Publicité
11 avril 2019 - 15:03 | Mis à jour : 15:26

Conférence de presse avec Vicki-May Hamm

La présidente de la FCM rencontre les maires de la MRC de Robert-Cliche

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

La présidente de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), Vicki-May Hamm, était de passage à Beauceville pour rencontrer le conseil de la MRC de Robert-Cliche. Elle tenait entre autres à présenter certains programmes fédéraux auxquels les agglomérations de la région pourraient être éligibles.  

Cette rencontre s’est avérée « productive » a expliqué Jonathan V. Bolduc, préfet de la MRC Robert-Cliche et maire de Saint-Victor. Mme Hamm a entre autres donné plus de détails sur des programmes qui permettront aux municipalités d’en faire plus pour lutter contre les changements climatiques.

« Bien sûr, ces programmes seraient adaptés aux réalités de la Beauce. », explique M. Bolduc.  

La présidente tenait aussi à s’entretenir avec les maires de la région préalablement au congrès de la FCM qui aura lieu au mois de mai, à Québec. Lors de cette rencontre, les chefs des grands partis fédéraux seront présents. Mme Hamm compte bien leur présenter une « liste d’épicerie » avant que la campagne électorale ne s’amorce.  

Une organisation encore méconnue

La FCM et les services qu’elle offre sont encore méconnus de nombreuses municipalités. Dans la région, seule la MRC de Robert-Cliche est membre de cette fédération, alors que la MRC de la Nouvelle-Beauce et la MRC de la Beauce-Sartigan ne le sont pas, exception faite pour la ville de Saint-Georges et Saint-Évariste de Forsyth. 

« Au Québec, seuls 76% des municipalités sont membres de la FCM. Je crois que nous devrions faire comme d’autres provinces et hausser ce pourcentage à 95 ou 100%. Pour cela, nous devons faire connaître la FCM. », a spécifié Mme Hamm d’entrée de jeu. 

L’organisation défend les intérêts municipaux en s’assurant que les besoins des résidents sont pris en compte dans les politiques et dans les programmes fédéraux. La FCM a notamment eu son mot sur le dossier de la légalisation du cannabis. 

« C’est intéressant parce qu’on croit souvent que les affaires municipales regardent davantage le gouvernement provincial. Il y a peu d’organisations qui représentent les municipalités au fédéral. », a affirmé le préfet de la MRC Robert-Cliche. 

Mme Hamm croit que les réalités des villes à l’autre bout du pays sont souvent plus similaires aux nôtres que nous ne le pensons. 

 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.