Publicité

11 avril 2020 - 14:45 | Mis à jour : 16:06

PANDÉMIE COVID-19

Le Québec est à risque d'une pénurie de certains médicaments

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 3

Si l’approvisionnement en équipement de protection va bien, la situation est différente au niveau des médicaments. « Nous avons un problème du côté des médicaments. Il y a une vingtaine de médicaments que nous avons pour environ une semaine », a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse, ce samedi.

Selon les autorités, les réserves disponibles permettraient de tenir une semaine tout au plus.  La vingtaine de médicaments pouvant manquer servent pour la plupart, à la sédation, notamment pour l’intubation, a laissé savoir la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann. 

« Nos réserves ne sont pas très grandes et les médicaments entrent au fur et à mesure. Nous sommes en lien avec nos fournisseurs, mais on négocie aussi toujours avec le fédéral. Alors ce que l’ont dit aujourd’hui, c’est que nous sommes transparents, nous en avons pour une semaine, nous avons ce qu’il faut, mais là, on veut que ça entre », a ajouté Mme McCann.  

 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Le Québec est a risque car il pourrait acheter directement de Taiwan sans intermédiaire, de Russie. Pourquoi être si dépendant d'étrangers .Avec la centralisation des achats gouvernementaux y compris ceux des organismes, des municipalités. le prix pourrait être meilleur et le Québec pourrait motiver des entreprises du Québec a en produire sans dépendance d'étrangers. Se libérer des distributeurs de produits importés. Louis Hébert fut notre premier herboriste (pharmacien dans les années 1620.

    Claude Dulac - 2020-04-11 23:36
  • Il est temps de Maître chez nous. Que faut-il d'autre pour nous convaincre.

    Claude - 2020-04-13 08:28
  • @ Claude Dulac
    On nous a imposés la mondialisation sans jamais nous expliqués les avantages ni les inconvenients. Une mondialisation imposée par nos politiciens de l'époque.. les néo-libéralistes: ceux pour qui c'était très payant de délocaliser la production en Chine notamment, un réservoir de main d'oeuvre bon marché. Pour nous vendre ces produits au prix du marché nord-américain. Alors, vous comprenez que nous vivons dans une dictature économique !!

    Dramatix - 2020-04-13 20:50