Publicité

22 avril 2020 - 13:41 | Mis à jour : 14:05

PANDÉMIE COVID-19

Réouvertures des écoles et des entreprises: plans déposés la semaine prochaine

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toutes les réactions 3

Le gouvernement provincial de François Legault déposera, la semaine prochaine, deux plans visant les réouvertures graduelles des écoles et des entreprises. C’est ce qui a été annoncé lors du point de presse quotidien du premier ministre en ce mercredi 22 avril.

« Si on regarde les statistiques hors des régions de Montréal et de Laval, et à l’extérieur des CHSLD, la situation est sous contrôle et les chiffres sont stables. C’est pourquoi, la semaine prochaine, nous présenterons deux plans visant la réouverture graduelle des écoles et des entreprises. Ceux-ci s’étaleront jusqu’en septembre. Je tiens à rassurer les parents, le retour à l’école ne sera pas obligatoire. Vous aurez le choix d’envoyer ou non vos enfants dans les établissements scolaires à la reprise des classes », a indiqué le premier ministre, François Legault. 

Pour les parents qui n’enverront pas leur marmaille à l’école lors de la réouverture de ces lieux, des mesures de rattrapage seront mises en place afin de s’assurer de rattraper le retard accumulé avant la prochaine rentrée scolaire. C’est ce qu’a affirmé M. Legault lors de son allocution quotidienne. 

Réouvertures partielles par régions 

Sans donner davantage de détails sur ses plans de relance scolaire et économique, le premier ministre a précisé que ceux-ci se feront très lentement et par régions. « On commencerait par les régions hors de Montréal et Laval et dont les chiffres sont stables depuis plusieurs jours. On annonce ces réouvertures et le dépôt des plans afin que les écoles et les entreprises se préparent en conséquence et commencent à réfléchir à la mise en place de mesures au sein de ces milieux », a-t-il ajouté. 

De son côté, le Directeur national de la Santé publique a précisé que la situation sera bien différente à la suite de la réouverture des écoles et des entreprises. « Ce ne sera pas comme avant. Les mesures de distanciation devront être respectées, sinon, des masques seront disponibles. Des tests pourront aussi être faits chez certains travailleurs aussi afin de s’assurer que la courbe ne remonte pas », a-t-il lancé. 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Bonne affaire! Maintenant que l'économie est à terre, Ouvrez les restos et coiffeuses aussi! Ca suffit le niasage!

    Réveillez-vous - 2020-04-22 15:16
  • C'est redicule je pence que ya plusieurs personne qui ne comprenne pu rien compris moi.. ya plus de cas en beauce et il veule reouvrir les ecoles et commerce il attendre tu qui ailles encore plus de cas c complement redicule....
    ...

    Jonatahn - 2020-04-22 19:05
  • je suis rendu a croire qu il se foute du monde il nous ont tenu dans la peur et l insecurité pendant 1 mois il fallait etre confiné en plus il y a plus de cas en beauce mais il veulent reouvrir les écoles les commerces sachant que ses dangereux pour les enfants et leur familles si un enfant meurt suite au virus ils auront a vivre avec sa et leur décision pour le reste de leur vie . je ne voudrais pas etre a leur place. ils assumeront leur décision et la réalité qui est la .,sachant qui y avais un grand danger.

    daisy - 2020-04-23 07:52