Publicité

11 mars 2020 - 10:30

Gouvernement du Québec

Un budget pour les Beaucerons, selon Samuel Poulin

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1

Hier, le ministre des Finances, Éric Girard a présenté le budget provincial 2020-2021.Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, considère que ce deuxième budget du gouvernement caquiste « est collé sur les préoccupations des Beaucerons et répond à leurs attentes. » L’économie, l’éducation, la santé, la culture et l’environnement sont les priorités de cette année.

Le 9 mars, le député avait annoncé treize projets de réfection de routes et de rues dans la région pour une somme globale de 354,6 M$ d’ici 2022 pour la région de Chaudière-Appalaches. M. Poulin ajoute que le ministre des Finances a mis à son budget 680 M$ supplémentaire sur cinq ans pour les municipalités du Québec. En ce qui concerne le projet de prolongement de l’autoroute 73, le député de Beauce-Sud n’a pas voulu trop s’avancer sur le sujet :

« C’est des enveloppes globales. Il y a une enveloppe globale réservée à l’intérieur du ministère des Transports. Moi ce que je peux vous dire sur l’autoroute 73 c’est que je travaille sur le dossier depuis mon élection, je continue j’ai eu des rencontres avant les fêtes, des rencontres après les fêtes. J’en aurai d’autres à venir. Quand on sera prêt à proposer un scénario qui sera global qui ressemblera je souhaite à un plan de transport un peu plus complet pour Beauce-Sud, je serai en mesure de vous le communiquer. »

Il insiste pour dire qu’une partie de ce montant sera bien entendu aussi sur la bonification du réseau routier en plus du maintien.

Des projets culturels

Tout comme pour le prolongement de l’autoroute 73, le projet de la future salle de spectacle à Saint-Georges est toujours sur la table, mais le gouvernement met 394 M$ supplémentaires en culture, notamment pour la mise en place d’infrastructures culturelles dans les régions.

« On devrait annoncer prochainement des programmes pour appuyer des projets culturels en région. »

Fonds pour des mesures d’atténuation des inondations

Les municipalités québécoises qui sont touchées par les inondations pourront compter sur des aides financières pour mettre en place des mesures. L’enveloppe est un total de 200 millions sur cinq ans.

Pour le moment, il n’est pas encore décidé de la manière dont seront gérés ces montants. Il donne en exemple la rivière Chaudière : « on est en attente du rapport du comité d’expert qui va nous dire quelles sont vraiment les solutions. Ça n’a jamais été fait dans les 15 dernières années. En fait, on a des experts qui se penchent là-dessus pour savoir quelles sont les solutions sur l’ensemble de la rivière Chaudière. Ça nous prend d’abord des solutions, quand l’on aura une solution on va regardez si ça nous coûte des sous et comment ça coûte et qui va les gérer. »

L’important pour le gouvernement était de réserver l’argent pour ensuite décider de la gestion et trouver des solutions.

Investir prudemment

Le gouvernement du Québec n’a pas l’intention de cesser d’investir, malgré un contexte économique incertain. Le député de Beauce-Sud rappelle que la province avait besoin d’un rattrapage particulièrement « en santé, en éducation, sur la culture en région et sur les routes du Québec. »

« Alors ce que la population veut c’est un rattrapage et au même moment ils visent aussi à recevoir de l’argent dans leurs poches. C’est donc 12 milliards depuis 2018 pour les 6 prochaines années qui seront retournés dans le portefeuille des Québécois, alors c’est majeur. »

Il rappelle que la circonscription de Beauce-Sud a reçu dans la dernière année et demie beaucoup d’argent et selon lui c’est dû à leur travail. De plus, il ajoute que les dirigeants s’assurent d’investir de manière prudente et ordonnée.

« L’économie va bien et l’économie demeure toujours incertaine peu importe ce qui peut arriver on le voit, il est arrivé des évènements qui font qu’en quelques jours, en quelques semaines l’économie est chambardée. L’important c’est d’être prudent en toute circonstance même quand l’économie va bien, mais en même temps il ne faut pas oublier le rôle de l’état surtout en santé et en éducation. »

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Budget CAQ


    Désolent ce Budget !
    On fait de belles prédictions. On annonce toujours des dépenses.


    Qui mène au gouvernement. Les politiciens ou des fonctionnaires de la grosse machine administrative ?
    On a voté pour la CAQ, avec espérance, croyant que les mentalités allaient changées.
    Mais non, On pense toujours à créer des programmes et faire des annonces enflammées et honteuses.


    Les Libéraux ont laissé une succession importante de fonds $$$. L’économie va bien, les taxes et les impôts entrent à pleine porte sur la rue Marly à Sainte-Foy.
    Le fond vert est aussi un buffet tellement savoureux, que les fonctionnaires ne savent plus quoi inventer pour dépenser ces argents.


    Dans ce dernier budget, on s’attendait à des baisses d’impôt de la part du gouvernement de la CAQ. Mais non, on crée des programmes et on annonce des dépenses.


    On fait des déclarations ronflantes comme celle-ci :
    « Alors ce que la population veut c’est un rattrapage et au même moment ils visent aussi à recevoir de l’argent dans leurs poches. C’est donc 12 milliards depuis 2018 pour les 6 prochaines années qui seront retournés dans le portefeuille des Québécois, alors c’est majeur. »


    Ce n’est pas ça que l’on veut entendre « recevoir de l’argent dans nos poches », c’est éviter d’envoyer ce même argent à des fonctionnaires. Ce sont des baisses d’impôt et gérer notre argent nous-même, sans passer par la machine administrative qui coûte une fortune à entretenir.


    Il faut se rappeler que l’argent qui passe par la machine administrative coûte au moins 25% à 30% en frais de gestion. Salaires, bureaux, réunions, etc.
    C’est-à-dire que : Quand nous envoyons 1 000.00$ à l’impôt, il en revient 700.00$ en service après avoir été écrémé par les fonctionnaires.


    Baissez les impôts. On peut administrer notre argent nous-même. Évitez les déclarations ronflantes comme citée entre guillemets dans le paragraphe précédent.



    R. Bouffard - 2020-03-11 19:38