Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le maire Veilleux fulmine

Estacades à Beauceville: pas de forage ce matin!

durée 08h30
9 décembre 2019
2ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le forage sur les terrains qui recevront le système d'ancrage des estacades qui seront éventuellement installées en amont et en aval des Rapides-du-Diable sur la rivière Chaudière à Beauceville ne se feront pas ce matin comme annoncé la semaine dernière.

C'est le maire, François Veilleux, bouillant de colère, qui a appris la nouvelle à EnBeauce.com lors d'un appel logé ce matin.

L'élu, qui était en route pour Québec afin d'assister à une rencontre sans lien avec le dossier des estacades, a expliqué que le chargé de projet dans l'installation et technicien scientifique, Brian Morse, n'avait pas fait évaluer au préalable la profondeur du fond rocheux. Des données nécessaires à l'entrepreneur retenu pour qu'il puisse exécuter les travaux, ce qui ne peut se faire à compter d'aujourd'hui.

Qui plus est, les ancrages qui doivent retenir les câbles du dispositif et pour lesquels le forage est effectué... n'ont pas été commandés par M. Morse! « Comme c'est parti, ça veut dire que rien ne va se faire [le forage] avant janvier! », de fulminer le maire.

De plus, les câbles synthétiques, commandés d'Europe, doivent arriver seulement le 14 ou le 15 décembre, si bien qu'il est trop tard pour la pose dès cette année.

Rappelons que la mise en place de cet équipement a pour but d'atténuer les effets d'une inondation par rétention de la glace dans un secteur donné. Or, pour produire cet effet, les estacades, qui consistent en des câbles, garnis de conifères, harnachés à des ancrages de part et d'autres des rives d'un cours d'eau, doivent être mis en place en eau libre avant que le frasil, cette « soupe de glace », ne soit formée. Or, les glaces sont déjà prises dans le secteur aval des Rapides-du-Diable, ce qui rendrait totalement inutile l'installation des câbles.

Le premier magistrat avisera plus tard aujourd'hui de la suite à donner dans ce projet qui est devenue une saga administrative qui perdure. Tout ceci alors que la Ville de Beauceville s'apprête à déposer ce soir son budget 2020.

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • JR
    Jacques R.
    temps Il y a 2 ans
    Courage et patience aux membres du Conseil municipal de Beauceville qui travaillent fort malgrès des contretemps qui retardent tout.Lâchez pas et félicitations pour votre détermination.
  • J
    J.Lacombe
    temps Il y a 2 ans
    Je ne comprend pas qu'après tout les efforts que notre maire fait, il y a toujours quelqu'un pour que rien n'avance. On devrait mettre tout ça dans les journaux du Québec pour montrer comment il y a des ignorants dans le gouvernement actuel...Merci M.le maire pour tout les efforts pour aider la ville de Beauceville.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Programme «Accueillir en français»: deux projets retenus en Beauce

Deux des 15 projets du programme Accueillir en français, appuyés par la Fédération québécoise des municipalités (FQM), seront réalisés en Beauce. Ainsi, une structure d’accueil et d’intégration des personnes immigrantes sera mise sur pied par la Municipalité de Saints-Anges. De son côté, la MRC Robert-Cliche procédera à l'embauche d'une agente ...

2 août 2022

La MRC Robert-Cliche devient la MRC Beauce-Centre

La Municipalité régionale de comté de Robert-Cliche change de nom pour Municipalité régionale de comté de Beauce-Centre. Officialisé dans l’édition du 30 juillet dernier de la Gazette officielle du Québec, c’est l’aboutissement d’une demande enclenchée par résolution unanime du conseil des maires, le 14 juillet 2021, le tout reconduit ...

27 juillet 2022

Un surplus de plus de 631 000$ pour la MRC Robert-Cliche

Pour l'année 2021, la Municipalité régionale de comté de Robert-Cliche, au centre de la Beauce, annonce un surplus de 631 230$. Ayant pu compter sur des revenus de 7665 890$ et avec des dépenses totalisant 7 034 660$, la santé financière de la MRC se porte bien. Le préfet Jonathan V. Bolduc a ainsi commenté : Notre conseil des maires a ...