Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Ville fait cavalier seul

Beauceville: une estacade installée pour Noël?

Chargement du vidéo
durée 10h00
24 décembre 2019
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

C'est très tôt ce matin que les employés des travaux publics de la Ville de Beauceville, avec en tête le maire François Veilleux, ont commencé à déployer le câble synthétique de part en part de la rivière Chaudière pour établir l'estacade Sud en amont des Rapides-du-Diable.

L'installation s'est enclenchée sans que le responsable scientifique et chargé de projet, Brian Morse, assure une quelconque supervision. ll aurait refusé de donner suite à la mise en place du dispositif compte tenu des conditions du site, principalement le couvert de glace sur la rivière. Au moment de la rédaction de cet article, M. Morse n'avait pas encore répondu à notre courriel lui demandant des explications à ce sujet.

Il faut admettre que les conditions ne sont certes pas idéales pour traverser le câble à cet endroit, une partie de la rivière étant gelée alors que d'autres secteurs sont en eau libre. Mais le premier magistrat tenait absolument, peu importe les conditions, que l'estacade soit mise en place. C'est pourquoi il a mobilisé le personnel requis pour l'installation effective du dispositif.

Au moment de mettre en ligne ce reportage (10 h), le câble n'était pas encore complètement traversé en raison de complications causées par le couvert de glace.

Rappelons que la mise en place de cet équipement a pour but d'atténuer les effets d'une inondation par rétention de la glace dans un secteur donné. Pour produire cet effet, les estacades, qui consistent en des câbles, garnis de conifères, harnachés à des ancrages de part et d'autre des rives d'un cours d'eau, doivent, pour un maximum d'efficacité, être mis en place en eau libre avant que le frasil, cette « soupe de glace », ne soit formée. 

Quant à l'estacade du côté Nord (en aval des rapides), les ancrages ne sont pas terminés et la glace à cet endroit est prise de bord en bord. Le premier magistrat était toutefois confiant que la pose puisse se faire quand même mais avec plus de difficultés.

C'est le ministère de la Sécurité publique qui assure la totalité des frais d'achat et d'installation de cet équipement. Le projet a été l'objet d'une longue saga administrative entre les parties impliquées depuis son annonce en octobre dernier.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 février 2024

Deux nouveaux projets de logement autorisés à Saint-Georges

La Ville de Saint-Georges vient de donner son autorisation à la mise en chantier de deux projets de développement résidentiel sur son territoire.   Pour le premier, le promoteur érigera huit habitations de huit logements sur la 22e avenue et la 156e rue. L'investissement est de 16 M$. Une seconde entreprise procédera à un prolongement de 240 ...

27 février 2024

Les employés des loisirs demandent plus d'efforts à leur employeur

Lors du conseil de ville de Saint-Georges, ce lundi 26 février, une vingtaine d'employés du service des loisirs et de la culture étaient présents pour montrer leur mécontentement face aux négociations.  En effet, ces derniers estiment que les dernières offres ne sont pas assez satisfaisantes. Lors du traditionnel tour de table sur les réunions ...

27 février 2024

Infrastructures d’eau: plus de 5,5 M$ octroyés à la Ville de Beauceville

C'est par voie de communiqué de presse que le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a annoncé ce matin, au nom de sa collègue ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, des aides financières totalisant 5 585 221 $ à la Ville de Beauceville, pour qu'elle puisse effectuer divers travaux d’infrastructures d’eau sur son territoire. Les ...