Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Par Richard Paré

Démolition du Château Beauce : le petit-fils de l'architecte met en garde Gaétan Vachon

durée 09h39
25 septembre 2018

Lettre ouverte au maire de Sainte-Marie de Beauce et préfet de la MRC, Gaétan Vachon

Monsieur le Maire,

Quelle surprise de lire l'article de Jean-François Nadeau dans Le Devoir du 21 septembre 2018 intitulé « La municipalité de Sainte-Marie autorise la destruction du Château Beauce ».

Surprise, d'abord, parce que j'y apprends que cette imposante résidence patrimoniale est l'oeuvre de mon grand-père maternel, Jean-Omer Marchand, ce que j'ignorais. Comme le rappelle l'article du Devoir, J-.O. Marchand fut le premier diplômé canadien des Beaux-Arts de Paris en 1902 et récipiendaire de 14 médailles d'architecture lors de son séjour en France. 

De retour au Canada, il deviendra un des architectes les plus importants de son époque et participera à la conception de nombreuses oeuvres majeures parmi lesquelles on peut noter :  la chapelle du grand séminaire de Montréal ; la prison de Bordeaux ; le Parlement d'Ottawa - l'Hotel de Ville de Montréal ; le belvédère du parc du Mont-Royal ; la cathédrale de Saint-Boniface à Winnipeg ; la maison mère des sœurs de la Congrégation de Notre-Dame à Montréal ; l’église Sainte-Cunégonde à Montréal ;  le bain Généreux à Montréal.

En 1926, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur par le gouvernement français pour l'ensemble de son oeuvre.  

Vous comprendrez donc ma stupéfaction en lisant que votre conseil municipal a autorisé la démolition d'une oeuvre patrimoniale de cette envergure. Monsieur le maire, je ne connais pas Sainte-Marie-de-Beauce et j'ignore tout de la ville, de son architecture et de ses autres bâtiments patrimoniaux. 

Votre patrimoine est-il si riche que vous puissiez sacrifier une oeuvre de cette importance?  Permettez-moi d'en douter. 

Lorsque vous dites : « Ça a de l’histoire. Mais un moment donné, faut avancer », en fait, monsieur le maire, vous reculez. Vous reculez à l'époque où la culture, l'histoire et le patrimoine n'ont aucune importance. La seule chose que vous avancez en soutenant la démolition est de l'argent dans les poches d'un ou des promoteurs.

Je vous invite fortement à reconsidérer votre décision. À vous de décider si vous voulez passer à l'Histoire comme le maire et préfet de la MRC qui a détruit un joyau du patrimoine ou celui qui l'a sauvé.

Par Richard Paré

commentairesCommentaires

17

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • PC
    Pierrette Cliche
    temps Il y a 4 ans
    Je ne connaissait pas cette résidence et je la trouve magnifique.
  • SDQ
    Septuagénaire de Québec
    temps Il y a 4 ans
    Monsieur le maire,
    La richesse d'un pays, d'une nation, d'une région, d'une ville, d'une municipalité ou d'un village ...ça inclus AUSSI son patrimoine bâti.
    Je souscris sans aucune réserve à la démarche de monsieur Paré, même si je ne le connais pas personnellement.
    À vous de faire le nécessaire pour qu'on se souvienne de vous pour les bonnes raisons !
  • AB
    ANDRE BISSON
    temps Il y a 4 ans
    On a beaucoup de misère en Beauce avec le patrimoine....C'est vraiment bizarre que notre région qui regorge tant d'histoire ne soit pas plus protégée contre l'assaut du modernisme. Je suggère de donner au cour d'histoire régional à nos élus......
  • PC
    Pascal Cliche
    temps Il y a 4 ans
    La fille ne connait rien de la Beauce, elle en a aucune idée et elle se permet de juger de la richesse de notre patrimoine? Hey les pecnos, vous pouvez pas démolir ça! C'est mon papi, chevalier de la légion d'honneur, qui la dessiné ça à l'air! Mais c'est où ça Sainte-Marie de beauce? Madame se prend pas pour d'la marde!
  • DBP
    Danielle Blouin Ph.D.
    temps Il y a 4 ans
    Ouf, à lire le commentaire si élogieux de Pascal Cliche...on est pas sorti de l'auberge. J'ai passé ma petite enfance à Sainte-Marie, avant l'horreur du Boulevard Vachon et des hideux bâtiments Hercules qui polluent le paysage. Mon oncle, Jean Pelchat, a oeuvré à préserver certaines des maisons patrimoniales de Sainte-Marie, heureusement, il y avait à l'époque des esprits plus visionnaires que celui de Messieurs Cliche et Vachon. Ceci aura peut-être contribué à ralentir la laideur qui s'installe sans retour dans l'un des plus beaux paysages du Québec. Quelle courte vue ! Je serai encore plus gênée d'encourager la visite de ma région...
  • LL
    Louisette Lessard
    temps Il y a 4 ans
    Quelle tristesse de toujours vouloir démolir ce qui est "trop vieux" et remplacer par des immeubles qui dans quelques années deviendront insignifiants parce qu'ils ne seront plus au goût du jour. N'est-ce pas justement ces "vieux" édifices et immeubles qui font tout le charme du "Vieux Québec" et autres villes qui attirent les touristes ? Il faut être vraiment inculte pour faire disparaître de tels chefs-d'oeuvre. À chaque fois que je passe dans le "Vieux Sainte-Marie" je m'exclame de la beauté de ses immeubles ancestraux. Sainte-Marie de Beauce deviendra-t'elle une autre ville banale ?
  • CR
    C. R.
    temps Il y a 4 ans
    Quel dommage !!! Nos richesses, notre patrimoine, notre histoire sont démolis pour faire place à des blocs appartements !!! J'appuie M. Bisson : Je suggère de donner au cour d'histoire régional à nos élus !
  • J
    Jeff
    temps Il y a 4 ans
    @Pascal Cliche,

    Je savais pas que Richard était un nom de fille? Mais bon, qu'on connaisse Ste-Marie ou non, que ce soit son ancêtre ou non, ça change quoi? C'est un bâtiment historique de grande valeure, il soulève de bons points. Par chez nous quand on construit du nouveau où il y a du patrimoine on en sauve des éléments et on les réintègres dans le nouveau. Y a-t-il moyen de sauver la façade? l'escalier central? un chandelier? et de mettre tout ça dans la nouvelle bâtisse?
  • M
    michel
    temps Il y a 4 ans
    Qu'elle se mèle donc de ses affaires! Pour qui elle se prend?
  • ID
    Isabelle Drouin
    temps Il y a 4 ans
    D'accord avec ça pas de démolition voyons donc ! 🤔😢
  • MZ
    Michel Zimmermann
    temps Il y a 4 ans
    Décision stupide et lamentable.
  • O
    Oscar
    temps Il y a 4 ans
    Ca ferait un beau salon funéraire!
  • DM
    Daniel Marcoux
    temps Il y a 4 ans
    Ici la culture générale, de base, affronte l'ignorance et la bêtise. Ce message bien articulé est écrit sembe t'il par un homme qui s'appelle Richard (déjà de savoir lire aide à passer des commentaires pertinents - je fais référence au message du champion écrit plus haut) .
    La maison dont monsieur Paré parle est incontestablement un joyau patrimonial. "quesse ça donne le patrimoine? ça coûte cher!" ou plutôt "quesse ça donne l'éducation, ça coute cher!" Comme on dit, si vous trouvez que l'éduction coûte cher, essayez l'ignorance... Comment expliquer la valeur de la beauté architecturale et l'importance de l'histoire à des esprits épais?
  • MCL
    marie claire lacroix
    temps Il y a 4 ans
    Il me semble que l'on se devrait d'honorer la mémoire de ce grand architecte québécois, Jean-Omer Marchand!!!! Dans une région comme la Beauce!!!! Cet édifice est un vrai bijou d'une richesse patrimonile!!!!
  • Y
    Yves
    temps Il y a 4 ans
    Sachez Mr. Paré que l'on a failli démolir, il y a à peine 15 ans, le plus long pont couvert du Québec qui se trouve à Notre-Dame-des-Pins. Une merveille!
  • GF
    Guy Fortin
    temps Il y a 4 ans
    Demolir Le bâtiment, un emblème de l'histoire de la culture architectural de la ville de Sainte-Marie et même un édifice d'une élégance et de prestige historique. Édifice qui a été érigé avec une si grande beauté, avec tant de détails, avec une influence qui rappelle les chateaux d'Europe vu la technique et le style de briquelage et boiseries qui traversé les époques vu passer tant d'événements.

    Certe, construite avec les matériaux de l'époque. De l'amiante. Est-ce suffisant pour la condamner? Non.

    Malheureusement, l'édifice déjà vendu, on n'y peu faire grand chose, d'ailleurs on est nous même un peu à blâmer de ne pas s'interesser à notre histoire et ce qui en represente mais est-ce une raison d'abandonner cette histoire aux pics fes démolisseurs. Au Québec, on a peu d'intérêt à ce qui représente notre passé et on en a la preuve tout les jours. On dirait que l'on aime miieux se souvenir mais on oublie tellement le côté pervers de la mémoire... Elle est à ce moment tellement propre à chacun qu'elle s'oublie d'elle même...ne reste qu'à peine des traces.

    Bien entendu, la suspension ou le retrait d'un permis de démolition représente qu'un détail dans le processus d'une société immobilière puisqu'il n'a qu'à cesser de l'entretenir, de la chauffer et de ne pas couper l'eau et dans aussi peu que 5 années, elle sera tellement dégradé que la démolition s'imposerait d'elle même. Quel manque de civisme et de respect envers une communauté... Mais serait-je surpris... Pas du tout

    Je ne suis pas fier et je vais partager la honte de cette disparition avec tout ceux qui vont maintenant penser qu'ils auraient pu faire quelque chose.

    Malgré tout, il pourrait y avoir des solutions mais cela impose une volonté soit de garder la partie historique puisque ce n'est pas tout qui est de la construction originale. Conserver cette partie pourrait servir à bien des choses. Exemple un complexe pour des micros entreprises, une salle d'exposition, réunion etc. Moi même étant photographe, documentariste et artiste d'arts visuels j'aurais un intérêt d'y implanter un studio.

    Pourtant je ne parle pas au travers de mon chapeau, il y a peu de temps, j'ai eu la chance de visiter l'immeuble au grand complet et j'estime objectivement que ce bâtiment a un potentiel incroyable mais une mise à niveau s'impose.

    Qui plus est, la volonté de sauver et d'éduquer sur notre histoire locale y soit aussi.

    Va-t-il y avoir mobilisation?
  • AM
    Anne Morin
    temps Il y a 3 ans
    Transformer le en bureaux ou logements tout en gardant le cachet intérieur comme extérieur alors la bâtisse reportera
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Mise à jour économique: le crédit d'impôt destiné aux aînés passe de 411 $ à 2000 $

Aide aux aînés, inflation tenace et possible récession sont les mots à retenir de la mise à jour économique et financière du Québec présentée jeudi par le ministre des Finances, Eric Girard, sur fond d'incertitude pour l'année qui vient. Les personnes âgées devraient être mieux outillées pour contrer l'inflation, grâce au coup de pouce financier ...

7 décembre 2022

Québec veut moderniser l'accès aux données de santé des patients

Le gouvernement du Québec a dévoilé mercredi le contenu de son projet de loi visant à moderniser l'accès aux données de santé des patients. Une démarche qui vise une plus grande transparence ainsi qu'un meilleur partage de l'information entre les professionnels. La Loi sur les renseignements de santé et de services sociaux et modifiant diverses ...

3 décembre 2022

Gaspillage d'énergie: Fitzgibbon veut que les Québécois modèrent leur consommation

Les Québécois ont pris l'habitude de consommer l'électricité sans compter. Mais cette belle insouciance envers le gaspillage de l'énergie sera bientôt révolue, si on se fie au gouvernement Legault, déterminé à inverser la tendance. Le ministre de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, annonce l'ère de la «sobriété» en matière de consommation ...