Publicité

29 mars 2020 - 14:00

PANDÉMIE COVID-19

Les garderies non subventionnées fermeront d’ici le 3 avril

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Pour optimiser les services de garde d’urgence et continuer de répondre à la demande pendant la crise, le gouvernement du Québec annonce que dès le 6 avril, seuls les centres de la petite enfance et les garderies subventionnées demeureront ouverts pour accueillir les enfants des travailleurs de la santé et des services essentiels identifiés. Les garderies non subventionnées (GNS) qui sont encore ouvertes fermeront d’ici le 3 avril.

Pour leur part, les responsables de services de garde en milieu familial qui accueillent les enfants à leur domicile pourront continuer à offrir des services de garde d’urgence aux enfants des travailleurs de la santé et des services essentiels ou décider de fermer, pour des questions sanitaires et de santé, s’ils le souhaitent.

« Cet ajustement de notre offre de services vise un meilleur déploiement de nos ressources. Plus de la moitié des services de garde non subventionnés et des garderies en milieu familial n’accueillent aucun enfant. Je tiens à dire aux parents touchés par cette nouvelle mesure qu’il y a des places disponibles pour vos enfants et qu’ils seront accompagnés dans ce processus de recherche », a souligné le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

Un soutien est accordé aux GNS pour couvrir leurs coûts fixes tout au long de l’opération. L’objectif étant de conserver le réseau afin que les parents et les enfants retrouvent leurs places en service de garde à la reprise des activités.

Le réseau des installations subventionnées est prêt à accueillir les quelques centaines d’enfants concernés. Le ministère de la Famille accompagnera évidemment les parents de ces familles au cours de la prochaine semaine, qui sera une semaine de transition.

Les enfants de 4 à 13 ans seront toujours accueillis dans les services de garde d’urgence ouverts dans les écoles situées près des établissements de santé. Cependant, toujours pour des raisons sanitaires et de sécurité, les ratios seront revus à la baisse.

Ainsi le gouvernement va notamment, dès ce lundi:

  • limiter à 50 le nombre d'enfants présents dans un même établissement;
  • limiter à 10 le nombre d’enfants présents simultanément dans une même classe;
  • limiter à 20 le nombre d’enfants présents simultanément dans les aires communes (gymnase, cafétéria, agora, etc.) et dans la cour de récréation;
  • interdire l’accès aux modules de jeux extérieurs.

Mentionnons que les ratios dans les services de garde d’urgence en milieu éducatif ont également été revus à la baisse cette semaine. Désormais, un établissement ne peut accueillir :

  • plus de 30 % de sa capacité maximale normale;
  • plus de 50 % des ratios habituels par éducatrice.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.