Publicité

16 octobre 2020 - 10:00

Entrevue vidéo avec la mairesse de Notre-Dames-des-Pins

Réfection du Pont Perreault: des plans et devis avant la fin de l'année

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

La Municipalité de Notre-Dame-des-Pins devrait recevoir d'ici quelques semaines l'étude des plans et devis de réfection du pont couvert Perreault afin de lui permettre d'entreprendre les travaux de remise à niveau de l'ouvrage.

C'est du moins ce qu'a confirmé la mairesse de l'endroit, Lyne Bourque, lors d'une entrevue vidéo accordée à EnBeauce.com.

Fermé à tout passage depuis le 16 février 2018 par le ministère des Transports du Québec (MTQ), le pont, qui date de 1928, subit des dommages notamment parce que ses piliers sont de biais par rapport au courant de la rivière, ce qui fait travailler la structure. Le bois en bougeant provoque ainsi des bris.

Le contrat octroyé en juin dernier à la firme WSP, pour la conception des plans et devis, est estimé à 80 000 $. Il est financé à 80% par le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation et le reste par la Municipalité de Notre-Dame-des-Pins.

Les coûts de réparation des dommages et le rétablissement de la structure atteindront au bas mot les 2 M$, a indiqué la mairesse dont la municipalité est gestionnaire du pont. Elle espère que le tout sera complété d'ici la fin de 2021.

Le MTQ a confirmé une soutien de 500 000 $ alors que des démarches ont été entreprises auprès d'autres instances, notamment le ministère de la Culture, pour compléter le financement. Notre-Dame-des-Pins devra quand même investir au moins 10% des coûts de rénovation, ce qui veut dire un minimum de 200 000$.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec la mairesse Lyne Bourque.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.