Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Saint-Georges illuminera le Centre culturel Marie-Fitzbach

durée 14h00
10 mai 2016
Julio Trepanier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

La Ville de Saint-Georges ira de l’avant dans le projet de mise en lumière du bâtiment du centre culturel Marie-Fitzbach.

Hier soir, lors de la séance du conseil à Saint-Georges, les élus ont donné le mandat des travaux à l’entreprise G&L électrique pour un montant de 93 994 $. Il s’agit de la plus basse soumission conforme déposée à la Ville.

De plus, le conseil a autorisé des travaux de réfection et la construction de trottoirs et bordures au cours de l’année 2016. C’est l’entreprise A.D. Roy qui a déposé la plus basse soumission pour la somme de 247 529 $.

« Le Centre culturel Marie-Fitzbach fait partie de notre patrimoine à Saint-Georges et nous voulions mettre le bâtiment en évidence. Ce projet va donner un cachet intéressant dans le secteur ouest », mentionne le maire Claude Morin.

Par ailleurs, selon M. Morin, la réfection et la réorganisation du 4e étage de l'édifice s’achèvent et la Ville devrait dévoiler prochainement le résultat de ces travaux.

Vente d’un camion-échelle

D’autre part, le conseil a autorisé la vente d’un camion-échelle de l’année 1999 à la municipalité de Rougemont. La Ville cédera le camion en retour d’une somme de 58 637 $.

Beauce Art

Beauce Art L’International de la sculpture et le Tour de Beauce recevront une somme globale de 3 500 $ de la Ville pour l’organisation du dévoilement d’une sculpture le vendredi 17 juin dans l’espace vert sur le stationnement de la Promenade.

États financiers 2015 de l’Office municipal d’habitation

La Ville de Saint-Georges a accepté les états financiers 2015  de l’Office municipal d’habitation. Comme la règle le prévoit, la municipalité absorbera la somme de 72 672 $, soit 10 % du déficit de l’organisme qui s’est établi l’an dernier à 726 724 $.

Travaux de construction et rénovation

Le Service d’urbanisme a autorisé 228 permis de construction et rénovation au cours du mois d’avril pour une valeur totale de 8 980 700 $.

Parmi les projets autorisés, la Ville de Saint-Georges a donné son autorisation pour la construction d’un édifice qui abritera une clinique médicale, une pharmacie et une clinique de physiothérapie sur la 150e Rue. Le projet est évalué à 3,2 M$.

Un permis a également été accordé à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin pour la réfection du service alimentaire du CIMIC au coût de 680 200 $ alors que des travaux de 558 000 $ ont été autorisés pour la rénovation de l’aile E du Cégep Beauce-Appalaches.

Après les quatre premiers mois de l’année 2016, Saint-Georges a autorisé des travaux pour une valeur de 17,3 M$ soit 8,5 M$ de moins que la période correspondante en 2015. Les projets autorisés en 2016 permettront entre autres l’ajout de 51 unités de logement sur le territoire.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 décembre 2022

Gaspillage d'énergie: Fitzgibbon veut que les Québécois modèrent leur consommation

Les Québécois ont pris l'habitude de consommer l'électricité sans compter. Mais cette belle insouciance envers le gaspillage de l'énergie sera bientôt révolue, si on se fie au gouvernement Legault, déterminé à inverser la tendance. Le ministre de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, annonce l'ère de la «sobriété» en matière de consommation ...

1 décembre 2022

Les députés du PQ n'ont pu entrer au Salon bleu aujourd'hui

Les trois députés du Parti québécois (PQ) n'ont pas pu entrer au Salon bleu jeudi matin, à l'Assemblée nationale. La sergente d'armes de l'Assemblée nationale leur a bloqué l'accès parce qu'ils n'avaient pas prêté serment au roi Charles III. Entre-temps, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Nathalie Roy, faisait une mise au point ...

30 novembre 2022

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...