Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le ministre Boulet de passage en Beauce

Québec annonce plus de 1,3 M$ pour la formation en milieu agricole

durée 10h00
25 février 2020
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le gouvernement du Québec vient d'annoncer une aide financière de 1 385 667 $ pour soutenir la formation de 160 travailleurs en milieu agricole, notamment en francisation et par l’entremise de stages en entreprise.

C'est le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, qui s'est fait porteur de la nouvelle en conférence de presse hier à Sainte-Marie-de-Beauce.

Le premier projet, nommé Récolte de talents, permettra d’offrir des stages rémunérés de 875 heures en milieu de travail à 80 ouvriers agricoles dans autant d’entreprises de ce domaine. Ainsi, une somme de 945 990 $ y sera allouée pour cette amélioration des compétences

En soutenant directement sur le terrain une formation rémunérée, le ministre Jean Boulet donne des outils supplémentaires à ces employeurs pour favoriser l’embauche et la rétention de leur personnel. 

Le deuxième projet en francisation en milieu de travail est celui d’offrir de la formation à plus de 80 travailleurs provenant de différentes entreprises agricoles, entre autres, dans le secteur de l’élevage, de la culture maraîchère et de la floriculture. Cette formation de 40 heures permettra aux travailleurs d’atteindre un niveau correspondant à un diplôme d’études secondaires. Ce projet bénéficiera d’une somme de 439 677 $. 

Avec le phénomène de la rareté de la main-d’œuvre, les employeurs agricoles doivent souvent combler leurs besoins en embauchant de nouveaux immigrants ou des travailleurs étrangers temporaires (TET). Ces travailleurs ont souvent un niveau de français limité, voire presque inexistant dans certains cas. 

Il est cependant essentiel que ces travailleurs atteignent un bon niveau de français pour assurer le fonctionnement des activités agricoles en toute sécurité, mais aussi pour favoriser leur intégration sociale. En 2018-2019, 13 projets en francisation en milieu agricole ont été soutenus, pour des investissements de 800 000 $. 

Ces projets sont des initiatives du comité sectoriel AGRIcarrières et sont financés par le Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre. Ce fonds est sous la responsabilité de la CPMT et est administré par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS). 

« La rareté de la main-d’œuvre se fait sentir dans de nombreux secteurs, dont celui de l’agriculture. La formation est un outil essentiel dans ce contexte. Les travailleurs ont besoin de cette formation, et les employeurs, eux, doivent être accompagnés pour favoriser le développement des compétences de leur personnel », a indiqué le ministre Boulet.

« Cette annonce aura des répercussions positives et directes sur nos localités où le milieu agricole est omniprésent, notamment ici, dans la MRC de La Nouvelle-Beauce. Nous permettons aux travailleurs d’acquérir de nouvelles compétences, favorisant ainsi leur intégration durable sur le marché du travail et dans nos communautés », a fait remarquer Luc Provençal, député de Beauce-Nord.

À noter que le Québec compte quelque 29 000 entreprises agricoles générant près de 9 G$. Le PIB total de l’industrie agroalimentaire représentait environ 26 G$ en 2017. Plus de 70 500 travailleurs œuvrent dans le milieu agricole. 

En 2018, 1 200 entreprises agricoles ont embauché 15 400 travailleurs étrangers temporaires (TET). Ce secteur d’activité est celui qui recrute le plus de TET, soit 80 % de tous ces travailleurs pour l’ensemble des secteurs d’activité. 

 

 

 

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • P
    Pier
    temps Il y a 4 ans
    Bienvenue aux nouveaux B"S. Ils vont rejoindre bombardier beaudoin lemaire et compagnie.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


16 mai 2024

Québec propose de mettre fin au prix plancher de l'essence

Alors qu'il étudiera la possibilité d'abroger l'article 67 de la Loi sur les produits pétroliers, qui fixe un prix plancher pour les essenceries, le gouvernement du Québec n'imposera pas des marges de profit encadrées aux détaillants en établissant un prix plafond. « Ce n'est pas notre rôle », a signifié en conférence de presse aujourd'hui le ...

13 mai 2024

Nouvel exécutif au Bloc Québécois de Beauce

Le comité exécutif du Bloc Québécois de Beauce a tenu son assemblée générale annuelle, samedi 11 mai, à Saint-Joseph-de-Beauce. On a confirmé dans ses fonctions Renaud Fortier, qui assure la présidence, appuyé de Jean-François Major, comme vice-président, Philippe Breton, au poste de trésorier et André Beaupré à titre de secrétaire. Les autres ...

2 mai 2024

Québec accorde près de 260 000 $ au Café du Mille-Lieux

Le gouvernement du Québec accorde 256 597$ pour le projet jeunesse Le Café du Mille-Lieux, qui verra le jour sur la 1re avenue à Saint-Georges, et qui est parrainé par le Carrefour Jeunesse Emploi de Beauce-Sud. C'est le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire au ministre responsable de la Jeunesse, Samuel Poulin, qui en a fait l'annonce ...