Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Au Golf du Lac Poulin

Tommy Hazen, 22 ans, lance son académie pour former la prochaine génération de golfeurs

durée 18h00
17 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

Voir la galerie de photos

Tommy Hazen, jeune joueur de golf professionnel à Saint-Benoit-Labre, a annoncé, le 29 février dernier, le lancement de son académie de golf, en partenariat avec le Golf du Lac Poulin.

À seulement 22 ans, le golfeur offrira des cours de groupe, privé ou semi-privé, et même de l'entraînement à distance.

Le golf a fait partie très tôt du quotidien de Tommy Hazen, initié à ce sport dès l'âge de 10 ans.

« J'ai toujours été passionné de golf et j'ai suivi cette passion pour en faire mon métier. En ce sens, je m'occupe de la boutique du Golf du Lac Poulin et je donne aussi des cours de golf. Plus récemment, j'essaie de plus en plus d'être un entraîneur certifié », a lancé Tommy Hazen.

Progressant rapidement, le Beauceron a gravi les échelons jusqu'à intégrer l'Académie de Golf Fred Colgan, une référence dans le monde du golf, où il a affûté ses compétences pour atteindre, un peu plus tard, le niveau professionnel.

« C'est selon moi et selon les statistiques, la meilleure école de golf du Canada. J'ai pu jouer avec eux durant un an et ça m'a énormément apporté. Par la suite, je n'ai jamais arrêté de travailler dans le golf pour devenir professionnel l'an dernier, à 21 ans », a ajouté Tommy Hazen.

C'est au même moment que le sportif a décidé de prendre des parts dans le Golf du Lac Poulin, qui l'a vu grandir depuis son plus jeune âge.

À travers des camps d'entraînement pour les débutants et des cours privés pour les joueurs expérimentés, Tommy Hazen a rapidement franchi les étapes une à une, jusqu'au début d'année, où il annonçait la création de son académie de golf.

« Le but de cette académie est de pouvoir consacrer tout mon temps à donner des cours de golf. Je veux pouvoir réduire un peu mes tâches dans la boutique et me concentrer davantage sur la gestion. Donner des cours, c'est ce que j'ai toujours voulu faire et ce qui me passionne vraiment. C'est vraiment plaisant de voir les gens évoluer dans le golf, et je trouve que voir les résultats, c'est ce qui est le plus fun », a conclu le jeune homme.

Dans la Hazen Golf Academy, Tommy Hazen veut offrir une expérience complète et personnalisée à tous les passionnés de golf, qu'ils soient débutants ou professionnels. Elle intègre en ce sens des coachings de groupe, privés et semi-privés, ainsi qu'un programme élite sur 3 mois.

Il est possible d'écouter l'intégralité de notre entrevue avec Tommy Hazen ci-dessus pour mieux comprendre son parcours et son histoire autour de sa passion pour le golf.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le Shenléen Thomas Gosselin lauréat d'un prix de l'Université Laval

Thomas Gosselin, un natif de Saint-Honoré-de-Shenley, compte parmi les lauréats des prix qui ont été remis jeudi dernier, dans le cadre du 34e Gala de la vie étudiante de l'Université Laval. En effet, l'étudiant au doctorat en psychologie a été honoré dans la catégorie Projet parascolaire, avec les autres membres de son équipe, pour ...

22 avril 2024

Sarah Bonneville : une jeune directrice prête à relancer l'Escouade Canine

Le lundi 15 avril dernier, l'Escouade Canine MRC a annoncé la nomination de Sarah Bonneville en tant que directrice générale. Âgée de seulement 25 ans, cette jeune diplômée d'une maîtrise en gestion de projet se dit prête à relever les défis qui l'attendent. EnBeauce.com a rencontré Sarah pour en apprendre davantage sur son parcours et sa passion ...

21 avril 2024

Histoire de bulles: une croissance effervescente

Lorsqu’Éric Savard a offert un atelier de fabrication de savon à Kim Rioux, il ne savait pas encore que cela transformerait leur avenir professionnel.  À la fin des années 90, début des années 2000, Kim et Éric étaient en couple. « Quand elle se promenait dans les boutiques, elle était du genre à tout le temps vouloir toucher les testeurs et voir ...