Publicité
26 juin 2019 - 08:53 | Mis à jour : 09:10

Conseil de ville 25 juin 2019

La pénalité trop importante pour cesser la fluoration à St-Georges

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1

Martin Doyon, porte-parole de St-Georges sans fluor, s’est présenté devant le conseil de ville du 25 juin dans l’espoir que les élus prennent la décision de cesser de mettre du fluor dans l’eau municipale. Le maire était convaincu qu’il fallait cesser cette pratique, mais qu’au niveau financier ils avaient les mains liées.

Une pénalité trop importante

M.Doyon a débuté son allocution par la nouvelle que la municipalité de Châteauguay avait pris la décision cette semaine d’abolir la fluoration malgré la « menace » de pénalité. Par contre, le maire, Claude Morin, lui a mentionné qu’il avait parlé en personne au maire de Châteauguay qui aurait confirmé que la pénalité n’existait plus, car cela faisait plus de 20 ans.

« Ils ont l’eau fluorée depuis plus longtemps que nous. Nous on a l’eau fluoré depuis le 1er novembre 2010. » a indiqué, le maire. 

Et selon le ministère, les montants à rembourser seraient calculés selon les taux suivants :

0-5 ans : 80%
6-10 ans : 50%
10 à 20 ans : 25%
Après 20 ans : aucun remboursement

Ainsi, la Ville de St-Georges avait reçu en 2010 une subvention de 258 758 $ pour son usine de filtration, et devrait rembourser en ce jour 129 379 $.

Le conseil d’accord sur le principe

Claude Morin a fait savoir que s’il y a un moyen d’effacer cette pénalité, le conseil serait prêt à reconsidérer la question.  Le porte-parole du regroupement de citoyens contre le fluor a tenté d’éloigner l’argument de la pénalité pour se concentrer sur la problématique de la santé, mais il a dû revenir sur la menace monétaire.

Martin Doyon a fait savoir que le montant représenterait moins de 4$ par personne pour rembourser.

La fluoriation de l’eau, une méthode controversée

Au Québec, il ne reste plus que deux municipalités qui pratiquent encore la fluoriation de son eau, Saint-Georges et Saint-Romuald.  Depuis les années 2000, 80 municipalités ont rejeté la fluorisation de l’eau. Bien que certaines études aient démontré les bienfaits pour la santé dentaire, d’autres indiquent d’autres problèmes de santé qui seraient dus en partie à la fluoriation.

Hier soir, sur la page Facebook de St-Georges sans fluor un message a été publié suite au conseil de Ville :

« C'est avec regret que je dois vous annoncer que le dénouement favorable prévu ne s'est pas produit. M.le maire s'était montré vraiment convaincu...mais il a vacillé toujours sous la même menace de pénalités. Je suis porté à croire qu'un membre du conseil revient toujours à la charge pour nous contrer. Nous n'en sommes pas à provoquer un vote dans ces conditions. Notre travail continu à un autre niveau. Il faut en arriver à ce que le gouvernement renonce à toutes menaces, qu'il ne paie plus les produits de fluoration et n'assume plus les réparations des installations de fluoration.Quand vous verrez notre député Samuel Poulin, glissez-lui-en un mot. ( P.S. Les dernières menaces écrites datent de juin 2018 sous un autre gouvernement ) »

Martin Doyon a terminé la séance en promettant de continuer le débat et de revenir à la charge.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Saint-Georges va probablement continuer a mettre du fluor chimique dans son eau, meme si elle etait la seule municipalite du Canada a le faire. L'argument de la ville quant au cout du retrait de la fluoration de son eau est tout a fait ridicule et choquant. Environ 2 pieces de monnaie de 2 dollars par contribuable, ohh c'est vraiment cher, laissez moi en rire ou plutot en pleurer. On aurait cru assister a un conseil de ville dirige par le petit fils d"un certain avare jadis populaire qui aurait dit: Menageons, la municipalite est pauvre, ca pas d'allure.

    Daniel Thibodeau - 2019-06-26 15:26