Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les maires proposent « Beauce-Centre »

Changement de nom de la MRC Robert-Cliche: le préfet explique pourquoi

durée 10h00
7 octobre 2021
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Salle des nouvelles

Les maires formant le conseil des élus de la MRC Robert-Cliche proposent de changer le nom de l'organisme en celui de Beauce-Centre, afin de refléter la situation géographique du territoire. Nous reproduisons ici l'intégrale des explications diffusées par le préfet et maire de Saint-Victor, Jonathan V. Bolduc, pour justifier ce changement.

Au début des années 80, lorsque furent créées les municipalités régionales de comté (MRC), il fut décidé que la nôtre porterait le nom de Robert-Cliche. Ce choix s’avérait une référence au juge Robert Cliche, qui a présidé la "Commission d'enquête sur l'exercice de la liberté syndicale dans l'industrie de la construction", qui a aussi été impliqué dans le parti du NPD notamment comme candidat en Beauce et dans Duvernay, et qui a écrit des livres sur la Beauce avec son épouse, Madeleine Ferron. Quelqu’un qui a laissé sa marque et qui est décédé en 1978, à tout juste 57 ans. Malgré tout, notre monde ici s'identifie beaucoup à la Beauce, qui jouit d’une solide notoriété qui s’étend partout au Québec et même bien au-delà de ses frontières.

Avant la création des MRC, les municipalités du Québec étaient regroupées par comtés municipaux - ce qu’on appelle “la Beauce” fait souvent référence au “comté de Beauce”, établi en 1855 et qui a existé jusqu’en 1982, remplacé par plusieurs MRC dont la nôtre, qui étonnamment se trouve la seule à ne pas avoir le mot “Beauce” dans sa dénomination, contrairement à nos voisins de Beauce-Sartigan et de Nouvelle-Beauce. Cela pose parfois un problème d’identification, notamment pour des entreprises oeuvrant en tourisme, ou pour le recrutement de main-d’œuvre, alors que le nom Robert-Cliche ne réfère ni à la géographie, ni à la population dont il est question. En ce sens, notre CLD Robert-Cliche a dernièrement changé d’identité pour Beauce-Centre Économique. Ainsi, notre conseil des maires a unanimement résolu d’enclencher le changement de nom pour que l’on devienne la MRC Beauce-Centre, qui s’avère en fait un retour à nos racines.

Il existe d’autres MRC portant le nom d’une personne, et il s’agit généralement d’un fondateur de la région en question. Pensons à la MRC Antoine-Labelle, d’après celui qu’on surnommait le “Roi du Nord” étant en grande partie à l’origine de la colonisation massive des Laurentides dans la seconde moitié du XIXe siècle ; la MRC de Montcalm en l’honneur du Marquis de Montcalm mort au combat lors de la bataille des Plaines d'Abraham, ou encore la MRC Marguerite-D’Youville honorant celle qui fut la première Canadienne à être canonisée par le Vatican ! Une autre MRC qui comportait le nom d’un individu a aussi changé son appellation au fil des ans - si je vous dis MRC Denis-Riverin, nommée d’après le propriétaire de quatre seigneuries, avez-vous idée d’où cela se trouve ? Depuis l’an 2000, ce territoire se nomme désormais MRC La Haute-Gaspésie - ah, c’est en Gaspésie ! Cet exemple rejoint exactement notre situation, tout le monde sait où se trouve la Gaspésie, comme tout le monde connaît d’emblée où se trouve notre secteur en parlant de MRC Beauce-Centre. Donc, rien à voir contre une personnalité, cette initiative s’inscrit plutôt dans l’idée de marketing territorial.

Une région, pas une infrastructure
Que l’on se comprenne bien - il est ici question d’une région, non d’une infrastructure. Beaucoup d’édifices, de ponts ou de routes portent des noms de personnes célèbres. Robert Cliche a déjà droit à l’importante avenue Robert-Cliche à Saint-Joseph, soit l’artère où se trouve l’École Secondaire Veilleux, et rien de moins que la plus importante infrastructure que comporte la Beauce, l’Autoroute 73, qui porte aussi le nom de Robert-Cliche.

On doit reconnaître nos bâtisseurs et les célébrer, je crois à ça. Mais lorsqu’il s’agit d’une région, cela réfère également à l’identité des citoyens. Je n’ai jamais entendu personne se définir comme Robert-Clichois, car on se définit tous ici comme Beaucerons. On s’est rendu compte de ça l’an passé lors du premier confinement, lorsqu’on a lancé la campagne d’achat local “On se serre les coudes au coeur de la Beauce”, on voulait mobiliser les gens et il était bien évident pour tout le comité mis en place par le CLD que les gens se sentaient plus interpellés si l’on faisait référence au centre de la Beauce et non à Robert-Cliche, quant à notre territoire.

On a tant de grands Beaucerons qui ont peu ou pas été honorés jusqu’ici. Pensons à Fabien Roy, qui était chef de parti fédéral lorsque le gouvernement Clark a tombé ; le sénateur Joseph Bolduc de Saint-Victor qui a tant fait pour la Beauce et a même été président du sénat canadien, ou encore le clan Taschereau, dont plusieurs d’entre eux ont été députés de Dorchester/Beauce depuis 1792 sur une centaine d’années, l’un fut cardinal, de même que Sir Henri Elzéar Taschereau fut le premier canadien-français à être nommé juge en chef du Canada. Ont-ils tous une MRC en leur nom ? Aucunement, même si on leur doit énormément.

Ils étaient de la Beauce, et nous souhaitons la même chose pour nous ainsi que pour les générations à venir.

Jonathan V. Bolduc
Maire de Saint-Victor et préfet de la MRC Robert-Cliche
Au nom du conseil des maires

commentairesCommentaires

3

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • GG
    Gérald Grandmont
    temps Il y a 1 an
    Il serait si simple de nommer votre MRC la MRC Robert Ciche en Beauce. Cela eviterait tout conflit potentiel et respecterait une partie de l'histoire.
    Demandez un avis à La Commission de toponymie avant de trancher.
  • JP
    Jenny Poulin
    temps Il y a 1 an
    C'est tout à fait exacte et plausible , d'appeler notre Mrc " Beauce Centre" Car je dois vous avouer que, moi-même étant une personne née à beauceville, je me demandais toujours, de qu'elle Mrc j'appartient? Beauce sartigan ou Robert Cliche? Tandis que Beauce Centre est plus approprié, car je suis de Beauceville. Merci Jonathan V. Bolduc je n'aurai plus à chercher!
  • M
    Mathieu
    temps Il y a 1 an
    @M. Grandmont: La commission de toponymie avait elle approuvé le nom Robert-Cliche au début des années 80? Qu’est-ce que Robert Cliche a fait de si important pour toute la Beauce? Pour citer sa femme les Beaucerons sont insoumis, malgré votre respect la Beauce devrait décider elle même son nom de sa MRC!!
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 novembre 2022

MRC Beauce-Centre: le budget d'opération pour 2023 grimpe de 27%

L'instauration de la collecte des matières organiques et la prise en charge de la collecte des ordures sont les deux causes principales de la hausse de 27% du budget d'opération de la MRC Beauce-Centre, qui a été adopté hier soir par les élus du conseil des maires. Il était de 5 855 768 $ en 2022 pour passer à 8 038 824 $ à compter du 1er janvier ...

24 novembre 2022

MRC de La Nouvelle-Beauce: un budget en hausse de 10,8 %

Le conseil des maires de la MRC de La Nouvelle-Beauce a adopté, hier soir, le budget de fonctionnement 2023 de l'organisme qui s'élève, avant conciliation aux fins fiscales et amortissement, à 10 609 101 $. Il s'agit d'une hausse de 1 032 246 $ (10,8 %) par rapport à celui de l'an dernier. Les différents éléments qui ont une incidence sur ...

24 novembre 2022

La MRC des Etchemins adopte un budget de près de 6,5 M$

C'est hier soir, dans le cadre de la séance du conseil des maires de la MRC des Etchemins, que les élus ont adopté le budget de fonctionnement de l’organisation qui se chiffrera à 6 434 712 $ pour l'année 2023. Les principales hausses dans les prévisions de dépenses sont attribuables au projet signature (FRR volet 3); à l’arrivée d’une ressource ...