être ma dernière chance de retourner à Hawaï pour l'Ironman car le monde de triathlon change beaucoup. Le but est d'aller ensuite vers les marathons et ultra-marathon », a-t-il conclu. 

Le Marathon de Boston est prévu pour le 15 avril prochain et celui d'Ottawa les 26 et 27 mai. Reste à savoir dans lequel le Beauceron débutera sa saison. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Beauce Carnaval: la passion transmise de génération en génération

Jacques Vallée, président de Beauce Carnaval, a récemment fait le transfert à ses enfants pour que l'entreprise familiale suive la nouvelle génération. C'est d'ailleurs son propre père, Florian Vallée, qui a fondé cette entreprise d'amusement en 1953. Il a commencé par animer un petit manège au Lac Poulin. « Les gens capotaient, ils n’avaient ...

Une pleine église pour l'abbé Laval Bolduc

Plus de 300 personnes ont assisté, hier, à une messe spéciale marquant le Jubilé de diamant sacerdotal de l'abbé Laval Bolduc. La cérémonie s'est déroulée en l’église Saint-François d'Assise de Beauceville, en présence de membres de la famille, d'amis et de plusieurs prêtres collègues de la région. L'appel au service lui est venu «dès la 3e ...

Une journée festive au profit des Amputés de guerre

La Journée festive organisée par les deux amies Johanie Breton et Katherine Fecteau au profit de l'Association des Amputés de guerre aura lieu dans une semaine. Léa, la fille de Katherine Fecteau, est âgée de deux ans et demi et est née sans avant-bras gauche. Pour pouvoir grandir comme les autres et découvrir un grand nombre d'activités, elle ...