Publicité
12 mars 2015 - 11:37

Une expérience guatémaltèque enrichissante pour les premiers finissants de Vision Beauce

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 1

Dans le cadre du mois multiculturel à l’école Vision Beauce, six élèves ont pris part à une expérience unique au Guatemala afin de mettre en application les fondements linguistiques et culturels appris lors de leur passage au sein de l’établissement scolaire de Sainte-Marie.

Il s’agit d’un projet de longue haleine, mis en place il y a deux ans, dont ont pu profiter les tout premiers finissants de sixième année de la jeune école privée. « C’est vraiment une première expérience merveilleuse. Ce n’est pas qu’un voyage, c’est la prise de conscience que nous vivons tous sur la même planète », mentionne Mélanie Boissonneault, directrice de Vision Beauce.

Parmi les endroits visités par les élèves, on y compte Jocotenango, San Antonio Aguas Calientes, Antigua, ainsi que la région du Lac Atitlán. Lors de ce séjour au Guatemala, le partage était au cœur de l’initiative amenée par l’établissement scolaire mariverain puisqu’en effet, les jeunes ont contribué à peinturer une école, fait de l’animation dans un centre communautaire, aidé à cuisiner, et fait bon nombre d’échanges culturels avec des élèves guatémaltèques, histoire de mettre en application les apprentissages acquis auprès de l’école trilingue beauceronne.

« Au final, revenir dans son quotidien et se demander qu’est-ce qu’on peut faire comme petits gestes pour voir la vie du bon côté, c’est une prise de conscience que nos élèves ont la chance de faire à 11 ou 12 ans. Habituellement, on fait cette réflexion vers l’âge adulte. Quand on dit que le concept Vision Beauce, c’est de donner une longueur d’avance, c’est là que l’on voit cette longueur d’avance », souligne Mme Boissonneault. « Je suis très fière des élèves. Ils ont beaucoup parlé espagnol tout au long du voyage, ils se sont intégrés, et aussi, leur attitude a été positive » ajoute-t-elle.

L’École Vision Beauce compte répéter l’expérience du Guatemala en 2016 avec sa deuxième cohorte de finissants au primaire.

Une préparation adéquate

Alors que voyager nécessite généralement l’apprentissage d’une langue seconde, bien connaitre et respecter la culture locale s’avèrent deux éléments essentiels pour vivre une expérience enrichissante. Ces éléments figurent évidemment à la préparation des élèves chez Vision Beauce.

Lors de leur séjour au pays, les jeunes étaient hébergés dans des familles d’accueil pendant presque la totalité du voyage. Toutefois, ceux-ci ont bien réagi en terrain inconnu puisqu’ils ont été préparés adéquatement en l’espace de quelques mois par l’enseignante en espagnol, Mireille Audet. « Le but n’est pas d’arriver là-bas en touriste, mais de se préparer à vivre la différence culturelle et à l’accepter pour en revenir grandi », précise Mme Boissonneault.

Entraide internationale

Parallèlement au voyage des six élèves de l’établissement trilingue de Sainte-Marie, l’école entretient un partenariat depuis deux ans avec Suzanne Lehoux et son organisme « SuDen Entraide ». Grâce à cette entente, Vision Beauce envoie notamment par conteneurs du matériel scolaire, des vêtements et des jouets aux enfants du Guatemala. Puis, ces dons sont redistribués de façon équitable.

D’ailleurs, lors de leur passage dans ce pays d’Amérique centrale, les élèves de sixième année ont été accueillis par Mme Lehoux pendant une journée. Ceux-ci ont alors pu constater le processus de réception et de redistribution du matériel qu’ils envoient du Canada.

Mars, mois multiculturel

Le voyage en sol guatémaltèque qui vient de se conclure souligne en grand le mois multiculturel à Vision Beauce. « Le mois multiculturel, qui fait partie de nos valeurs, s’amorce en mars et perdure jusqu’à la fin de l’année », explique la directrice Mélanie Boissonneault.

« Chaque classe choisit un pays sur un continent déterminé. Puis, les élèves apprennent différents aspects, dont la langue, les traditions, la nourriture, etc. À la fin, nous créons une page Web commune avec une mappemonde où l'on peut cliquer sur le pays pour voir les différents projets faits au sein de toute l’école », mentionne-t-elle.

Qui dit multiculturalisme, dit entraide. À cet égard, soulignons l’initiative des élèves qui ont fait des petites activités pour amasser des sous afin d’attribuer des bourses d’études qui permettront aux enfants du Guatemala d’aller à l’école. Les fonds amassés ont permis également la création d’une bourse attribuée à l’achat de matériel scolaire.

Pour en connaître davantage sur l’école primaire Vision Beauce, visitez le site Internet de l’école (en suivant ce lien) ou adhérez à la page Facebook de l’établissement scolaire (ici).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est une très belle expérience que les jeunes du primaires on vécus. Bravo. Je lève votre chapeau.

    Max - 2015-03-15 10:35