Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Ville fait cavalier seul

Beauceville: une estacade installée pour Noël?

Chargement du vidéo
durée 10h00
24 décembre 2019
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

C'est très tôt ce matin que les employés des travaux publics de la Ville de Beauceville, avec en tête le maire François Veilleux, ont commencé à déployer le câble synthétique de part en part de la rivière Chaudière pour établir l'estacade Sud en amont des Rapides-du-Diable.

L'installation s'est enclenchée sans que le responsable scientifique et chargé de projet, Brian Morse, assure une quelconque supervision. ll aurait refusé de donner suite à la mise en place du dispositif compte tenu des conditions du site, principalement le couvert de glace sur la rivière. Au moment de la rédaction de cet article, M. Morse n'avait pas encore répondu à notre courriel lui demandant des explications à ce sujet.

Il faut admettre que les conditions ne sont certes pas idéales pour traverser le câble à cet endroit, une partie de la rivière étant gelée alors que d'autres secteurs sont en eau libre. Mais le premier magistrat tenait absolument, peu importe les conditions, que l'estacade soit mise en place. C'est pourquoi il a mobilisé le personnel requis pour l'installation effective du dispositif.

Au moment de mettre en ligne ce reportage (10 h), le câble n'était pas encore complètement traversé en raison de complications causées par le couvert de glace.

Rappelons que la mise en place de cet équipement a pour but d'atténuer les effets d'une inondation par rétention de la glace dans un secteur donné. Pour produire cet effet, les estacades, qui consistent en des câbles, garnis de conifères, harnachés à des ancrages de part et d'autre des rives d'un cours d'eau, doivent, pour un maximum d'efficacité, être mis en place en eau libre avant que le frasil, cette « soupe de glace », ne soit formée. 

Quant à l'estacade du côté Nord (en aval des rapides), les ancrages ne sont pas terminés et la glace à cet endroit est prise de bord en bord. Le premier magistrat était toutefois confiant que la pose puisse se faire quand même mais avec plus de difficultés.

C'est le ministère de la Sécurité publique qui assure la totalité des frais d'achat et d'installation de cet équipement. Le projet a été l'objet d'une longue saga administrative entre les parties impliquées depuis son annonce en octobre dernier.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h00

Saint-Georges: un projet de logements abordables n'a pas obtenu le soutien du gouvernement

Dans un communiqué de presse, la Ville de Saint-Georges a indiqué être très déçue que le projet de construire un bâtiment de 41 logements, présenté par la Société immobilière communautaire de Beauce de construire, n’ait pas obtenu l’appui financier demandé dans le cadre du Programme d’habitation abordable du Québec. Ce Programme vise à permettre ...

durée Hier 6h00

Un nouveau stationnement pour le centre-ville de Saint-Georges

Le centre-ville de Saint-Georges bénéficie désormais d'un tout nouveau stationnement. Celui-ci se trouve sur la 120e Rue entre la 1re et la 2e Avenue. Le stationnement, qui a nécessité un investissement de près de 150 000 $, permettra d’accueillir jusqu’à 22 véhicules. Il permettra de répondre à un besoin des automobilistes qui souhaitent ...

durée Hier 5h00

Adstock devient une « Municipalité amie des enfants »

Récemment, l’Espace MUNI et le comité du programme Municipalité amie des enfants (MAE) ont confirmé à la Municipalité d’Adstock qu’elle faisait partie de la grande famille « Municipalité amie des enfants ». Adstock se joint donc aux 90 autres milieux qui ont déjà adhéré à ce titre, devient la cinquième municipalité de la région de ...