Publicité

10 décembre 2019 - 11:00 | Mis à jour : 12:32

Débordements de la rivière Chaudière

« Il y a urgence d'agir » disent les préfets et les maires de la Beauce

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 2

Les préfets des MRC de la Beauce et les maires de Beauceville et de Saint-Georges réclament du gouvernement du Québec que des « actions concrètes » soient réalisées ou permises pour favoriser l’écoulement des eaux et des glaces dans la rivière Chaudière et ainsi, amoindrir les effets des inondations printanières

C'est que qui ressort d'un communiqué de presse émis conjointement par Normand Roy, Jonathan  V Bolduc, Gaétan Vachon, Francois Veilleux et Claude Morin, respectivement préfet de la MRC de Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et de La Nouvelle-Beauce, ainsi que maire de Beauceville et de Saint-Georges, au sortir d'une rencontre de la Table Régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches (TREMCA) qui a donné son appui aux élus de la Beauce.

Durement touchées par les inondations printanières d’avril et novembre dernier, les municipalités riveraines de la Chaudière souhaitent voir les instances gouvernementales intervenir pour réduire les impacts négatifs de ces évènements climatiques sur leur population.

En clair, les élus veulent notamment comme « action concrète » que les amoncellements de gravier de plus en plus importants tout au long du cours d'eau soient dragués afin de permettre à la Chaudière de s'écouler plus facilement. Une mesure qui est empêchée par le ministère de l'Environnement depuis plusieurs dizaines d'années. « Il y a urgence d’agir » a souligné le préfet de la MRC de Beauce-Sartigan, Normand Roy.

À son tour, le préfet de la MRC Robert-Cliche, Jonathan V Bolduc, a commenté le dossier. « Plusieurs études ont été réalisées où il était notamment question de barrages sur les affluents et autres investissements en prévention - sans vouloir critiquer l’inaction du passé, peut-on demander à l’actuel gouvernement d’agir concrètement en prévention pour protéger nos communautés du long de la Chaudière ? Également, à quelques reprises, nous avons mis en lumière la nécessité de creuser de nos ruisseaux et rivières, qui souvent sont “pleins” - avec l’érosion accélérée causée par la météo des dernières années, apportant beaucoup de sédimentation, est-ce que le gouvernement peut nous autoriser à agir là-dessus ? », de questionner M. Bolduc.

Par ailleurs, Gaétan Vachon, maire de Sainte-Marie et préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce, est d’avis que les Beaucerons riverains à la rivière Chaudière sont résilients.

Malgré ce fait, il est temps que le gouvernement du Québec prenne action rapidement afin d’enlever les obstacles aux inondations pour assurer la sécurité et le bien-être des ceux-ci, estiment les élus municipaux de la région.

Ce matin, une rencontre était prévue à Québec entre les élus du territoire avec des représentants des trois ministères directement impliqués dans le dossier des inondations soit Affaires municipales, Sécurité publique et Environnement.

 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Creusez la riviere 100 pieds de profond de Ste-Marie a Megantic et vous pourrez vous construire encore plus proche , idée du moyen age mais j pense que vous ne pouvez comprendre le bon sens qui est de pas se construire le long d une riviere en pays nordique dans une vallée en plus

    Alain - 2019-12-10 19:23
  • Est-ce que les maires de Beauce regardent ce qui se passent ailleurs ? Ont-ils conscience que draguer les rivières, c'est ce qu'on faisait dans les années 60 ?
    Regardez les médias messieurs, regardez en Europe (Room for the river, espace de liberté), regardez au Vermont (river corridor), écoutez nos spécialistes (Pascale Biron) ...
    https://theconversation.com/mieux-vivre-avec-leau-pour-etre-plus-resilient-face-aux-inondations-122250
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1165651/zones-inondables-urbanisme-amenagement-territoire
    https://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2019/05/13/inondations-post-mortem-crise-annoncee
    https://www.ledevoir.com/societe/environnement/567953/beauce-riviere-tu-ne-m-inonderas-plus
    https://www.20minutes.fr/planete/842292-20111214-eviter-crues-faut-rendre-liberte-rivieres
    https://www.securitepublique.gouv.qc.ca/fileadmin/Documents/securite_civile/colloques/2016/biron.pdf
    etc...

    Roger Duclos - 2019-12-12 15:24