X
Rechercher
Publicité

Vers une étude de circulation au printemps de l’autoroute 73

durée 12h53
15 février 2018
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Alex Drouin, Journaliste
14ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Voir la galerie de photos

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, était de passage ce matin (15 février) à Saint-Georges, chez EBI Electric. EnBeauce.com s’est entretenu quelques minutes avec ce dernier, ainsi qu’avec le député de Beauce-Sud, Paul Busque.

Dans cette entrevue, le premier ministre a parlé du manque de main-d’œuvre dans la région en plus de la route 73, qui n’est pas sur le point d’être prolongée.

commentairesCommentaires

14

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • QC
    Quebec Corrompu
    temps Il y a 4 ans
    L'enjeux économique le plus important , c'est de te sortir de là avant que tu finisse par tout remettre notre argent aux plus nanti !
  • M
    Mariette
    temps Il y a 4 ans
    Les 2 pour le registre des armes à feux.
    Les 2 pour donner plus aux médecins.
    Le PLQ - terminé pour moi.
  • C
    CAQ
    temps Il y a 4 ans
    Couillard aurait dû s'éviter un déplacement inutile, c'est fini pour Busque en Beauce! oui pour un registre d'arme à feu inutile et non pour un autoroute qui sauve des vies...Pas d'allure!
  • G
    Gilbert
    temps Il y a 4 ans
    En octobre 2014, les maires de 16 municipalités, ainsi que la MRC Beauce-Sartigan, ont soumis une résolution demandant au gouvernement du Québec d’amorcer la planification en vue du prolongement de l’autoroute 73 vers les États-Unis.

    Appuyée notamment par le député fédéral de Beauce, Maxime Bernier, par le député de Beauce-Sud Robert Dutil et par la Chambre de commerce de Saint-Georges, une telle demande vise à favoriser le développement économique de la région.

    AUJOURD'HUI : Le Parti libéral, en tête Paul Busque, tourne le dos aux beaucerons.
  • P
    pepe
    temps Il y a 4 ans
    Busque n'est pas capable de tenir tête à son chef pour défendre les intérêts de ses électeurs...
  • C
    caq
    temps Il y a 4 ans
    COUILLARD VIENT PAS EN BEAUCE POUR RIEN,tu perds ton temps va graisser tes semblables les gros bougons comment-ca tu es pas assis à l'assemblée Des elus aujourd'hi tu te sauve encore une fois , Dehors au mois octobre!
  • P
    Pier
    temps Il y a 4 ans
    Et bla,bla,bla...prendre l'argent des pauvres et la distribuer au faiseux d'asphalte,vendeux de ciment ,les zinzingenieux qui fonds des etudes,sans oublier les ptits zamis(es)
  • JL
    J. Landry
    temps Il y a 4 ans
    Au revoir Couillard et Busque.... on s'en fout de promesses d'étude de circulation, ça fait déjà 1 an qu'elle a été annoncée, reportée, annulée on ne sais plus!

    Couillard et Busque favorisent encore un boulevard urbain... c'est n'importe quoi d'avancer que c'est ça la solution avant même d'avoir fait d'étude.
  • J
    jacques
    temps Il y a 4 ans
    Maintenant on veut le prolongement de l'autoroute pour règler le problème de la circulation locale à St-Georges.VOTRE carrefour giratoire constitue le point final de la 73.Fichez-nous la paix avec votre obsession à se rendre à Jackman.
  • C
    Caroline
    temps Il y a 4 ans
    Tannée du vieux Parti libéral.
    J’ai hâte à une nouvelle génération de politiciens. Des jeunes comme dans plusieurs municipalités de la Beauce. Du renouveau. Du sourire. Bientôt j’espere.
  • D
    Denis
    temps Il y a 4 ans
    La 10e avenue, c'est rendu un vrai boulevard tellement c'est achalandé par moments. C'est ridicule qu'il n'y ait aucune alternative que le Boulevard Lacroix.

    C'est aussi long traverser la ville par le boulevard qu'avec la 10e avenue et le court bout d'autoroute. Il faut qu'il y ait une alternative et vite, pas dans 8 élections comme le souhaite le PLQ!!
  • EK
    Eyou Konpass
    temps Il y a 4 ans
    le gouvernement a le don de ralentir ses investissements, on a encore la preuve, après qu'un consensus régional ai décidé d'un tracé pour la portion Beauceville-St-Georges, ils sont arrivés avec un autre tracé, ce qui a retardé l'avancement a cause des contestations, ils nous font le même coup, il y'a un consensus régional pour le prolongement, et eux change ca pour le boulevard urbain, l'art de retarder un projet. (PS n'attendez pas la venue d'une autoroute du coté du Maine, pas avant 50 ans. (et p't'etre plus))
  • J
    Jeff
    temps Il y a 4 ans
    Étude de traffic ? Ils ont les chifffres exacts de la 127e avant et après, ils ont mis des senseurs sur l'asphalte pendant quelques temps avant et après l'ouverture de l'autoroute...
  • D
    Denis
    temps Il y a 4 ans
    En plus leur soit-disant étude va conclure que personne va vers le Maine via le Rond Point... C'est bien évident! Il n'y a aucun intérêt actuellement à se rendre au Rond-Point pour aller chercher la 201, il n'y a pas de prolongement!

    Suite à cela, ils vont conclure qu'il n'y a aucun besoin de faire une autoroute plus loin et que la ville est libre de lancer et payer un projet de boulevard elle-même! C'est écrit dans le ciel...

    En réalité l'autoroute jusqu'au Maine c'est idéaliste mais être réaliste serait d'en faire un tronçon jusqu'au sud de la Ville pour contourner Saint-Georges. Rendu là, on verra la suite!
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 13h00

Projet de loi sur l'aide médicale à mourir: Dubé retire un article controversé

Le ministre de la Santé s’incline devant les critiques et accepte de retirer un article controversé de son projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir (AMM). Christian Dubé a annoncé jeudi en point de presse à l’Assemblée nationale qu’il renonçait à élargir l’AMM aux personnes souffrant d’un handicap neuromoteur grave, comme la ...

25 mai 2022

Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...

24 mai 2022

Ottawa donne le coup d'envoi à des consultations sur les langues officielles

Le gouvernement fédéral a lancé mardi les consultations publiques qui mèneront à l’élaboration du prochain plan d’action en matière de langues officielles devant s’échelonner de 2023 à 2028. La ministre de Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, a qualifié ce futur plan de «principal véhicule de mise en œuvre» du projet de loi C−13 de ...