Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 novembre 2017 - 09:04

Le Parti conservateur du Québec ne veut pas de cotisations syndicales sur le dos des enfants

Par Alex Drouin, Journaliste

Le chef du Parti conservateur du Québec, Adrien Pouliot, a transmis une lettre au ministre de la Famille, Luc Fortin, l’exhortant de ne pas écouter les syndicats et groupes d’intérêts qui ont entrepris une campagne médiatique de salissage et de peur à l’endroit des propriétaires de services de garde (SDG) privés en milieu familial.

« Je suis d’avis que ces groupes ne sont peut-être pas aussi motivés qu’elles le laissent croire par l’intérêt des enfants, mais que des intérêts corporatistes sont aussi en jeu. Ainsi, un message de la FSSS_CSN tirant : ‘’Ces 40 000 enfants qui nous échappent’’… parlait-il des cotisations syndicales qui échappent à ce syndicat à cause de la concurrence non-syndiquée des SDG privées? Quand on sait que les CPE sont en perte de vitesse par rapport aux services privés et qu’elles le seront encore plus avec la maternelle à quatre ans, on ne s’étonne pas que les syndicats cherchent à donner un croc-en-jambe à la concurrence! » a fait savoir M. Pouliot. 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.