X
Rechercher
Publicité

Ajout de quatre points de service

2,7 M$ pour le retour des jeunes dans Chaudière-Appalaches

durée 13h07
11 décembre 2019
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Le gouvernement du Québec injectera 2,7 millions $ sur cinq pour maintenir et bonifier les cinq points de service de son programme Place aux jeunes en région (PAJR) pour le territoire de Chaudière-Appalaches, en plus d'en ajouter quatre dans autant de MRC de la région administrative.

C'est le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse, Samuel Poulin, qui en a fait l'annonce aujourd'hui à Notre-Dame-des-Pins, flanqué de ses collègues députés Isabelle Lecours (Lotbinière-Frontenac), Stéphanie Lachance (Bellechasse) et Luc Provençal (Beauce-Nord).

Les cinq points de services actuellement en activité sont situés dans les MRC de Beauce-Sartigan,  des Appalaches, des Etchemins, de l'Islet et de Montmagny alors que les quatre nouveaux seront en opération dans Bellechasse, Robert-Cliche, La Nouvelle-Beauce et Lotbinière.

M. Poulin avait bien hâte d'annoncer la nouvelle dans sa région après l'avoir déjà fait dans plusieurs autres endroits en province. Le programme pourra maintenant être offert dans toutes les MRC rurales du Québec. Il bénéficie d'une enveloppe de 35 millions $ sur cinq ans.

« Place aux jeunes a fait ses preuves, entre autres via les Carrefour Jeunesse-Emploi. En 10 ans, c'est plus de 10 000 jeunes qu'on a réussi à ramener dans les régions du Québec dont une centaine en Chaudière-Appalaches », de faire remarquer le député Poulin.

Favorisant la migration, l'établissement et le maintien des diplômés de 18 à 35 ans en région, le PAJR met ses efforts pour assurer l'attractivité et la rétention de cette tranche de la population qui est essentielle pour la vitalité des communautés.

Samuel Poulin et son collègue Luc Provençal ont convenu que l'un des moyens pour garder les jeunes dans leur région natale consiste à présenter une offre éducation post-secondaire qui soit attrayante et variée, ce à quoi ils continuent de travailler en collaboration avec le Cégep Beauce-Appalaches et le Centre universitaire.

Outre de nombreux élus municipaux, on retrouvait sur place, lors de l'annonce, le président du CA du programme PAJR, Luc Dastous, et Marie-Josée Bolduc, directrice générale des Carrefours jeunesse-emploi de Beauce-Nord et de Beauce-Sud.

 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • JC
    Joey Cloutier
    temps Il y a 2 ans
    Une centaine de jeunes ramenés en dix ans dans tout Chaudière-Appalaches ? Ça m'apparait peu il me semble. Celà fait une moyenne de 10 par année si je ne me trompe pas. Je ne critique pas le travail des agents de migration, car ça ne doit pas être facile. Mais supposons qu'avec cette annonce ils doublent ce chiffre à 20 par année. À 2,7 millions, ça fait quand même près de 30 000$ pour ramener un seul jeune en région. Et on ne sait pas s'il va vraiment rester longtemps...

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 mars 2020

Les garderies non subventionnées fermeront d’ici le 3 avril

Pour optimiser les services de garde d’urgence et continuer de répondre à la demande pendant la crise, le gouvernement du Québec annonce que dès le 6 avril, seuls les centres de la petite enfance et les garderies subventionnées demeureront ouverts pour accueillir les enfants des travailleurs de la santé et des services essentiels identifiés. Les ...

27 septembre 2019

125 élèves de l'école La Découverte de Sainte-Hénédine visitent le lieu d'enfouissement technique à Frampton

C’est dans une ambiance amusante et éducative que la MRC de La Nouvelle-Beauce a accueilli, le 19 septembre dernier, 125 élèves de l’école primaire La Découverte de Sainte-Hénédine à son lieu d’enfouissement technique (LET) à Frampton. L’objectif était de sensibiliser les élèves à la réduction des déchets en leur dévoilant « les dessous » d’un lieu ...

26 août 2019

La Caisse Desjardins du Sud de la Chaudière permet encore une fois aux jeunes de la région d’être mieux outillés pour sauver des vies!

Pour une quatrième année consécutive, le Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Sud est fier d’annoncer qu'il a eu l’occasion d’offrir le cours de secourisme et de réanimation cardiorespiratoire (RCR) aux jeunes du projet La relève s’en mêle. Les membres du projet ont acquis des connaissances essentielles afin de prodiguer des soins vitaux lors du ...